Euro 2020 : le onze type de la première journée

La première journée de la phase de poules de l'Euro 2020 s'est achevée hier avec la victoire de la France contre l'Allemagne (1-0). Il est temps de dresser le bilan des 12 premières rencontres. De nombreux joueurs ont brillé et c'est le moment de définir une équipe type.

Paul Pogba face à l'Allemagne
Paul Pogba face à l'Allemagne ©Maxppp
La suite après cette publicité

Assez plaisant, ce début d'Euro a livré bon nombre d'enseignements et certains joueurs ont tiré leur épingle du jeu. Au niveau des gardiens de buts, Danny Ward (Pays de Galles) et Lukáš Hrádecký (Finlande) ont livré d'excellentes prestations, mais on a préféré récompenser Robin Olsen (Suède). Imperturbable, le portier remplaçant d'Everton a multiplié les arrêts décisifs (5) et a dégoûté l'attaque espagnole. En fin de match, il a réalisé une intervention impressionnante devant Pablo Sarabia et a permis à la Suède d'obtenir un match nul (0-0). Pour l'accompagner en défense, nous avons choisi les Français Raphaël Varane et Presnel Kimpembe. Si la France n'a subi qu'un seul tir cadré lors de la victoire 1-0 contre l'Allemagne, c'est en grande partie grâce à eux.

Très complémentaires, ils ont fait de la surface de réparation et de ses abords, un véritable terrain miné pour les Allemands. Laissant peu d'expressions aux attaquants adverses, ils ressortent avec une sacrée prestation. Le troisième larron en défense aurait pu être Daniel O'Shaughnessy (Finlande), Victor Lindelöf (Suède), Jurriën Timber (Pays-Bas) ou encore Ilya Zabarnyi (Ukraine), mais c'est bien le joueur de l'Inter Milan Milan Škriniar (Slovaquie) qui a été plébiscité. Auteur du but victorieux de sa nation contre la Pologne (2-1) d'un sublime enchaînement, il a livré une prestation XXL en défense en multipliant les bonnes interventions. Pour le rôle de piston droit, Denzel Dumfries (Pays-Bas) ne souffre d'aucune contestation.

Paul Pogba dans un milieu de patrons

Il a tout simplement été impliqué sur les trois buts néerlandais contre l'Ukraine (3-2). Multipliant les débordements côté droit, il provoque les deux premiers buts avec des centres mal repoussés. En fin de match, c'est lui qui a arraché la victoire des Oranjes. Côté gauche, Leonardo Spinazzola (Italie) a livré un match plein contre la Turquie (3-0). Avec de nombreux débordements, il a donné le tournis à ses adversaires et il est impliqué sur le but de Ciro Immobile. Au poste de piston, petite mention à Thomas Meunier (Belgique), qui a été buteur et passeur contre la Russie (3-0), et à Stefan Lainer (Autriche), excellent contre la Macédoine du Nord (3-1). Le poste de sentinelle est assuré par Kalvin Phillips (Angleterre). Avec une activité incessante sur le terrain, le joueur de Leeds United est à l'origine du but de Raheem Sterling contre la Croatie (1-0) et a régalé avec son jeu long. Un match solide de bout en bout pour lui.

Dans l'entrejeu, il est accompagné par Georginio Wijnaldum (Pays-Bas). Premier buteur de la victoire contre l'Ukraine (3-2), il n'a eu de cesse à se projeter et il a dévoré les espaces comme Antonio Rüdiger a croqué le dos de Paul Pogba. Son sens de la projection a mis en grosse difficulté l'Ukraine. Un match solide qui lui permet d'occuper l'entrejeu avec Paul Pogba (France). Meilleur joueur de la rencontre des Bleus contre l'Allemagne (victoire 1-0), il est à l'origine du but contre son camp de Mats Hummels et a régalé avec son jeu de passe et des choix toujours intelligents. Un match référence pour le joueur de Manchester United. Au milieu de terrain, des joueurs comme Nicolo Barella (Italie), Marcel Sabitzer (Autriche), Jorginho (Italie) ou encore David Alaba (Autriche) ont aussi brillé.

Enfin, en attaque, Patrik Schick (Tchéquie) trouve place. Le joueur du Bayer Leverkusen a fait plier l'Écosse (2-0) avec un doublé. Il a notamment impressionné tout le monde avec un but inscrit du milieu de terrain. Pour l'accompagner, c'est Romelu Lukaku (Belgique) qui a été choisi par nos soins. Premier buteur contre la Russie (3-0) suite à une erreur défensive, il a clos le spectacle avec une réalisation assez typique de ce qu'il produit du côté de l'Inter Milan. Les deux joueurs sont d'ailleurs en tête du classement des buteurs comme Cristiano Ronaldo. Auteur d'un doublé contre la Hongrie, CR7 ne sera qu'une mention honorable étant donné que le contenu de son match manque de saveur. Breel Embolo (Suisse), Robert Mak (Slovaquie) et Roman Yaremchuk (Ukraine) ont également réalisé de grosses performances.

Plus d'infos

Commentaires