OL - PSG : les notes du match

En clôture de la 23e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais affrontait le Paris Saint-Germain ce dimanche soir au Groupama Stadium. Dans ce choc entre le troisième et le leader du championnat de France, les Gones ont réussi à inverser la tendance pour s'imposer sur le score de 2-1 et donc faire tomber les Parisiens en championnat !

Moussa Dembélé a égalisé pour l'OL avant d'obtenir un penalty après la pause.
Moussa Dembélé a égalisé pour l'OL avant d'obtenir un penalty après la pause. ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le 7 octobre dernier, le Paris Saint-Germain, après une première période assez difficile, dominait finalement l'Olympique Lyonnais sur le score de 5-0 au Parc des Princes grâce notamment à un quadruplé de Kylian Mbappé inscrit en treize minutes. Quasiment quatre mois plus tard, l'OL accueillait donc le PSG en clôture de la 23e journée de Ligue 1 pour tenter de prendre sa revanche. L'autre objectif du club rhodanien était aussi de revenir à trois points du LOSC, dauphin actuel du champion de France. De son côté, la formation parisienne voulait conserver son invincibilité en championnat. Pour aller chercher la victoire, Bruno Genesio sortait alors un 4-2-3-1 avec Traoré préféré à Cornet côté droit. Dans les rangs parisiens, Thomas Tuchel alignait un 4-4-2 avec comme seul changement Areola dans le but plutôt que Buffon. Dès le début de rencontre, les Parisiens exerçaient un gros pressing et remportaient la bataille du milieu face aux Gones.

Lancé par Di Maria, Mbappé prenait d'ailleurs Marcelo de vitesse mais sa frappe à ras de terre n'inquiétait pas Lopes (1ère). Les visiteurs poussaient toujours et Aouar perdait le ballon face à Draxler. L'international allemand décalait alors Di Maria qui ouvrait la marque tôt dans ce match d'une frappe croisée (7e, 0-1). La réaction lyonnais intervenait ensuite puisque Mendy centrait vers Ndombele, dont la demi-volée passait largement à côté du but d'Areola (14e). Le gardien parisien, après un début de match assez tranquille, sortait une magnifique parade ensuite sur une tentative de Traoré depuis le point de penalty (18e). Les Gones insistaient pour égaliser et la tête de Dembélé sur un centre de Depay fuyait le cadre (19e) mais pas la superbe frappe de Fekir, sortie par Areola (20e). Le show du gardien parisien continuait derrière puisque ce dernier réalisait une double parade devant Traoré et Depay (24e) avant de s'imposer une nouvelle fois face à Fekir (30e).

Les gardiens en grande forme !

Mais le verrou parisien finissait par céder peu de temps avant la pause. Servi dans son couloir, Dubois ajustait son centre vers Dembélé. Thiago Silva ne sautait pas et Areola glissait légèrement au moment de sa sortie, laissant l'attaquant lyonnais égaliser de la tête (34e). Aouar tentait lui aussi sa chance sur l'action suivante mais le portier parisien captait sa tentative (40e). Dans le dur, les Parisiens réagissaient avant la mi-temps avec une énorme occasion pour Di Maria. La frappe de l'Argentin prenait la direction du but mais Denayer sauvait les siens sur sa ligne (44e). Au terme d'une première période très intéressante, le score était donc de 1-1. Au retour des vestiaires, Dembélé fixait rapidement Thiago Silva et l'attaquant lyonnais était touché par le capitaine parisien dans la surface (47e). M. Turpin accordait un penalty à l'OL, que Fekir transformait pour porter le score à 2-1 en faveur des Gones (49e). Mais juste derrière, les Parisiens rentraient dans un temps fort.

Servi en retrait, Draxler prenait son temps pour déclencher une demi-volée que Lopes détournait des deux poings (51e). Décisif, le gardien portugais enchaînait avec une autre parade face à Mbappé, qui avait déposé Dubois sur son dribble (53e), avant de sortir un coup de tête du natif de Bondy (54e). Les Parisiens ne lâchaient plus la surface lyonnaise et Dani Alves était tout proche de l'égalisation mais cette fois-ci, c'était Mendy qui détournait du pied (62e) devant son portier. Depuis le penalty transformé par Fekir, les Gones n'approchaient plus les cages parisiennes, et les visiteurs poussaient de plus en plus pour revenir. Après un coup de tête de Cavani (67e), Lopes réalisait un nouvel arrêt puisqu'il repoussait une frappe au sol de Mbappé (72e). Les changements s'enchaînaient alors avec notamment la première de Paredes avec le PSG (78e). Dembélé pouvait ensuite tuer le match mais ce dernier ratait son occasion (85e). Le score ne bougeait plus. L'OL faisait donc tomber le PSG en championnat avec cette victoire 2-1.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.

