OL : quel avenir pour Mapou Yanga-Mbiwa ?

Placardisé la saison dernière, Mapou Yanga-Mbiwa a été relancé par Sylvinho. Le défenseur central peut-il envisager un avenir chez les Gones ?

Yanga-Mbiwa lors du stage de reprise avec l'OL
Yanga-Mbiwa lors du stage de reprise avec l'OL ©Maxppp

« Aujourd’hui je n’ai pas de rapports avec le coach et le staff. L’entraîneur a décidé d’une hiérarchie : j’étais le cinquième défenseur, puis un joueur est parti et j’étais le quatrième la saison dernière. Cette année, je ne suis plus dans la hiérarchie. C’est la direction et pas lui qui m’a dit qu’il ne comptait plus sur moi », avait lâché Mapou Yanga-Mbiwa en avril dernier dans les colonnes de Lyon Capitale. Mis au ban à l'Olympique Lyonnais, le défenseur central n'avait l'occasion de s'exprimer qu'avec la réserve. En effet, il n'avait plus joué de match avec l'équipe professionnelle depuis le 13 décembre 2017 et une défaite sur le score de 4 à 1 face à Montpellier. Mais les choses ont évolué depuis la prise de fonction de Sylvinho. Mapou Yanga-Mbiwa a effectué la reprise avec le groupe professionnel. Il était notamment du voyage lors du stage à Tignes.

La suite après cette publicité

L'ancien joueur de l'AS Roma a même pu glaner du temps de jeu et essayer de marquer des points auprès du nouveau coach de l'OL. Ainsi, il a joué 45 minutes face au Servette de Genève (13 juillet, défaite 2-1). Associé au jeune Dramé, Mapou s'était montré plutôt solide. Il a été particulièrement soutenu par les supporters lyonnais qui ont entonné le fameux chant à sa gloire. Puis il a profité des absences de Marcelo et de Joachim Andersen pour être titularisé face au Genoa (défaite 3-4, 20 juillet). Il a disputé au total 80 minutes. Le temps pour lui de provoquer un pénalty (14e) et de marquer un but (51e). Il a aussi été précieux pour Ciprian Tatarusanu qu'il a bien soutenu alors que les Gones étaient sous pression. Face à Arsenal ce dimanche, Mapou Yanga-Mbiwa était aligné d'entrée aux côtés de Jason Denayer.

Yanga-Mbiwa, un avenir en question

L'international tricolore a profité du fait qu'Andersen était trop juste (il a joué 30 minutes) et de la nouvelle absence de Marcelo (soins) pour démarrer la rencontre. Une rencontre durant laquelle les défenseurs rhodaniens ont été pas mal sollicités en première période. Soutenu par un précieux Denayer, Mapou a essayé de résister tant bien que mal. Malgré quelques ballons dangereux repoussé, il a globalement souffert et ne s'est pas toujours montré rassurant. Il a souvent dégagé en catastrophe, ce qui n'a pas permis à son équipe de pouvoir construire correctement. En deuxième période, il ne s'est guère montré plus à son avantage. Il a été remplacé par Andersen à la 60e. Même si Mapou a profité d'éléments favorables, il est l'un des joueurs de champ ayant le plus joué depuis la reprise. Peut-il envisager un avenir chez les Gones ? Pour le moment, la hiérarchie des centraux semble claire. Jason Denayer et Joachim Andersen devraient être titulaires.

Derrière eux, Marcelo occuperait la troisième place. Mais le Brésilien est potentiellement sur le départ et le club rhodanien pourrait tenter de le remplacer. Enfin, le jeune Oumar Solet, très à son avantage lors de l'Euro U19, espère s'imposer dans l'effectif professionnel comme nous vous l'avions expliqué récemment. Yanga-Mbiwa, qui pourrait profiter de son temps de jeu pour essayer de se montrer sous son meilleur jour afin de trouver un point de chute; ne compte pas se laisser faire. En fin de contrat dans un an (juin 2020), le footballeur qui touche un juteux salaire à l'OL ne souhaite pas s'en aller comme il l'avait expliqué à L'Équipe il y a quelques semaines. « Est-ce que je compte rester ? Franchement, ça ne dépend pas de moi. J’aimerais rejouer au foot donc aux deux parties de trouver la meilleure solution. De toute façon, je ne partirai pas comme ça, pas dans n’importe quelle condition. Laisser mon contrat à Lyon, ce n’est pas possible. Aucun footballeur ne le ferait ».

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires