Sacré champion d’Italie le 8 mai 2011 pour la dix-huitième fois de son histoire, l’AC Milan se sera lentement mais sûrement écroulé pour se retrouver à un rang inhabituel. Monument du football italien et européen avec 7 Ligues des Champions, le Diavolo n’a plus côtoyé la Coupe aux Grandes Oreilles depuis l’exercice 2013/2014 et une sortie en huitième de finale contre l’Atlético de Madrid (1-0/4-1). Actuellement huitième de Serie A à 7 longueurs de l’Atalanta qui est quatrième, l’AC Milan maintient encore un petit espoir de retrouver cette compétition, mais ce sera difficile. En début de saison, Marco Giampaolo devait redynamiser l’équipe après une saison et demie sous les ordres de Gennaro Gattuso. Ce fut un échec et Stefano Pioli se retrouve désormais à la tête des Rossoneri.

Dans les résultats, le progrès se ressent, mais ça reste encore insuffisant pour un club de la dimension de l’AC Milan. Comparativement au rival, l’Inter Milan qui est redevenu une place forte du football transalpin et va jouer le titre cette saison avec la Juventus, la situation des coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic est inquiétante. Entre problèmes sportifs et financiers, le projet du club lombard patauge. Cependant, la formation du nord d’Italie n’a pas qu’un tour dans son sac et dispose d’une solution pour relancer la machine. D’après les informations de Bild, l’AC Milan aurait approché le technicien allemand Ralf Rangnick (61 ans).

Coach mais aussi directeur sportif

Sans club depuis la fin de la saison dernière, où il avait assuré la transition entre Ralf Hassenüttl et Julian Nagelsmann au RB Leipzig, il occupe désormais le rôle de responsable du sport et du développement du football au sein du groupe Red Bull. L’opportunité de redonner ses lettres de noblesse à l’AC Milan pourrait néanmoins le faire replonger. Le quotidien allemand explique que les négociations sont très avancées même si le RB Leipzig n’a pas encore été informé par Ralf Rangnick. En cas de validation du club allemand, il pourrait alors signer son contrat avec le club italien. Pourtant, son arrivée ne sera pas immédiate puisque Stefano Pioli continuera sa mission jusqu’à la fin de la saison et ne sera pas débarqué en cours de route.

Ralf Rangnick pourrait donc être sur le banc rossonero dès le coup d’envoi de la saison prochaine, et ce avec un rôle particulièrement inédit. En effet, il serait à la fois un rôle d’entraîneur, mais une part grande dans la direction sportive. Un rôle très puissant, mais loin d’être surprenant pour un homme qui aura porté différentes casquettes lors des dernières années dont celle de directeur sportif. Très influent au sein de la sphère Red Bull depuis son départ de Schalke 04 en 2011, il est l’un des pionniers du Gegenpressing (contre-pressing) qui se démocratise depuis plusieurs années. Dans le viseur de Manchester United, Chelsea ou encore Everton récemment, Ralf Rangnick aurait finalement opté pour l’AC Milan et aurait même débuté l’apprentissage de l’Italien.