Tottenham : la transformation de Harry Kane

Toujours buteur, Harry Kane bat après seulement 5 journées de Premier League ses records personnels dans le domaine des passes décisives. Une nouvelle corde à son arc.

Harry Kane lors du match face à West Ham
Harry Kane lors du match face à West Ham ©Maxppp

On pourrait croire Tottenham à la ramasse, seulement 11e de Premier League avec un jeu ennuyeux prôné malgré lui par José Mourinho. Mais ce n'est pas le cas. Oui, les Spurs sont onzièmes, avec un match en moins, qui sera joué ce lundi soir sur la pelouse de Burnley. En cas de victoire, ils se replaceraient à la 5e place, à deux points du leader Everton. Et pour l'ennui, c'est également erroné, car, si Mourinho n'est pas devenu le chantre d'un football offensif, son équipe offre des scénarios spectaculaires depuis le début de saison, comme le 3-3 concédé face à West Ham ou le 6-1 infligé à Manchester United.

La suite après cette publicité

Pour cela, le Special One peut compter sur le retour en grande forme de Harry Kane, le talisman des Spurs. Souvent absent la saison passée, l'international anglais affiche un visage rayonnant, avec déjà 5 buts en Premier League mais aussi 5 pions inscrits durant la phase de qualification à la Ligue Europa. Surtout, il a ajouté une nouvelle corde à son arc, la passe décisive. Après 5 titularisations en Premier League, le voilà déjà à 7 passes décisives distribuées !

De nouvelles responsabilités

Il faut dire qu'il avait commencé très fort avec 4 passes décisives pour Son lors de la deuxième journée de Premier League face à Southampton, avant de clore le festival avec un but. Il a en tout cas déjà atteint son record de passes décisives en une saison après seulement 5 rencontres disputées et il a déjà fait mieux que lors des deux dernières saisons combinées ! Tottenham cumule de son côté déjà 15 buts, soit une moyenne de trois buts par match, soit la meilleure attaque du Royaume avec Liverpool.

Les explications de cette évolution ? Elle paraît naturelle pour l'attaquant de 27 ans, qui peut compter sur la vitesse de ses partenaires offensifs, comme Son, Lucas, Bergwijn et maintenant Bale. Le bloc plus bas installé par Mourinho favorise les contre-attaques et donc les qualités des hommes cités. Le départ d'Eriksen en janvier lui a aussi donné plus de responsabilités à la création. Un peu à l'image de ce qui s'était passé au fil des années pour Wayne Rooney avec Manchester United, Kane semble destiné à prendre un rôle de meneur, tout en gardant ses qualités de buteur évidemment.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires