Et Nice a finalement craqué... « Ce n’est pas une question d’argent. Les recrues sont prévenues, personne n’a de bon de sortie après la première saison », disait-on du côté du club azuréen en juin dernier. Mais Dalbert n’a pas hésité à aller au bras de fer, affichant son spleen au fil des semaines de préparation et allant même jusqu’à mettre la pression par le biais des réseaux sociaux. « L’Inter a fait une proposition que je ne peux pas refuser. Je crois que dans les prochains jours, nous aurons une bonne nouvelle. Je suis reconnaissant envers Nice et ses fans qui m’ont accordé leur confiance. Cependant, je compte sur la compréhension de la direction de comprendre mes envies d’aller poursuivre ma carrière ailleurs afin d’avoir mes chances en équipe nationale, ce qui est mon rêve. »

Selon Nice-Matin, les dirigeants niçois ont finalement accepté de vendre leur latéral gauche brésilien, mais à un prix qui restera dans les mémoires. En effet, c’est une somme de 20 M€ que l’Inter Milan va débourser. Mais ce n’est pas tout puisque Nice aura droit à de nombreux bonus, parmi lesquels un pourcentage à la revente aux alentours de 20 % ! A ce tarif, Dalbert devient la plus grosse vente de l’histoire des Aiglons, et devance Nampalys Mendy et les 17 M€ déboursés par Leicester il y a seulement un an.

Agé de 23 ans, Dalbert quitte donc Nice après seulement une saison, au cours de laquelle il a produit de belles prestations. Il a largement contribué à la belle saison niçoise sur son aile gauche, et rapporte une énorme plus-value puisque le club l’avait recruté pour seulement 2 M€ à Guimarães au Portugal. Cependant, Nice a fait une entorse à sa règle, non-écrite, de rester au moins deux ans avant de pouvoir changer d’air. D’autres en profiteront-ils ?

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10