FC Barcelone : les médias se lâchent sur Ronald Koeman

Les jours de l'entraîneur batave à la tête du Barça sont comptés. Et après la lourde défaite d'hier face à Benfica (0-3), les médias espagnols s'en sont donnés à cœur joie pour le dézinguer.

Ronald Koeman sur le banc du Barça
Ronald Koeman sur le banc du Barça ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le sort de Ronald Koeman au FC Barcelone semble scellé. Déjà mis sous pression par un ultimatum fixé après la claque du Bayern Munich au Camp Nou (0-3), le Batave n’a pas su redresser la barre en Ligue des Champions. Son équipe a été humiliée par le Benfica (0-3) et pointe à la dernière place du groupe E. Auteur une nouvelle fois d’une conférence de presse surréaliste, Koeman attend désormais une réaction de ses dirigeants.

Et pour les médias espagnols, si Laporta est loin d’être exempt de tout reproche, la sanction doit tomber pour le Hollandais. Sur les ondes de la Cadena SER, plusieurs intervenants de l’émission El Larguero se sont d’ailleurs lâchés. « Si le Barça avait de l'argent, Koeman ne serait plus au Barça », lâche un premier journaliste, avant qu’un deuxième surenchérisse.

Koeman se fait descendre

« Koeman est une marionnette sur le banc que ni ses joueurs ni son président ne respectent. Ce Barça est pourri et Laporta le permet. Personne ne sait à quoi s'accrocher. C'est ce qu'il se passe. C’est humiliant. Personne ne sait à quoi il joue. Laporta n'a pas de plan depuis qu'il a mis son affiche devant le Bernabéu. (…) Personne ne sait où est le plan de Joan Laporta. C'est le principal problème du Barça, à part le fait que Koeman me semble être une catastrophe en tant qu'entraîneur. »

Dans la presse catalane, on retrouve toujours un ton offensif à l’encontre de Koeman. « Celui qui croyait en la révolution des jeunes a pris un coup sur la tête avant même le coup d’envoi. Le scénario a été toujours le même : sortie européenne et fessée », écrit Mundo Deportivo qui ajoute : « la seule question qui se pose est de savoir si le Barça va le limoger sur-le-champ à trois jours du match face à l’Atlético ». Sport, en revanche, y est allé beaucoup plus fort.

Dans ses notes du match, le quotidien a crédité le technicien batave d’un 0 (sur 10). « Néfaste. Il a tout fait pour être viré. Un repositionnement de Frenkie De Jong pathétique, incapable de corriger la moindre chose. La lumière s’est éteinte. » Mais ce n’est pas tout. « Koeman a creusé sa propre tombe à Lisbonne », écrit le journal dans un édito où Koeman est accusé de n’avoir retenu aucune leçon après la déroute face au Bayern. Ce matin, les oreilles du Hollandais n’ont jamais sifflé aussi fort.

Plus d'infos

Commentaires