Tottenham : Pierre-Emile Højbjerg l'homme clef de José Mourinho

Arrivé en catimini cet été à Tottenham, le milieu danois Pierre-Emile Højbjerg impressionne en ce début de saison. À l'instar de son compatriote Christian Eriksen les saisons précédentes, il s'est vite forgé un rôle crucial dans le dispositif des Spurs et enthousiasme José Mourinho.

Pierre-Emile Højbjerg avec Tottenham face à Bukayo Saka (Arsenal)
Pierre-Emile Højbjerg avec Tottenham face à Bukayo Saka (Arsenal) ©Maxppp
La suite après cette publicité

Formé au Bayern Munich, Pierre-Emile Højbjerg a bien grandi avec des prêts à Augsbourg et Schalke 04 avant de rejoindre la Premier League et Southampton à l'été 2016. Devenu ensuite précieux avec les Saints, il s'est imposé comme un incontournable du championnat anglais. Si bien que lors du dernier mercato, Tottenham a flairé l'affaire et a décidé de le faire signer pour renforcer son entrejeu. Très ambitieux, celui dont la mère est née et a grandi en France faisait part de son envie de se rendre incontournable. «J’aime apporter de l’énergie, j’aime apporter des victoires. J’espère juste que vous me comprenez à 100%. J’adore être le meilleur joueur possible de l’équipe et j’aime rendre les gens meilleurs, et je pense qu’il est important de savoir quel est votre rôle, contre qui vous jouez et ce qui est exigé de toi. Beaucoup de petits détails qui entrent tous dans une seule chose importante. Je pense qu'il y a un avenir fantastique pour le club et, espérons-le, pour moi aussi» lâchait-il au moment de sa signature. Et le moindre que l'on puisse dire c'est qu'il n'a pas laissé sa place au détail.

Incontournable dans l'entrejeu de Tottenham où il forme un double pivot solide avec Moussa Sissoko, Pierre-Emile Højbjerg n'a pas mis longtemps à s'imposer et a pris part à l'intégralité des minutes de Premier League depuis le début de la saison. Rampe de lancement dans le jeu des Spurs, il est aussi très utile sur les phases défensives et n'est pas étranger aux quatre clean-sheets de rang en championnat. Apportant de la sérénité et de la solidité, il oriente le jeu de son équipe. Preuve de son importance dans le jeu de Tottenham, il a réussi 792 passes cette saison en Premier League. Seul Rodri de Manchester City (792) dans une équipe qui mise beaucoup sur la possession fait mieux parmi les milieux de terrain. Un véritable tour de force pour le Danois qui a franchi un cap en seulement quelques mois. Fort de ce nouveau statut, il est d'ailleurs en train de s'imposer comme un titulaire indiscutable en sélection danoise.

Une simplicité au service du collectif

Sur une très bonne dynamique et très régulier dans ses performances, Pierre-Emile Højbjerg impressionne particulièrement son entraîneur José Mourinho. Ce dernier n'a d'ailleurs pas hésité à mettre en avant le "QI Football" de son joueur en conférence de presse après la victoire contre Arsenal (2-0) ce dimanche 6 décembre. «Pierre est, tout d'abord, très intelligent. Il lit très bien le jeu. Il va devenir entraîneur un jour, c'est sûr. Il est pénible de se poser des questions sur pourquoi on fait ça et pourquoi on fait ça. Sur le terrain, il lit très, très bien la situation» n'a pas hésité à dire le technicien portugais. Ayant fait du Danois une pièce maîtresse, José Mourinho peut savourer. Tottenham est leader de Premier League après onze journées, dispose de la meilleure défense du championnat et s'est aussi qualifié pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa. Mais surtout c'est dans le jeu que le club londonien a franchi un palier.

En rodage la saison dernière avec beaucoup de prestations indigentes, le Tottenham de José Mourinho a enfin trouvé son style avec un 4-2-3-1 où Harry Kane et Heung-min Son impressionnent offensives. Disposant d'un peu plus de libertés, les deux attaquants s'expriment en partie grâce au Danois. Ce dernier est le quatrième plus gros tacleur de Premier League (32) a égalité avec un certain N'Golo Kanté. «Physiquement, il est très, très fort et techniquement il est bien meilleur que ce que les gens pensent. Parce que parfois les gens pensent que le joueur qui est bon techniquement est celui qui fait des roulettes. Le joueur qui est bon techniquement est celui qui fait quelque chose de merveilleux mais ce ne sont pas mes mots, ce sont des mots d'entraîneurs d'il y a 30 ou 40 ans. La simplicité c'est du génie. Et il est si simple dans tout ce qu'il fait avec le ballon. Je pense que c'est un joueur phénoménal. Félicitations, Mr Levy (le président de Tottenham)» n'a pas manqué de souligner José Mourinho fier de sa recrue. En trois mois, Pierre-Emile Højbjerg est en train de mettre tout le monde d'accord.

Plus d'infos

Commentaires