Mikel Arteta pour la mise en place d'un changement temporaire en cas de commotion cérébrale

Daniel Podence sigue destacando en los "Wolves"
Daniel Podence sigue destacando en los "Wolves" ©Maxppp

Dimanche dernier, lors de la défaite d’Arsenal sur sa pelouse face à Wolverhampton (1-2), David Luiz et Raul Jimenez sont malencontreusement entrés en collision. Si l’attaquant des Wolves est sorti sur civière après avoir eu le crâne facturé, le défenseur brésilien a quant à lui pris part à la suite de la première période, ce malgré le sang coulant de son bandage à la tête. Une décision peu évidente à prendre pour les médecins d’Arsenal, qui a toutefois entraîné quelques critiques, notamment de l’International Football Association Board (IFAB) qui a récemment annoncé que les essais commenceront bientôt pour permettre aux clubs de recevoir un changement provisoire supplémentaire si les médecins estiment qu’un joueur est victime d’une commotion cérébrale.

La suite après cette publicité

Si la FIFPro a déclaré que cette décision ne résoudrait pas le problème, car les médecins ne seraient pas aptes à prendre une telle décision aussi rapidement, le Daily Mail rapporte ce jeudi que Mikel Arteta a lui soutenu cette démarche, estimant qu’il faudrait offrir un changement temporaire à l’équipe concernée. «Il a fait tous les tests, a suivi tous les protocoles et nous étions à l'aise pour lui de continuer. Mais vraiment, vous devez prendre une décision en une minute quand quelqu'un saigne, quand vous avez à côté de vous quelqu'un dont la vie est menacée et c'est peut-être un moment où nous pouvons utiliser un changement temporaire pour donner plus de temps à ces personnes». Reste désormais à savoir si l'IFAB réussira à mettre en place cette nouvelle règle.

Plus d'infos

Commentaires