La saison dernière, l’AC Milan n’avait presque que d’yeux pour lui. Agé alors de 20 ans, Patrick Cutrone était l’une des belles histoire à raconter au sein d’un club lombard encore tiraillé par les difficultés financières du Chinois Li Yonghong. Pur produit de la formation rossonera, Cutrone était parvenu à s’imposer en équipe première. Mieux, pour sa première saison entière en Serie A, le natif de Côme avait inscrit pas moins de 10 buts en 28 matches.

Une performance de choix pour ce pur produit de la formation rossonera puisque ce total lui a permis de terminer la saison 2017/2018 avec le statut de meilleur buteur de l’AC Milan en championnat. Forcément ambitieux après sa première année complète en Serie A, Cutrone s’est donc logiquement présenté cette saison avec de grandes attentes. Mais le finaliste du Golden Boy déchante.

Un départ possible l’été prochain ?

Après avoir perdu son statut de buteur numéro 1 lors de l’arrivée de Gonzalo Higuain, Cutrone n’a pas récupéré son bien lorsque l’Argentin s’est envolé en direction de Chelsea. Bien au contraire. L’AC Milan a depuis recruté le serial buteur Krzysztof Piątek. Auteur de 13 réalisations en 19 rencontres de Serie A avec le Genoa, le Polonais s’est très rapidement adapté à l’environnement lombard (5 buts marqués en autant de matches). De quoi rendre la tâche encore plus difficile à Cutrone. Et ça, l’agent du joueur, Donato Orgnoni, l’a bien compris en laissant entendre que son protégé pourrait changer d’air.

« Est-ce que Cutrone restera à Milan ? On verra… Pour interpréter cette déclaration , il suffit de la lire tel quel. Cutrone est un joueur qui veut jouer et qui a toujours accepté les choix de l’entraîneur. C’est tout à fait normal que, si l’espace vient à se réduire d’ici la fin de la saison, on verra avec le club l’été prochain quelle sera la meilleure solution pour le joueur et le Milan », a-til déclaré dans des propos relayés par la Gazzetta dello Sport. Passé du statut de belle surprise à celui d’espoir déçu, Cutrone est-il en train de devenir l’une des premières victimes de la politique de recrutement insufflée par Leonardo ?