L'OL pourrait accepter de vendre Memphis Depay au rabais

Le club rhodanien a été clair. Il ne laissera plus partir de joueurs après le vendredi 2 octobre. Mais dans le dossier Depay, une offre au rabais pourrait ne pas être écartée.

Memphis Depay avec l'OL
Memphis Depay avec l'OL ©Maxppp

Rudi Garcia l’a demandé dimanche, il a été entendu par son président. Hier, à l’occasion d’un entretien accordé à la chaîne Téléfoot, Jean-Michel Aulas a confirmé les dires de son coach en faisant une forte annonce pour le mercato de l’Olympique Lyonnais. « Je crois qu'on va dire aux joueurs que tout ce qui ne sera pas réglé en termes de départs avant vendredi, il n'y aura plus de départs. La date de fin du mercato sera vendredi pour nous. »

La suite après cette publicité

Une deadline annoncée publiquement qui mettra sans doute un peu de plus la pression aux courtisans des Gones susceptibles d’animer la fin de ce marché 2020. Forcément, on pense à Houssem Aouar et à Memphis Depay. Et concernant ce dernier, pas sûr que l’OL soit vraiment en position de force malgré les apparences. Pour le moment, la donne est claire. Le nouveau coach du FC Barcelone, Ronald Koeman, souhaite recruter son compatriote, mais les Culés ne disposent pas de grosses liquidités et doivent vendre pour espérer répondre aux exigences rhodaniennes.

Et si le temps jouait contre l'OL ?

Car de son côté, Lyon réclame en effet 25 M€ pour son nouveau numéro 10 à qui il ne reste plus qu’un an de contrat. Jusqu’à aujourd’hui, Depay semble donc avoir plus de chances de rester sur les bords du Rhône que de rallier la Catalogne. Mais selon L’Équipe, le Batave pourrait être vendu à un prix inférieur. En tout cas, l'OL y réfléchirait à deux fois si une offre inférieure aux 25 M€ arrivait. Pour rappel, Le Progrès indiquait le 22 septembre dernier que les courtisans d'Aouar et de Depay comptaient jouer la montre. Une tendance clairement redoutée aujourd'hui par la direction lyonnaise.

Mais si l’OL refuse catégoriquement de brader Aouar, il serait, en revanche, disposé à laisser filer Depay, malgré une offre revue à la baisse. C’est tout du moins ce qu’indique le quotidien sportif qui écrit qu’une offre au rabais « serait quand même bienvenue ». La raison ? Se soulager du plus gros salaire du club (420 000€ mensuels) à l’heure où l’OL est passé en mode économie.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires