Real Madrid : le vestiaire monte au créneau pour Sergio Ramos et David Alaba

Le vestiaire des Merengues commencerait sérieusement à s'interroger sur le comportement de sa direction au sujet de Sergio Ramos. Pire, la future arrivée de David Alaba susciterait quelques réticences au sein de l'effectif madrilène.

Sergio Ramos, le capitaine emblématique du Real Madrid
Sergio Ramos, le capitaine emblématique du Real Madrid ©Maxppp

Florentino Pérez pourrait bien être confronté à la fronde des joueurs du Real Madrid. Véritable baromètre dans un club de football, le vestiaire reste ce lieu privilégié où les joueurs échangent, débattent et exposent leurs points de vue. Si, parfois, certaines tensions ou divergences d'opinions peuvent intervenir entre les principaux protagonistes, l'unité peut aussi constituer une arme redoutable pour influencer certaines décisions cruciales dans la vie d'une institution.

La suite après cette publicité

C'est le cas au sein de la Casa Blanca, où les hommes de Zinedine Zidane suivent attentivement les prises de positions de leur président ces dernières semaines. Ainsi, l'effectif madrilène scruterait avec attention les dossiers Luka Modric (35 ans) et Sergio Ramos (34 ans). Les deux hommes qui se trouvent dans leur dernière année de contrat, négocient actuellement une prolongation avec leur direction. Et si pour le premier cité les choses évolueraient dans le bon sens, les tractations s'avèrent houleuses en ce qui concerne le capitaine des Merengues.

Le vestiaire du Real Madrid prend position pour Sergio Ramos et David Alaba

Ainsi, le défenseur central espagnol a déjà refusé la première proposition de sa direction qui comprenait une baisse de ses émoluments à hauteur de 10% notamment. Selon les informations d'AS, le cas Sergio Ramos interpellerait le vestiaire madrilène. Ce dernier ne comprendrait pas en effet l'hésitation présidentielle pour prolonger un joueur important de l'institution depuis seize ans maintenant. En parallèle, l'effectif merengue s'interroge sur la volonté de sa direction d'enrôler David Alaba (28 ans) et, surtout, d'offrir au joueur du Bayern Munich un salaire astronomique.

Si l'international autrichien sera libre de tout contrat le 30 juin prochain, sa prime à la signature oscillerait entre 20 et 30 millions d'euros en cas d'arrivée au Real Madrid. Outre cette future prime à la signature, Alaba exigerait un salaire annuel estimé au moins à 15 millions d'euros. Ce qui correspond au seuil maximal à Madrid avec Eden Hazard et Gareth Bale. Quand Sergio Ramos ou Karim Benzema percevraient 12 millions d'euros annuels et Luka Modric 9 millions d'euros... Une prise de position tout sauf étonnante quand on connaît l'impact de Sergio Ramos au Real Madrid. Et Florentino Pérez serait bien inspiré de ne pas occulter cet aspect pendant les négociations avec son capitaine...

Plus d'infos

Commentaires