L'homme du match : Dembélé (7,5) héros du derby contre Saint-Etienne il y a plusieurs jours, le joueur formé au PSG a d'abord manqué sa tête (20e). Cependant, il n'a pas raté deux fois le coche puisque sur un centre de Dubois, il a devancé Areola pour égaliser (34e). Au retour des vestiaires, il a obtenu un penalty, profitant d'une erreur de Silva (47e). Dans les dernières secondes, il est passé proche de tuer le match mais Areola s'employait (85e). Une très bonne performance pour l'ancien joueur du PSG.

Olympique Lyonnais

  • Lopes (7) : le portier portugais est immédiatement rentré dans son match, captant une tentative de Mbappé (1ère). Mais dans la foulée, Di Maria l'a pris à défaut (7e). Juste avant la pause, il a été battu par l'Argentin, mais Denayer a sauvé d'une sublime tête sur sa ligne (44e). Au retour des vestiaires, il s'est illustré devant Draxler (51e) et Mbappé (53e, 54e). Il a encore été décisif face à l'international français (72e), juste après avoir capté une tête de Cavani (67e). Un véritable match dans le match avec Areola.

  • Dubois (6) : le latéral droit a réalisé une bonne première période. Défensivement, il a été peu inquiété et a apporté offensivement, à l'image d'une galette pour Dembélé sur l'égalisation (34e). Cependant, sa deuxième période a été plus difficile, et Di Maria, Mbappé puis Diaby l'ont mis en difficulté. Il a tout de même été bien aidé par ses coéquipiers Traoré puis Cornet.

  • Marcelo (6) : le défenseur expérimenté a rapidement été pris dans le dos par Mbappé (1ère), mais s'est rattrapé avec de bonnes interventions, comme devant Cavani (41e). En fin de match, il a failli être passeur décisif mais Dembélé perdait son duel face à Areola (85e). Solide.

  • Denayer (7) : l'international belge n'a pas pu empêcher Di Maria d'ouvrir le score. Cependant, il s'est parfaitement repris en réalisant le geste du match, sauvant les siens d'une tête plongeante alors que Lopes n'a pas pu intervenir (44e). En seconde période, il a continué de réaliser de bonnes interventions défensives face aux attaquants adverses. Il a terminé avec 13 ballons gagnés et 94% de passes réussies (plus gros total de l'OL).

  • Mendy (6) : le latéral gauche a tenté d'apporter offensivement, combinant à plusieurs reprises avec Depay. Défensivement, il a sauvé les siens devant Alves (62e). Très utilisé dans son couloir avec 76 ballons touchés (plus gros total du match), il a été assez costaud défensivement. Son apport offensif a été moins remarqué que d'habitude cependant.

  • Aouar (5,5) : le milieu de terrain a connu un début de match cauchemardesque, où il a tenté un dribble plus que risqué avant de perdre le ballon face à Draxler, passeur décisif pour Di Maria (7e). Très trouvé au milieu de terrain, il s'est ensuite rassuré en apportant par de bonnes passes vers l'avant. Remplacé par Tousart (65e), qui a été important en fin de match au milieu du terrain.

  • Ndombele (6) : toujours très présent dans l'entrejeu avec sa puissance et sa technique habituelle, l'ancien Amiénois a encore été la plaque tournante de l'OL ce soir. Il a surtout défendu, et ses longues passes tranchantes vers l'avant ont fait du bien. Un match très correct pour celui qui avait éclaboussé de son talent l'année dernière lors de l'affrontement face au PSG.

  • Traoré (6,5) : titulaire surprise dans le couloir droit, le Burkinabais a beaucoup tenté. Il a d'abord buté sur Areola (18e), avant de trouver une nouvelle fois les gants du parisien (24e). Très actif, il a multiplié les courses dans le dos de Bernat. Plus discret en seconde période, il n'est pas passé loin d'exploiter un contre, mais il s'est emmêlé les pieds (69e). Remplacé par Cornet (75e), qui a tenté d'exploiter les failles de la défense parisienne en fin de match, sans réussite.

  • Fekir (6,5) : le capitaine lyonnais a beaucoup touché le ballon et s'est illustré d'une lourde frappe repoussée par Areola (21e). Même constant plus tard, où le portier parisien a encore remporté les duels (31e, 40e). Mais après une faute de Thiago Silva sur Dembélé, il a pris Areola à contre-pied (49e). Il a ensuite été moins en vue, mais son apport sur les contres a été très important.

  • Depay (6) : sous les yeux du sélectionneur néerlandais, le numéro 11 de l'OL s'est illustré avec un bon centre pour Traoré (18e) ou Dembélé (20e). Il a aussi buté sur Areola (24e). En fin de match, son centre a trouvé Cornet mais Areola a encore sorti la tentative lyonnaise (90e+2). Sa technique et sa capacité à garder le ballon ont été très important. Une bonne performance du Néerlandais.

  • Dembélé (7,5) : voir ci-dessus

Paris Saint-Germain

  • Areola (6,5) : de retour dans le but parisien en Ligue 1, le gardien français a d'abord vécu un début de match très tranquille. Sur les premières opportunités lyonnaises, il est resté vigilant face à Traoré (18e) et Fekir (20e). Important dans ce match, le champion du Monde a ensuite réalisé une double parade sur des tirs de Traoré et Depay (24e) avant de sortir une nouvelle tentative de Fekir (30e). Mais il s'est finalement incliné sur une tête de Dembélé (34e), avant de terminer sa première période sur un nouvel arrêt (40e). Il n'a rien pu faire sur le penalty de Fekir (49e) et a fini sur une bonne note en remportant un duel face à Dembélé (85e).

