Attaquant de son état, Reinaldo fait ses premiers pas de footballeur du côté de Flamengo. 40 matches et 9 buts plus tard, le natif de Itaguai finit par quitter son club pour tenter l’aventure à São Paulo. Un pari somme toute réussi, puisque le joueur trouve le chemin des filets à 16 reprises en l’espace de 32 rencontres disputées. Des statistiques flatteuses, qui lui ouvrent les portes de l’étranger, et du Vieux continent plus précisément. Ni une ni deux, Reinaldo da Cruz Oliveira Nascimento de son nom complet pose ses valises dans l’Hexagone, au Paris Saint-Germain.

Il débute son parcours dans le championnat de France de Ligue 1 en 2003 lors d’un match face à Bastia, sans parvenir à marquer. Et s’il n’est pas un titulaire indiscutable, loin de là, le Brésilien participe malgré tout à la belle saison du club de la capitale, dauphin de l’OL et vainqueur de la Coupe de France. Mais la belle histoire ne prendra finalement jamais vraiment et, malgré dix buts inscrits en soixante-cinq matches, le joueur formé à Flamengo quitte le Parc des Princes par la petite porte.

C’est alors le début de la galère pour lui, qui enchaîne les expériences sans vraiment parvenir à s’installer durablement dans une écurie. Il alterne les tentatives en Amérique du Sud et en Asie. Au Brésil, Reinaldo évolue à Santos, Botafogo, Figueirense et Bahia, s’essayant dans le même temps à des clubs comme Kashiwa Reysol ou JEF United Ichihara (Japon), Suwon Bluewings (Corée du Sud) ou Guangdong Sunray Cave (Chine). Mais depuis le mois de décembre dernier, l’attaquant désormais âgé de 33 ans est retourné au pays, évoluant à Parana.