Liga : le FC Barcelone concède un triste nul contre Eibar malgré Ousmane Dembélé

Match nul pour le FC Barcelone à domicile face à Eibar (1-1, 16e journée de Liga), qui a également perdu Philippe Coutinho sur blessure. Ousmane Dembélé, buteur, est la seule véritable satisfaction de la partie.

Le Barça peut dire merci à Ousmane Dembélé ce soir
Le Barça peut dire merci à Ousmane Dembélé ce soir ©Maxppp
La suite après cette publicité

Pour cette dernière de l’année 2020 au Camp Nou, face à Eibar (16e journée de Liga), Ronald Koeman optait une nouvelle fois pour une défense à 5 ; avec Ronald Araujo, Oscar Mingueza et Clément Lenglet dans l'axe, Sergiño Dest à droite et Junior Firpo à gauche ; l’association Miralem Pjanic-Frenkie de Jong au milieu et le duo Pedri-Antoine Griezmann à l’animation derrière Martin Braithwaite. Les Blaugranas entraient d’ailleurs plutôt bien dans la partie et obtenaient rapidement un penalty. Sur un corner botté par Griezmann, Araujo était secoué dans la surface par Pedro Bigas et s’écroulait. Javier Alberola Rojas allait revoir les images sur le bord de la touche et indiquait le point de penalty. Braithwaite s’emparait du cuir et s’en allait défier Marko Dmitrovic, mais ne cadrait pas sa tentative (9e). La légère pression catalane se relâchait alors et les Basques pointaient le bout de leur nez et mettaient en danger la fébrile charnière catalane sur quelques coups de pieds arrêtés, comme sur cette situation de Kike Garcia qui ne trouvait toutefois pas le cadre de Marc-André ter Stegen (11e).

Des petites piqûres de rappel qui réveillaient les locaux. Araujo, de la tête sur un corner de Pjanic, mettait Dmitrovic à contribution (22e). Braithwaite pensait se rattraper de son penalty manqué en ouvrant le score sur un service de Junior Firpo (25e). Mais, à nouveau aidé de la VAR, l’arbitre de la rencontre refusait le but pour un hors-jeu. Le Barça continuait à attaquer. Mingueza ne trouvait pas le cadre, de la tête sur un corner de Pjanic (33e). Le Polonais Damian Kadzior répondait et envoyait un coup franc pied gauche que ter Stegen ne pouvait que repousser (35e). Griezmann, assez discret en première période, ne cadrait pas son tir du gauche en une touche sur une bonne passe de Firpo (43e). Et les Catalans souffraient dans les derniers instants avant la pause, les hommes de José Luis Mendilibar les obligeant à défendre. Sous les yeux de Lionel Messi et Ansu Fati en tribunes, les débats reprenaient avec l'entrée en jeu du champion du monde 2018 Ousmane Dembélé, de retour de blessure, en lieu et place de Dest.

La bonne nouvelle Dembélé

Et l'ancien Rennais se mettait rapidement en évidence avec un enchaînement crochet extérieur-frappe enroulée du gauche, assez nettement à côté cependant (50e). Pjanic envoyait une volée de l'extérieur du droit à côté (51e). Griezmann tentait lui aussi sa chance à l'entrée de la surface, sans danger pour Dmitrovic (53e). Dembélé, servi par Pedri, ratait lui son face-à-face avec le portier adverse (56e). Et à force de gâcher, le Barça se faisait surprendre. Araujo se faisait subtiliser le cuir par Garcia, qui s'en allait ajuster ter Stegen et ouvrir le score (0-1, 57e). Koeman lançait alors Philippe Coutinho et Francisco Trincão en lieu et place de Pjanic et Griezmann peu après l'heure de jeu. Les deux entrants combinaient avec Firpo et le Brésilien lançait le latéral gauche en profondeur. Ce dernier centrait fort devant le but et Dembélé égalisait d'un plat du pied droit au deuxième poteau (1-1, 67e). Sur une sortie mal maîtrisée de Dmitrovic, Braithwaite était tout proche de donner l'avantage aux siens sur un bon centre rentrant de Dembélé (71e).

Le Danois ne parvenait pas non plus à reprendre un service intéressant de Firpo venu de la gauche (80e). Coutinho, servi par l'ancien Toulousain après une belle remontée de balle de Dembouz, se voyait contré in extremis en très bonne position (84e). Presque dans la foulée, l'Auriverde trouvait Pedri au point de penalty, qui envoyait sa reprise en une touche au-dessus des buts basques (86e). Riqui Puig entrait en jeu en toute fin de match pour tenter de forcer la décision, alors que Coutinho sortait sur blessure. Trincão réalisait un petit numéro dans la surface et tentait un tir croisé qui rasait le poteau de Dmitrovic (90e +1). Mais rien n'y faisait et le Barça ne prenait donc qu'un point, restant 5e au classement, à 7 points d'un Atlético de Madrid ayant joué deux parties de moins. Eibar, 17e, prend un bon point dans l'opération maintien.

Le classement de Liga

Revivez le film de la rencontre grâce à notre live commenté

Plus d'infos

Commentaires