Le onze type des absents de la Coupe du Monde 2022

La Coupe du monde 2022 se déroulera sans de nombreux pays qui ont manqué la qualification pour la compétition organisée au Qatar. Ainsi, l'Italie, la Suède, la Colombie, la Côte d'Ivoire, l'Égypte, le Chili et de nombreuses grosses nations du football devront se contenter de la télévision ....

Zlatan Ibrahimović (Suède), Mohamed Salah (Egypte), Riyad Mahrez (Algérie)
Zlatan Ibrahimović (Suède), Mohamed Salah (Egypte), Riyad Mahrez (Algérie) ©Maxppp
La suite après cette publicité

Comme à chaque grande compétition, les campagnes qualificatives offrent leur lot de malheureux. Pour la Coupe du monde 2022, de nombreuses absences sont notables et nous ont permis d'établir un onze des joueurs qui regarderont la compétition au Qatar devant leur télévision. Ainsi dans les buts, on retrouve le gardien du Paris Saint-Germain Gianluigi Donnarumma (Italie). Sorti par la Macédoine du Nord (1-0) en demi-finale des barrages de la zone Europe sur un but d'Aleksandar Trajkovski (90e +2) dans les dernières secondes, le portier transalpin devra patienter avant de disputer le tout premier mondial de sa carrière. Juan Cuadrado (Colombie) était de la partie en 2014 et 2018, mais passe cette fois son tour. Suite à la sixième place en qualifications de la zone CONMEBOL de son pays, le joueur de la Juventus manque cette fois le coche. Désormais âgé de 33 ans, il a sans doute dit un adieu définitif à cette compétition.

Présent aussi en 2018, Victor Lindelöf (Suède) ne sera pas de l'aventure au Qatar. À de nombreuses reprises, son équipe aurait pu se qualifier, mais n'a pas réussi. Laissant filer une grande avance en poule sur l'Espagne, les Blågult ont difficilement dominé la Tchéquie (1-0 après prolongation) avant de perdre contre la Pologne de Robert Lewandowski (2-0). Cela ressemble aussi à une dernière chance manquée pour Giorgio Chiellini (Italie). Le joueur de 37 ans ne s'était déjà pas qualifié avec la Squadra Azzurra en 2018 et revit la même tragédie. Difficile de l'imaginer gambader à 41 ans en Amérique du Nord lors de l'édition 2026 ... David Alaba (Autriche) conserve lui cette perspective. Le joueur du Real Madrid et ses partenaires restent sur une défaite 2-1 contre le Pays de Galles.

Une attaque de feu !

Dans le double pivot, on retrouve Franck Kessié (Côte d'Ivoire) qui vient de vivre un nouvel échec avec sa sélection. Déjà absent en 2018, il est passé à la trappe avant même les barrages puisque les Éléphants ont terminé deuxièmes de leur groupe derrière le Cameroun. Déception aussi pour Arturo Vidal (Chili). Quatre ans après l'échec de 2018, le joueur de l'Inter Milan et ses partenaires terminent à une triste septième place dans la zone CONMEBOL et vont devoir se reconstruire. Présent au Mondial 2018, Mohamed Salah (Égypte) ne sera pas de l'aventure en 2022 avec les Pharaons. Pourtant, l'Égypte avait gagné le match aller 1-0 contre le Sénégal, mais a chuté sur le même score lors du retour. Lors de la séance de tirs au but, il a manqué sa tentative comme deux autres de ses coéquipiers pour une défaite 3-1.

Nouvelle désillusion pour Riyad Mahrez (Algérie) qui court après un Mondial depuis 2014. Échouant à se qualifier en Russie en 2018, le joueur de Manchester City et ses compatriotes ont craqué à la dernière seconde contre le Cameroun (1-0/1-2 a.p.). Résultat, nouvelle Coupe du monde sur le canapé pour les Fennecs. Le duo d'attaque est scandinave avec Erling Braut Haaland (Norvège) qui cherche encore à se qualifier pour la première compétition de sa carrière avec sa sélection. Troisième de sa poule derrière les Pays-Bas et la Turquie, la Norvège a vite été éliminée. Pour Zlatan Ibrahimovic (Suède), la défaite 2-0 de sa sélection hier contre la Pologne a été fatale. N'ayant disputé que les Coupes du monde 2002 et 2006, le buteur de 40 ans a sûrement dit adieu à cette compétition.

On peut aussi mentionner d'autres joueurs comme le gardien Claudio Bravo (Chili) ou les défenseurs Davinson Sanchez (Colombie) et Leonardo Bonucci (Italie). De nombreux milieux de terrains ont échoué en barrages ces derniers jours comme Hakan Calhanoglu (Turquie), Ismaël Bennacer (Algérie), Wilfred Ndidi (Nigéria), Amadou Haïdara (Mali), Marco Verratti (Italie) et Tomas Soucek (Tchéquie). L'échec de James Rodriguez (Colombie) et sa sélection est la conséquence des performances décevantes des Cafeteros depuis de longs mois. Enfin, Aleksandr Golovin (Russie) manquera la Coupe du monde 2018 suite aux sanctions prises envers la Sbornaya après la Guerre en Ukraine lancée par la Russie. Au niveau des joueurs offensifs, on note aussi les absences de Luis Diaz (Colombie), Alexis Sanchez (Chili), Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon), Victor Osimhen (Nigéria), Sébastien Haller (Côte d'Ivoire), Henrikh Mkhitaryan (Arménie) ou encore Burak Yilmaz (Turquie).

Plus d'infos

Commentaires