  • Kehrer (4,5) : placé côté droit au sein de la défense parisienne, le défenseur allemand a souffert en début de match face à Mendy ou Depay notamment, qui sont souvent passés pour pouvoir centrer ensuite. Après une première période compliquée avec les nombreux assauts lyonnais, l'ancien joueur de Schalke 04 a été un peu plus tranquille dans le deuxième acte, les principales occasion de l'OL venant de l'autre côté au retour des vestiaires.

  • T. Silva (4) : le capitaine parisien a souffert en première période, comme toute sa défense. Sur le but lyonnnais, il aurait pu mieux faire (34e) mais dans l'ensemble, il a gratté plusieurs ballons avant la pause. Mais au retour des vestiaires, le Brésilien a plombé son équipe avec une faute dans la surface sur Dembélé, Fekir transformant ensuite le penalty (49e). Il a aussi laissé partir l'attaquant lyonnais dans son dos à la limite du hors-jeu (85e). Des erreurs fatales pour le PSG alors qu'il a été intéressant dans le jeu.

  • Kimpembe (4,5) : en difficulté lors de son dernier match, le défenseur français a encore été dans le dur sur la pelouse du Groupama Stadium. Après une première intervention (1ère), le champion du Monde a eu du travail dans le premier acte et a souffert avec ses coéquipiers. Il a tout de même gagné quelques ballons (9 au total) avant de céder sa place à Paredes (78e).

  • Bernat (3,5) : titulaire dans le couloir gauche, le latéral espagnol a d'abord bien contenu Traoré avant de prendre l'eau petit à petit. L'ailier de l'OL a en effet eu trop de libertés, tout comme Dubois qui est également souvent monté. Le joueur de 25 ans est donc passé à côté de son match, lui qui a été remplacé par Diaby en fin de match (87e).

  • Dani Alves (3,5) : présent finalement en piston côté droit, l'ancien joueur de la Juventus a souffert du début à la fin du match. S'il a récupéré plusieurs ballons, il a souvent semblé en manque de repères et n'a pas vraiment aidé Kehrer côté droit. Un match compliqué pour le Brésilien.

  • Marquinhos (6) : une nouvelle fois titularisé devant sa défense, le Brésilien a très mal débuté en perdant un ballon dangereux dans les premiers instants (1ère). Un faux pas car le joueur de 24 ans a vraiment été au four et au moulin sur la pelouse lyonnaise. Au final, c'est le Parisien qui a touché le plus de ballons (71), et il a donc tenté de faire rapidement la transition entre la défense et l'attaque.

  • Draxler (5,5) : auteur d'un très bon match il y a sept jours, le milieu allemand a rapidement pris ses marques sur la pelouse du Groupama Stadium. Présent dans l'entrejeu, il a récupéré le ballon dans les pieds d'Aouar pour servir Di Maria sur l'ouverture du score (7e). Sa frappe puissante a ensuite été sortie par Lopes (51e). Au sein de l'équipe parisienne, il est en tout cas l'un des joueurs qui a touché le plus de ballons (69) avec Marquinhos.

  • Di Maria (5,5) : déjà décisif le week-end dernier face à Rennes avec un but et une passe décisive, le milieu argentin a remis ça ce soir en ouvrant la marque d'une belle frappe croisée (7e, 0-1), quelques minutes après avoir réalisé une ouverture intéressante pour Mbappé (1ère). Dans le jeu, il a perdu plusieurs ballons (15 dans le premier acte, 16 après la pause) mais a tenté beaucoup de choses. Sur un contre, il a aussi fait un mauvais choix avec une frappe lointaine non cadrée (77e).

  • Cavani (3,5) : double buteur la semaine dernière contre le Stade Rennais, l'attaquant uruguayen ne s'est pas beaucoup montré en première période. Sur 25 ballons touchés durant les 45 premières minutes, il en a perdu 11. Au retour des vestiaires, il a tenté de se rattraper mais n'en a pas trop eu l'occasion avec peu de ballons touchés dans la zone de vérité. Finalement, il a terminé son match avec 14 ballons perdus sur 31 joués et 64% de passes réussies. Remplacé par Choupo-Moting (79e).

  • Mbappé (5) : encore une fois associé à Cavani au sein de l'attaque parisienne, l'international français a manqué l'ouverture du score, puisque sa frappe pas assez appuyée n'a pas inquiétée Lopes (1ère). Par la suite, le natif de Bondy a eu du mal à faire la différence et a parfois fait les mauvais choix en s'excentrant face à plusieurs Lyonnais. En deuxième période, il a eu de nombreuses opportunités mais est tombé à chaque fois sur un grand Lopes (53e, 54e, 72e).

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires