Les statistiques indécentes de Youssoufa Moukoko avec le Borussia Dortmund

C’est l’histoire d’un joueur programmé pour briller au plus haut niveau. A 15 ans, Youssoufa Moukoko n’en finit plus d’affoler les compteurs et voit déjà à l’horizon l’équipe professionnelle du BvB qu’il pourra intégrer dès le 20 novembre, le jour de ses 16 printemps aussi bien en Champions League qu’en Bundesliga.

Youssoufa Moukoko dans les catégories de jeunes du Borussia Dortmund
Youssoufa Moukoko dans les catégories de jeunes du Borussia Dortmund ©Maxppp
La suite après cette publicité

Pour les habitués de FM ou les puristes, le nom de Youssoufa Moukoko est déjà bien connu malgré ses 15 ans. Pour les autres, vous n’allez pas tarder à le découvrir. Cet attaquant né à Yaoundé au Cameroun et débarqué au Borussia Dortmund à l’âge de 12 ans en provenance de Sankt Pauli n’en finit plus d’affoler les compteurs face à des équipes où les joueurs ont souvent 3 ou 4 ans de plus que lui. Dès son arrivée au BvB, Moukoko (12 ans) intègre l’équipe U17 et marque 90 buts en 56 matches. Peu de temps après ses débuts, il fait ses premières apparitions en équipe d’Allemagne chez les U16 à 12 ans 9 mois 22 jours et bat un nouveau record de précocité. À 14 ans, il passe chez les U19 avant autant de facilité. Après 30 matches passés dans une catégorie où quasiment aucun joueur de son âge n’ose s’aventurer, il claque 44 buts. Déjà brillant en Allemagne, il régale aussi en Youth League, la Ligue des Champions des jeunes. À 14 ans, 10 mois et 29 jours, il devient le plus jeune buteur de l’histoire de la compétition en octobre 2019 et claque même un triplé face au Slavia Prague.

À l’aise au sein du club de la Ruhr, il réalise également des débuts tonitruants en Équipe d’Allemagne U20 en septembre dernier, alors qu’il n’a que 15 ans. Résultat une passe décisive et une première encourageante face à des joueurs là encore 4 ou 5 ans plus vieux que lui. Mais le jeune joueur se sent déjà trop à l’étroit dans cette catégorie et aspire à évoluer avec les pros. Bien que trop jeune pour être aligné en compétition, Moukoko ronge son frein avec les U19 du BvB et enfile les buts comme les perles. Sur les quatre premiers matches de sa saison, il inscrit 13 buts, dont un triplé dans le très disputé derby de la Ruhr face à Schalke 04. Une rencontre au cours de laquelle il a été victime d'insultes racistes. Alors que de nombreux jeunes auraient craqué, Youssoufa Moukoko a répondu avec beaucoup de calme, maturité et sérénité sur Instagram. « Nous sommes certes des adversaires sur le terrain, mais dans le fond, nous sommes unis, n’oubliez pas que nous partageons tous l’amour du football. Dieu nous a tous rendus beaux, nous sommes tous spéciaux. Peu importe que nous soyons pauvres, riches, noirs, blancs, à la fin de la journée, nous saignerons tous de la même manière.»

devenir pro et... gagner le Ballon d'Or

Mais que les adversaires en U19 de Moukoko se rassurent, ce dernier va bientôt basculer chez les pros. S’il avait effectué la pré-saison cet été avec le groupe pro du BvB, il n’avait pu être aligné du fait de règlements interdisant les joueurs de moins de 15 ans d’évoluer chez les pros. Mais alors que le règlement l’empêchait d’évoluer avant 2022, la fédération allemande a accordé une dérogation pour que le natif de Yaoundé puisse être aligné en Bundesliga dès ses 16 ans, à savoir le 20 novembre. Une date qui apparaît comme un premier tournant dans la carrière du jeune buteur de Dortmund. C’est à partir de cette date qu’il pourra également être aligné en Ligue des Champions avec les Marsupiaux. Moukoko, qui expliquait à Bild il y a quelques mois dans l'une de ses rares interviews qu'il rêvait de devenir professionnel et de remporter le Ballon d'Or, pourra ainsi suivre un plan de carrière déjà établi avec Lucien Favre qui a lui aussi coché cette date pour l’intégrer dans son équipe.

De quoi ravir le phénomène Erling Braut Håland, déjà très impressionné par le niveau de son cadet: «vous ne pouvez pas le comparer à moi parce qu'il est bien meilleur que moi quand j'avais 15 ans. À cet âge, il s'entraînait déjà avec les professionnels du BVB et était vraiment bon. Quand j'avais 15 ans, j'étais encore dans mon club à Bryne. Je ne veux pas mettre trop de pression sur le garçon, mais je n'ai jamais vu un jeune de 15 ans aussi bon », expliquait-il y a peu à Sport 1. Si la star norvégienne ne tarit pas d’éloges sur son jeune coéquipier, le sélectionneur allemand, lui, est également très impressionné par la trajectoire et le talent du jeune homme. « Je ne l'ai pas encore vu jouer encore mais j’ai pris contact avec ses entraîneurs et j’ai aussi regardé quelques vidéos. Il est difficile de croire que quelqu’un de cet âge puisse marquer autant de buts dans une ligue U19 contre des joueurs de deux ou trois ans plus vieux que lui. Moukoko est un joueur qui a un talent qu'on ne rencontre pas souvent », a révélé Joachim Löw sur le site officiel de la Bundesliga. Reste désormais à voir si Youssoufa Moukoko parviendra à gravir la dernière marche, celle du monde professionnel, souvent la plus haute pour un jeune joueur aussi talentueux soit-il. Réponse dans moins d’un mois si tout se passe comme prévu…

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires