OGC Nice : rien ne va plus entre Allan Saint-Maximin et Patrick Vieira !

Absent du déplacement à Angers, Allan Saint-Maximin s'est vu publiquement mis en cause par son entraîneur Patrick Vieira et lui a répondu via les réseaux sociaux. Son frère et agent confirme la version du joueur, qui pourrait être mis à pied par Nice.

Allan Saint-Maximin, sous les couleurs niçoises, devrait rejoindre l'AC Milan
Allan Saint-Maximin, sous les couleurs niçoises, devrait rejoindre l'AC Milan ©Maxppp

Il y a quelques mois, l’OGC Nice pouvait encore s’appuyer sur une attaque Saint-Maximin-Balotelli-Pléa. Le troisième nommé a rejoint le Borussia Mönchengladbach lors du dernier mercato estival, le second a rallié l’OM il y a trois semaines, et le premier pourrait bien être mis au placard au sein du club azuréen. La faute à son absence, plus que remarquée, pour le déplacement à Angers samedi dernier, qui a débouché sur une large défaite (3-0). En conférence de presse d’après-match, Patrick Vieira s’est lâché en révélant les raisons de l’absence de son meilleur élément offensif cette saison (6 buts en Ligue 1).

La suite après cette publicité

« Il a décidé qu’il était malade, mais pour le docteur il n’y avait rien, pas de fièvre. C'est sa décision à lui, pas celle du coach ni du docteur. C’est une déception par rapport au fait que c’est une décision prise par lui. » Une sortie médiatique qui a clairement déplu au joueur de 21 ans qui se croyait dans son bon droit. Agacé d’avoir été pointé du doigt publiquement, il a répondu en publiant un message sur les réseaux sociaux. « Je ne me suis pas entraîné de la semaine à cause de ma cheville, j’ai fait une seule séance avec le groupe vendredi alors que j’avais encore mal et que je suis malade, mais je fais semblant. » Alors, qui dit vrai ?

Vers une mise à pied ?

Le frère et conseiller de Saint-Maximin, à savoir son frère Kurtys, s’est exprimé dans les colonnes de L’Équipe. « Allan était malade et blessé, c‘est incontestable. Il y a certainement eu une erreur de communication entre le docteur et l’entraîneur. Et il y a eu une très grande incompréhension de mon frère en entendant les déclarations du coach. Allan n’est pas un tricheur, le problème se réglera en interne, et il assumera la sanction, s’il y en a une. Mais il n’y a pas d’affaire Vieira-Saint-Maximin, en tout cas pas du côté d’Allan », a-t-il lancé. Allan Saint-Maximin semble pourtant avoir bien du mal à digérer les propos de Vieira, comme son conseiller l’a expliqué à Nice-Matin. « Allan est vraiment à fond avec le club de l’OGC Nice, il aurait préféré que le coach lui fasse part de ses doutes sur sa maladie en privé. Mais c’est un père de famille, et son intégrité en tant que telle a été touchée. Il ne pouvait pas accepter qu’on l’appelle publiquement le malade imaginaire. »

Selon les informations du journal azuréen, Saint-Maximin doit passer une IRM pour vérifier l’état de sa cheville, et donc se rendre au club dans la journée, alors que la reprise de l’entraînement est prévue pour demain. Croisera-t-il Vieira ? Possible. Seul patron du sportif, Vieira sera écouté par son nouveau président Gauthier Ganaye, qui était lui aussi absent à Angers. Ganaye pourrait donc convoquer Saint-Maximin et décider d’une mise à pied, qui serait actuellement la solution privilégiée. Pas une bonne nouvelle pour le secteur offensif niçois ni pour les hautes ambitions du joueur...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires