Le fair-play financier étrangle le mercato du PSG

Par Maxime Barbaud
2 min.
Le fair-play financier étrangle le mercato du PSG @Maxppp

A bientôt un mois de l'ouverture du mercato d'hiver, le PSG cherche toujours un défenseur central mais le fair-play financier le contraint à revoir ses plans.

La suite après cette publicité

L'actualité est concentrée sur la Coupe du Monde au Qatar, et c'est bien normal. Outre les joueurs sélectionnés et leur staff technique, les principaux acteurs du football sont tous aux alentours de Doha, y compris Luis Campos et Christophe Galtier, lesquels en profitent probablement pour passer du bon temps mais également pour récolter quelques bonnes informations. Le dirigeant portugais prépare notamment le mercato du PSG, dont le groupe sera probablement renforcé.

Mais le club français devra agir sous la contrainte. Selon les informations de L'Equipe, le fair-play financier oblige la direction à étudier minutieusement ses plans. Déjà sanctionné l'été dernier d'une amende de 65 M€, dont 55 M€ avec sursis, le champion de France en titre est dans le collimateur de l'UEFA. Ses finances sont surveillées de très près. D'ailleurs, cet été, Paris disposait d'une enveloppe estimée à «seulement» 80 M€ à cause des sanctions qui planaient au-dessus de sa tête.

À lire Mercato : Milan Skriniar confirme sa signature au PSG !

Le PSG craint les retours de prêts de Wijnaldum, Herrera et Paredes

Le mercato de janvier sera donc marqué par le signe de l'économie. Un défenseur central sera malgré tout la priorité du moment après l'échec dans le dossier Milan Skriniar lors du dernier mercato. Le Slovaque ne sera sûrement pas le renfort espéré. Il semble plus proche de prolonger à l'Inter que de changer de club. Campos et son équipe pensent désormais à Pierre Kalulu mais ici aussi, le dossier s'avère compliqué, le Français n'ayant pas répondu favorablement aux premiers contacts.

La suite après cette publicité

Il faudra donc plancher sur autre chose. En parallèle, le départ de Keylor Navas est devenu une priorité, lui qui s'en est pris à Galtier cette semaine dans les médias. Mais en plus du FPF, le PSG craint les retours de prêts en fin de saison d'éléments qu'il avait réussi à caser ailleurs. Blessé pour une grande partie de la saison, Wijnaldum a peu de chance d'être conservé par la Roma. Pour Ander Herrera, prêté à l'Athletic, et Leandro Parades, cédé un an à la Juventus, c'est la même chose. Leurs options d'achat ne seront pas levées, du moins pour le moment, et seront de retour au PSG.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité