L'AC Milan réussit le joli coup Sandro Tonali

Annoncé dans le viseur des cadors italiens depuis plus d'un an, Sandro Tonali (20 ans) s'est finalement engagé avec l'AC Milan, qui a réussi à devancer toute la concurrence. Un très joli coup pour un joueur appelé à devenir la nouvelle référence italienne au milieu de terrain.

Tonali quitte Brescia pour l'AC Milan
Tonali quitte Brescia pour l'AC Milan ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'Europe est à ses pieds depuis l'Euro U19 qui avait lieu en 2018. Arrivé en finale avec l'Italie, battue par le Portugal, Sandro Tonali avait émerveillé les observateurs, qui ont dès lors lancé les comparaisons avec un certain Andrea Pirlo. Dans la foulée, le jeune milieu de terrain réalisait une saison splendide avec Brescia en Serie B, conduisant l'équipe à la 1ère place du championnat, avec promotion à la clé. C'est là que le PSG a cru réaliser un nouveau coup à la Marco Verratti.

Mais Brescia a tenu bon, malgré les approches de la Juventus Turin. Resté à Brescia, où il était sous contrat jusqu'en 2021, Tonali a tenté sans succès de maintenir son club dans l'élite, pas vraiment aidé par un Mario Balotelli peu concerné. Son transfert devenait inéluctable et c'est finalement l'AC Milan qui a décroché le gros lot. Une surprise tant l'Inter Milan semblait avoir pris de l'avance dans ce dossier au long cours.

Tonali, l'avenir de l'AC Milan et de l'Italie

«Milan est ravi d'annoncer l'arrivée de Sandro Tonali sous forme de prêt avec option d'achat en provenance de Brescia. Le milieu portera le n° 8», peut-on lire sur le communiqué officiel du club. Le joueur a passé sa visité médicale mercredi matin et signé son contrat dans la foulée. Selon les dernières indiscrétions en Italie, le transfert prendrait la forme d'un prêt payant de 10 M€ avec une option d'achat de 15 M€ + 10 M€ de bonus. Brescia récupérerait également 10 % sur une éventuelle revente du joueur. Une opération complexe comme les clubs italiens en ont pris l'habitude. Le joueur de 20 ans percevrait lui un salaire annuel de 2 M€, évolutif ces cinq prochaines années.

Toujours est-il que l'AC Milan, qui a aussi conservé Zlatan Ibrahimovic, réussit là un joli coup. Considéré comme le futur patron de la sélection nationale (où il compte déjà 3 sélections), il va venir ajouter une touche technique supplémentaire au milieu rossonero, et son association avec Bennacer apparaît déjà prometteuse. Désireux de reconstruire une équipe ambitieuse depuis plusieurs années sans y parvenir, l'AC Milan a cette fois-ci posé une première pierre solide.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires