Liga : le Real Madrid ne tremble pas face à Eibar et met la pression à l'Atlético et au Barça

Le Real Madrid n'a pas eu trop de soucis pour se défaire d'Eibar (2-0) au centre d'entraînement de Valdebebas.

Karim Benzema célèbre un but avec Marco Asensio
Karim Benzema célèbre un but avec Marco Asensio ©Maxppp

Après la trêve internationale et la mauvaise nouvelle de la blessure de Sergio Ramos, Zinedine Zidane et ses troupes étaient de retour aux affaires en championnat, avec un duel à la maison face à Eibar, dix-neuvième du championnat. L'opportunité pour les Madrilènes de repasser, provisoirement, devant le FC Barcelone, et de mettre la pression à l'Atlético en revenant, dans l'attente du reste des matchs là aussi, à trois points. L'entraîneur tricolore sortait un onze assez remanié à cause des différentes absences, et le duo Militao-Nacho composait ainsi la charnière centrale avec Mendy, dans ce système à trois derrière. Isco était lui de retour au milieu. En face, il y avait notamment le neo-international espagnol Bryan Gil, la sensation de la Liga, mais aussi le vétéran attaquant Kike García, assez en forme en ce moment.

La suite après cette publicité

Et la rencontre commençait plus fort, avec une première intervention de Courtois sur une tentative lointaine de Diop (3e). Sur l'action suivante, Karim Benzema manquait un mano a mano avec Marko Dmitrovic (3e), avant qu'un but ne lui soit refusé pour hors-jeu (5e). Les Merengues prenaient peu à peu le contrôle de la partie, et on sentait que ce système à trois défenseurs centraux était plutôt efficace, du moins dans les labeurs défensifs. Offensivement, c'était plutôt fluide, avec un Isco dans tous les bons coups. Marco Asensio était lui frustré par la barre transversale sur ce tir lointain (21e). Mais c'était tout de même assez imprécis dans les transmissions des deux côtés, et les deux portiers vivaient des après-midi relativement tranquilles.

Un bon Marco Asensio

Asensio pensait ouvrir le score et inscrire son quatrième but en Liga, mais le Majorquin voyait son but être refusé en raison d'un hors-jeu sur cette belle talonnade pour dévier un tir d'Isco devant Dmitrovic (37e). Il ne fallait cependant pas attendre bien longtemps pour que les Merengues fêtent enfin un but, avec une frappe enroulée d'Asensio, encore lui, qui battait parfaitement le gardien rival (1-0, 41e). Dominateurs sans forcément être brillants, les Madrilènes étaient assez sereins mais devaient se méfier des frappes lointaines, comme celle de Diop juste avant la pause. Au retour des vestiaires, les troupes de Zinedine Zidane voulaient rapidement doubler la mise.

Lucas Vazquez obligeait Dmitrovic à intervenir, en deux temps (48e). Les locaux déroulaient, et Asensio s'offrait une nouvelle situation chaude avec une frappe puissante sous la barre, bien sortie par le portier rival (52e). Dans la foulée, Karim Benzema loupait le cadre de la tête (55e). Les nombreux changements opérés par José Luis Mendilibar ne provoquaient pas vraiment de réaction positive chez les Armeros, et les Merengues allaient doubler la mise. Pas grâce à Casemiro, avec un nouveau but refusé, mais grâce à l'inévitable Karim Benzema (2-0, 73e). Après une belle action de Vinicius Junior, le Brésilien trouvait le Français au second poteau. Ce dernier expédiait le cuir au fond des filets de la tête. Il était même proche de s'offrir un doublé (75e). Les trois points en poche, le Real Madrid prend la deuxième place au Barça et revient à trois unités de l'Atlético, alors que les Colchoneros se déplacent à Séville demain et que les Barcelonais accueillent Valladolid lundi.

Retrouvez le classement de la Liga ici.

Plus d'infos

Commentaires