Liga : le Real Madrid domine Valladolid et met la pression à l'Atlético

Pouvant profiter du faux pas de l'Atlético de Madrid, le Real Madrid défiait ce samedi soir le Real Valladolid. Un duel intéressant qui a finalement tourné à l'avantage des hommes de Zinedine Zidane (1-0).

Marco Asensio (Real Madrid) et Nacho (Valladolid)
Marco Asensio (Real Madrid) et Nacho (Valladolid) ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ce samedi, le leader de la Liga, l'Atlético de Madrid a perdu contre Levante (2-0). A six points des Colchoneros avant de défier le Real Valladolid (19e), le Real Madrid avait donc l'occasion de faire la bonne opération et de totalement se relancer dans la course au titre. Pour cela, l'équipe de Zinedine Zidane s'organisait en 4-3-3 pour cette rencontre qui comptait pour la 24e journée de Liga. Thibaut Courtois prenait place dans les buts derrière Lucas Vazquez, Raphaël Varane, Nacho Fernandes et Ferland Mendy. Aligné en sentinelle, Casemiro était accompagné par Toni Kroos et Luka Modric tandis que Marco Asensio, Mariano Diaz et Vinicius Junior formaient le trio d'attaque. De son côté, Valladolid optait pour un 4-2-3-1 avec Jordi Masip comme dernier rempart. Il pouvait compter sur Luis Perez, Joaquin Fernandez, Bruno et Nacho Martinez. Ruben Alcaraz et Roque Mesa formaient le double pivot tandis que Sergi Guardiola était soutenu par Saidy Janko, Kike Perez et Fabian Orellana.

Et dès le début de match, le Real Valladolid montrait beaucoup d'envie en se procurant la première belle occasion. Fabian Orellana provoquait sur la gauche et s'appuyait dans la surface sur Nacho Martinez avant de buter sur Thibaut Courtois (7e). Dans la foulée, Saidy Janko butait aussi sur le gardien belge. Héritant d'un ballon qui traînait devant la surface madrilène, Ruben Alcaraz tombait lui aussi sur un bon gardien (8e). Malgré ces alertes, le Real Madrid mettait le pied sur le ballon et s'organisait dans la moitié de terrain adverse. Luka Modric mettait notamment la pression avec un centre dangereux (16e). Finalement, Mariano Diaz trouvait la faille. L'ancien Lyonnais était trouvé sur la droite de la surface en profondeur par Luka Modric et ajustait le gardien avant d'être signalé hors-jeu (23e). Une grosse alerte pour Valladolid qui laissait de plus en plus d'espaces.

Casemiro délivre le Real Madrid

Suite à une petite possibilité de la tête de Kike Perez (29e), c'était au tour de Mariano Diaz de déposer de nouveau le ballon au fond des filets (30e). Un but également refusé pour hors-jeu puisqu'il était en avance lors de la passe de Luka Modric. Malgré de bonnes possibilités, le Real Madrid cherchait toujours à prendre l'avantage dans ce match et Toni Kroos trouvait sur coup franc Casemiro dont la tête fuyait le cadre (40e). Finalement, cela ne suffisait pas à faire la différence et les deux équipes étaient dos à dos à la pause. Au retour des vestiaires, Lucas Vazquez frappait le premier en faveur du Real Madrid et se distinguait par deux belles opportunités (52e et 53e). Le Real Madrid était bien dans son match, mais se faisait très peur suite à un mauvais dégagement de Ferland Mendy vers sa surface. Fabian Orellana attaquait le ballon et frappait sur Thibaut Courtois (56e).

Pas serein malgré sa domination, le Real Madrid parvenait finalement à trouver la faille. Sur un coup franc frappé sur la droite par Toni Kroos, Casemiro s'envolait au second poteau devant Luis Perez et ajustait Jordi Masip d'une tête vers la droite du but (1-0, 65e). Un but précieux pour le Real Madrid qui pouvait ainsi gérer le tempo de la fin de rencontre et maintenir son adversaire à distance. Le Real Valladolid ne parvenait pas à mettre le danger sur le but de Thibaut Courtois. Avec cette victoire 1-0, le Real Madrid fait une grosse opération en revenant à trois longueurs de l'Atlético de Madrid (avec un match de plus). De son côté, le Real Valladolid reste dix-neuvième du championnat.

Plus d'infos

Commentaires