Bundesliga : le Bayern Munich assure contre l'Union Berlin pour son grand retour

Dans un Stadion An der Alten Försterei habituellement bouillant mais vide en cette fin d'après-midi de dimanche, le Bayern Munich s'est imposé 2-0 face à l'Union Berlin, remettant le Borussia Dortmund à quatre points.

Robert Lewandowsi célèbre l'ouverture du score face à l'Union Berlin
Robert Lewandowsi célèbre l'ouverture du score face à l'Union Berlin ©Maxppp

Après la lourde victoire du Borussia Dortmund face à Schalke dans le derby de la Ruhr (4-0), c'était au Bayern Munich de signer son retour à la compétition, plus de deux mois après cette victoire 2-0 face à Augsbourg. Le leader du championnat germanique avait en face de lui l'Union Berlin, promu mais auteur d'une saison plutôt satisfaisante, puisque le club de la capitale était installé en milieu de tableau, à la douzième place, au coup d'envoi de la rencontre. Toujours privé de nombreux joueurs comme Sule, Tolisso ou Coutinho, Hansi Flick sortait tout de même une belle équipe, avec un trio Muller-Goretzka-Gnabry pour épauler Lewandowski notamment. Pavard était aligné sur le côté droit de la défense. Ce contexte de huis clos était encore plus particulier pour l'équipe locale, puisqu'Urs Fischer n'était pas présent sur le banc pour des raisons familiales. Il n'y a cependant pas eu de surprise et le champion l'a emporté 2-0.

La suite après cette publicité

Lors des premières minutes, on sentait qu'il y avait un manque de rythme des deux côtés, et si Robert Lewandowski causait une petite frayeur aux Berlinois sur cette tentative lointaine (3e), les locaux étaient proches de frapper via Bülter (4e) puis Ujah (7e). Ce dernier avait notamment décoché une belle frappe qui terminait dans le petit filet des cages défendues par Neuer. Mais peu à peu, le leader commençait à imposer son rythme et prendre les commandes de la partie. Thomas Müller pensait avoir fait trembler les filets en premier sur ce corner, mais l'Allemand était très légèrement hors-jeu au moment où Gnabry lui a remis le ballon de la tête (18e). En dehors de cette presque-ouverture du score, ou de ce centre très dangereux de Davies (22e), la domination bavaroise était assez stérile et il n'y avait pas grand chose à se mettre sous la dent.

Le Bayern, dominateur mais pas toujours dangereux

Jusqu'à ce que Neven Subotic ne rende un fier service au champion d'Allemagne. L'ancien de l'ASSE fauchait Goretzka dans la surface en tentant de dégager le ballon. Robert Lewandowski transformait ensuite le penalty d'un joli plat du pied, son 26e but de la saison en Bundesliga (0-1, 40e) ! Rapidement, les Berlinois montraient quelques signes de rébellion, à l'image de cette tête d'Ujah dans le temps additionnel de la première période, mais c'est bien sur ce court avantage munichois que les vingt-deux acteurs de la partie regagnaient les vestiaires.

Au retour sur la pelouse, les Bavarois continuaient de dominer, mais on ne les sentait pas toujours rassurants derrière, à l'image d'un Jérôme Boateng pas franchement serein. Mais les troupes de Flick faisaient la loi, avec une possession qui frôlait souvent les 70%. Qu'on se le dise, le spectacle n'était pas forcément passionnant, puisque si le Bayern monopolisait le cuir, l'Union Berlin se repliait bien derrière et ne laissait que très peu d'espace pour attaquer. C'est Benjamin Pavard qui allait faire le break et plier la rencontre, expédiant ce corner botté par Joshua Kimmich au fond des filets de la tête (0-2, 80e). Le Bayern a donc bien négocié son retour et reprend quatre points d'avance sur le Borussia Dortmund.

Revivez le film du match sur notre live commenté.

Articles recommandés

Commentaires