Ligue des Champions : l'OL aux anges après son exploit face à la Juventus

Vendredi soir, l'Olympique Lyonnais s'est déplacé à Turin pour affronter la Juventus en huitième de finale retour de l'UEFA Champions League. Et les Lyonnais ont réussi à se qualifier, malgré une défaite 2 à 1. Incroyable.

Les Gones célèbrent le but
Les Gones célèbrent le but ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le rendez-vous des étoiles. Vendredi soir marquait le grand retour de l'UEFA Champions League. Les passionnés de ballon rond avaient le choix entre un alléchant Manchester City-Real Madrid et un palpitant Juventus-Olympique Lyonnais. Concernant cette deuxième affiche, tout était possible puisque les Gones s'étaient imposés 1 à 0 lors du match aller le 26 février dernier au Groupama Stadium de Décines. Initialement, les deux formations auraient dû se retrouver le 17 mars dernier pour disputer la manche retour à Turin. Mais le coronavirus est passé par là et ce rendez-vous a été logiquement remis à plus tard pour préserver la santé de tous. Finalement, la Juve et Lyon se sont retrouvés à Turin le 7 août lors d'un match à huis clos. Entre temps, Rudi Garcia a perdu quelques joueurs partis lors du mercato (Gouiri, Terrier et Tousart, qui avait été buteur à l'aller) mais il en a aussi récupéré puisque Memphis Depay et Jeff Reine-Adelaïde sont revenus de blessure.

Ainsi, l'entraîneur français alignait son meilleur onze du moment, tranchant toutefois dans le vif puisque Maxence Caqueret et Karl Toko Ekambi étaient titularisés. Malgré la pression et une nette domination italienne, les Gones ouvraient le score sur pénalty grâce à Memphis Depay, après une faute sur Houssem Aouar (12e). Un but qui valait double puisqu'il était marqué à l'extérieur. Si la Juventus parvenait à trouver deux la faille grâce à CR7 (43e sp, 60e), Lyon, clairement dominé et pas toujours inspiré, tenait avec le coeur. Et finalement, les troupes de Rudi Garcia s'inclinaient 2 à 1 mais se qualifiaient, notamment grâce au but à l'extérieur et son succès à l'aller (1-0). Forcément, les Lyonnais explosaient de joie au coup de sifflet final. On voyait ainsi Rudi Garcia sauter dans les bras de ses adjoints.

Les Lyonnais ont fait un bel exploit

L'entraîneur rhodanien était forcément sur un nuage au micro de RMC Sport. «Je me rends bien compte d'où on est. Jouer contre la Juve, c'est le meilleur club d'Italie, qui voulait gagner la C1 et qui a un extra-terrestre dans son effectif... Il a mis un but de Champions League, on a été très bien en première période et le penalty totalement injustifié les a remis dans le match. En deuxième, on a plus souffert jusqu'à ce que Moussa (Dembélé) et Jeff (Reine-Adélaïde) rentrent et nous apportent un nouveau souffle. Je suis content pour mes joueurs, mon président et Juni. L'OL est en quart de finale, on y est. Je suis assez fier pour nos supporters et pour Lyon. On continuera à être outsider et ça nous va très bien. Je travaille bien avec mes dirigeants et mes joueurs. Je donne le meilleur de moi-même et on est récompensés ce soir. Il y a encore du chemin. On voulait absolument aller en quart de finale, peu de gens nous y voyaient et on l'a fait».

Des dirigeants qui étaient aux anges à l'image de son directeur sportif Juninho. «C'est un exploit, on est très content pour les joueurs, les supporters qui ne peuvent pas être là. Je pense que l'équipe a montré beaucoup de maturité même si on a souffert. On est la première équipe française qui éliminons la Juve. Ça montre qu'on a beaucoup évolué depuis l'arrêt. Je pense qu'aujourd'hui on a eu plus de chance pour maintenir le résultat. En général, on est très content. Maintenant, c'est Manchester City, un adversaire très dur. Les joueurs sont très heureux. J'ai une grande pensée pour nos supporters». Du côté des joueurs, on était aussi soulagé à l'image de Léo Dubois. «C'est vrai qu'on a eu peur au vue de la physionomie du match mais on savait qu'an marquant un but, on se laissait beaucoup d'opportunités pour aller plus loin. On a fait un beau match, il ne faut pas oublier que c'était le champion d'Italie en face. On est super contents de notre prestation et d'aller à Lisbonne (...) Je pense qu'on est conscients du résultat qu'on a fait. Il faut qu'on prenne conscience de ça, on a les qualités pour aller jouer ces quarts de finale et après, on verra ce qui se passera. On est soulagés d'emmener le club là-bas et de représenter les 8 meilleurs clubs d'Europe».

Même constat du côté d'Anthony Lopes. «Il nous faut sortir des grands d’Europe. On sort la Juventus qui a des joueurs extraordinaires. Quand on joue en équipe, généralement on est récompensés à la fin de la rencontre, se satisfait encore Lopes. C’est la fête mais ça reste mesuré, on sait ce qu’on veut, où on veut aller. On va à Lisbonne la semaine prochaine. Sur un match, tout est possible. On a l’ambition d’aller loin, on se doit de voir plus haut même si beaucoup de personnes pensent qu’on ne peut pas aller plus loin. Il n’y a plus que la solution de gagner la Ligue des champions pour la disputer la saison prochaine, indique Lopes, bien conscient de la difficile tâche à réaliser. Pour aller au bout, il n’y aura que des gros sur notre chemin. A nous de montrer qu’on fait partie des grands». Les Gones auront quelques jours de répit avant de rencontrer Manchester City le 15 août. Un grand d'Europe qu'ils avaient déjà battu la saison passée.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires