Nice s'est mis d'accord avec Florent Ghisolfi, le directeur sportif de Lens

L'OGC Nice vient de réussir une belle affaire en débauchant le directeur sportif de Lens, Florent Ghisolfi, qui devrait s'engager rapidement avec le GYM. Une très bonne nouvelle pour les Aiglons, moins pour les Sang et Or qui perdent gros dans cette histoire.

Florent Ghisolfi lors d'une conférence de presse à Lens
Florent Ghisolfi lors d'une conférence de presse à Lens ©Maxppp

L'OGN Nice continue son renouveau. Déjà cet été, Julien Fournier quittait la côte d'Azur après onze années en tant que directeur du football. En cause ? Des « divergences stratégiques » avec l'état-major niçois. Mais alors que les Niçois ne convainquent pas en ce début de saison, avec des résultats largement en deçà des attentes, plusieurs postes sont encore remis en question. Lucien Favre semble notamment être sur la sellette depuis maintenant plusieurs journées, pour de nombreux observateurs du championnat français.

La suite après cette publicité

Mais avant cela, les dirigeants azuréens se sont penchés sur un autre problème épineux. Jean-Pierre Rivère, le président du GYM ainsi que Fabrice Bocquet, directeur général du club azuréen, étaient à la recherche d'un directeur sportif depuis maintenant plusieurs semaines. Et les Aiglons pourraient enfin avoir trouvé chaussure à leur pied. En effet, comme indiqué par L'Equipe et confirmé par nos soins, l'OGN Nice s'est positionné sur Florian Ghisolfi. Les échanges entre les deux parties se seraient d'ailleurs multipliés ces derniers jours. D'autant plus que Bocquet serait à l'initiative de ces discussions, comme il connait très bien l'ancien Bastiais, depuis leur épopée lorientaise commune.

Un nouveau challenge

Le directeur sportif de Lens a même déjà donné son accord aux dirigeants des Aiglons. Une très joli coup de la part du board niçois qui chipe un élément important de la renaissance du club lensois. En place depuis 2019 dans le nord de la France, Florian Ghisolfi peut se targuer d'être une des pierres angulaires du renouveau du RC Lens, avec en point d'orgue la montée en Ligue 1. L'homme de l'ombre du club nordiste avait d'ailleurs accepté de répondre à nos questions sur son rôle et ses coups d'éclat avec les Sang et Or.

Capable de réinventer la philosophie et l'identité de jeu lensois (avec un nouvel entraineur inconnu du grand public comme Franck Haise) mais aussi de prendre en main la cellule de recrutement avec des renforts de qualité et des prolongations censées (tels que Loïs Openda et Seko Fofana pour ne citer qu'eux), l'homme de 37 ans savourait les fruits de son travail. « Être le directeur sportif qui lui (Haise, ndrl) a mis le pied à l’étrier, qui a cru en lui, c’est une vraie fierté » se félicitait d'ailleurs l'ancien milieu de terrain.

« Notre objectif est d’avoir un coup d’avance. Notre force est de savoir quel type de profil, on recherche en lien avec notre projet de jeu club. On doit avoir des coups d’avance, et quand on y arrive c’est top. Je pense qu'Abdul Samed et Openda sont deux très bons exemples » nous confirmait d'ailleurs Florent Ghisolfi l'occasion de cette entrevue. Il va désormais connaitre un nouveau challenge, dans le sud cette fois-ci. Le nouvel homme fort de la direction sportive niçoise aura fort à faire pour ses débuts. Il aura notamment pour principales missions de remettre dans le rang une équipe qui semble perdue, décousue et qui émerge à une triste 13ème place en Ligue 1.

Plus d'infos

Commentaires