Exclu FM Pro League

Mercato : ça s’agite autour du serial buteur Kévin Denkey

Par Sebastien Denis - Victor Garlan
5 min.
Kevin Denkey avec le Cercle Bruges @Maxppp

Sensation de la Jupiler Pro League, le Cercle Bruges est bien parti pour accrocher une place pour les Champions Playoffs à l’issue de la saison régulière grâce à son serial buteur, Kévin Denkey. Auteur de 22 réalisations en 26 apparitions cette saison, l’attaquant togolais s’éclate en Belgique et suscite logiquement la curiosité des cadors européens.

Alors qu’il ne reste plus que 9 points à prendre sur l’ensemble de la saison régulière, la course à l’Europe fait rage en Jupiler Pro League. Si l’Union Saint-Gilloise dispose d’un matelas confortable en tête du classement, reléguant à 8 longueurs son dauphin Anderlecht, quatre équipes sont au coude-à-coude pour obtenir une place dans le top 6, synonyme de qualification pour les Champions Playoffs. Parmi elles, on retrouve le Cercle Bruges qui, après avoir longtemps bataillé pour sa survie dans l’élite du football belge, s’autorise dorénavant à rêver d’une épopée en Coupe d’Europe. Au sein de l’un des effectifs les plus jeunes du vieux continent, un joueur réussit avec brio à tirer son épingle du jeu : Kévin Denkey.

La suite après cette publicité

À l’instar de sa formation, l’international togolais (25 sélections, 4 buts) fait sensation en Jupiler Pro League. Arrivé très jeune dans la Venise du Nord après des débuts prometteurs en Ligue 1 sous les couleurs du Nîmes Olympique, lui valant notamment sa première sélection avec l’équipe nationale du Congo en septembre 2018, l’attaquant de 23 ans est au sommet de sa forme. Preuve en est le week-end dernier où le natif de Lomé a encore brillé. Longtemps accroché par une vaillante équipe du KAS Eupen, le Cercle Bruges est parvenu à trouver la faille au Kehrwegstadion grâce à son joueur vedette. Et pour cause, celui-ci s’est offert un doublé en l’espace de trois minutes, permettant ainsi à son équipe de l’emporter sur le score de 2 buts à 0 et de récupérer la cinquième au détriment de Genk.

À lire PSG : Luis Enrique a déjà acté 8 départs !

Kévin Denkey, l’arme fatale du Cercle Bruges

Après 27 journées de championnat, l’ancien Nîmois caracole en tête du classement des buteurs avec 22 buts à son actif devançant ainsi d’autres pépites de l’élite du Plat Pays telles que le serial buteur de l’Union Saint-Gilloise Mohamed Amoura (2e avec 17 réalisations). Ses performances devant le but en championnat lui permettent également de figurer parmi les attaquants les plus prolifiques d’Europe depuis le début de l’exercice en cours, aux côtés de noms ronflants comme Harry Kane (Bayern Munich), Lautaro Martinez (Inter Milan) ou encore Luuk De Jong (PSV Eindhoven). À titre de comparaison, Kévin Denkey avait bouclé la saison passée avec 28 pions et 11 passes décisives en 38 participations toutes compétitions confondues. En constante progression depuis son arrivée en 2021, le Togolais représente une menace considérable pour les défenseurs adverses et force le respect des plus expérimentés qui croisent sa route.

La suite après cette publicité

«Je sens que les défenseurs sont plus attentifs et les équipes t’analysent encore plus qu’avant, elles savent que le danger peut venir de toi, c’est flatteur. Quand Toby Alderweireld qui a joué dans les plus grands clubs européens vous fait un compliment en disant que vous êtes le meilleur attaquant qui évolue en Jupiler Pro League alors que je n’étais même pas encore le meilleur buteur, c’est beau ! C’est vrai que ce genre de marque de respect, surtout venant d’un défenseur comme lui, c’est touchant. Mais ça donne des responsabilités et ça fait que je dois encore plus me concentrer face à des défenseurs qui resserrent encore plus les espaces. Il faut donc que j’enchaîne plus vite, que je surprenne encore plus qu’avant. Il y a cette différence-là aujourd’hui», nous confiait-il lors d’un entretien exclusif en janvier dernier.

L’attaquant togolais attise les convoitises aux quatre coins de l’Europe !

À l’heure où le Cercle Bruges s’apprête à entamer la dernière ligne droite de sa saison régulière, Kévin Denkey aura l’opportunité de profiter des affrontements contre des équipes moins bien classées telles que Malines, Charleroi et le RWD Molenbeek pour gonfler davantage ses statistiques, avant de voler vers de nouveaux horizons ? Si les chiffres prouvent aujourd’hui qu’il est promis à un avenir radieux, le Togolais a démontré au fil des journées qu’il avait également les qualités requises pour devenir un grand attaquant et exceller sur la scène européenne. Doué techniquement et efficace dans la zone de vérité, le natif de Lomé est un joueur puissant et rapide, capable de prendre la profondeur pour semer le trouble dans la défense adverse. Jeune et dynamique, Kévin Denkey commence logiquement à aiguiser l’appétit des cadors européens.

La suite après cette publicité

À ce titre, nous sommes en mesure de vous confirmer que des clubs anglais et allemands ont d’ores et déjà commencé à prendre la température pour le joueur de 23 ans. En effet, des représentants de Dortmund ainsi que de Tottenham se déplacent régulièrement en tribunes dont la dernière fois à l’occasion du derby entre le Cercle Bruges et son rival, le Club Bruges (1-1, 26e journée de Jupiler Pro League). Habitué à prospecter dans le Plat Pays, des écuries françaises, dont une du haut de tableau, garderaient un oeil sur lui. En ce sens, les bonnes performances du meilleur buteur de D1 belge devraient permettre au Cercle Bruges de faire monter sa valeur. Selon nos informations, les Groen & Zwart n’ont pas l’intention de laisser partir aussi facilement leur prodige et ont fixé son prix de départ à hauteur de 20 M€, soit un montant correspondant aux meilleures ventes des attaquants du championnat belge au cours de la dernière décennie (Victor Boniface, Paul Onuachu, Jonathan David pour ne citer qu’eux) et sur lequel de nombreuses formations françaises auraient du mal à s’aligner.

Déterminé à remplir ses objectifs avec le Cercle Bruges, Kévin Denkey n’en demeure pas moins ouvert aux discussions et serait d’ailleurs intéressé par un retour en France. «On est à Monaco en face du stade Louis II, d’ailleurs où j’ai mis mon premier but en Ligue 1 sur ma première touche de balle. À Monaco, il y a vraiment un cadre magnifique. Bien sûr que l’AS Monaco est un grand club. On verra le moment venu, je serai à l’écoute, mais aujourd’hui, je suis concentré à 200% avec le Cercle Bruges pour donner le meilleur de moi-même. On cherche toujours à être dans un environnement dans lequel on se sent désiré avec un projet sportif fort, comme c’est le cas aujourd’hui pour moi avec le Cercle», concédait-il sur son avenir lors de son passage à Monaco, le mois dernier dans le cadre d’un stage organisé entre son équipe, club filial de l’ASM, et le club de la Principauté. Au regard de la forme étincelante affichée par son buteur, qui n’a sans doute pas prévu de s’arrêter en si bon chemin, le Cercle Bruges va devoir se montrer dur en affaires pour espérer en tirer un bon prix.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité