OM : les doutes d'Omar Da Fonseca sur Jorge Sampaoli

L'arrivée de Jorge Sampaoli sur le banc de touche de l'OM ne fait quasiment plus aucun doute. Mais le doute, justement, escorte les observateurs les plus avisés, comme Omar Da Fonseca. Le consultant argentin n'est pas sûr de ce que peut apporter son compatriote, marqué par son échec avec la sélection albiceleste en 2018.

Jorge Sampaoli avec l'Atlético Mineiro
Jorge Sampaoli avec l'Atlético Mineiro ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'Olympique de Marseille va bientôt pouvoir découvrir son nouvel entraîneur, Jorge Sampaoli. Suspendu après son coup de sang lors de son avant-dernier match avec l'Atlético Mineiro, il n'était pas sur le banc de touche pour la dernière journée de championnat brésilien. Mais il a reçu un maillot floqué à son nom de la part du président de l'Atlético MG, suggérant ainsi qu'il était loin de partir dans le fracas. Il faut dire qu'avant même son arrivée sur la Canebière, les premiers doutes escortent le technicien argentin de 60 ans. Pour la majeure partie des supporters marseillais, il ne s'agit là que de mauvaise foi de la part des observateurs français, sceptiques de nature face à un coach étranger, qui plus est volubile comme Sampaoli.

Mais le scepticisme ne provient pas que des consultants français. Le passionné Omar Da Fonseca, qui intervient sur beIN Sports, n'est pas totalement convaincu par les qualités de technicien de Jorge Sampaoli. Lui l'Argentin a relevé tous les problèmes survenus durant le passage du futur coach de l'OM à la tête de la sélection argentine. « Par moments, il montrait son caractère, il se sentait fort. Il a fini dans une situation de soumission. Il a demandé à Mascherano et Messi ce qu'il fallait faire. Il a fait des choix incompréhensibles. (…) En Argentine, personne ne le considère comme un tacticien, tout le monde relève que c'est un meneur d'hommes, un mec qui fait obéir ses joueurs », expose ainsi Da Fonseca dans les colonnes de La Provence.

L'Argentine ne l'a pas aimé

L'ancien international argentin rappelle ainsi les mauvais choix tactiques face à la France en huitième de finale de la Coupe du Monde 2018 ou le rappel d'Enzo Perez dans le groupe alors que le joueur, initialement non sélectionné, était parti en vacances. Vous l'aurez compris, Sampaoli n'a pas la cote auprès de ses compatriotes. « Avec l'Argentine, il a été énormément critiqué, je ne sais même pas s'il pourrait revenir un jour. Je me souviens du titre d'un journal : "le seul homme qui peut cabosser une Ferrari" », se remémore Da Fonseca, qui n'enlève cependant pas le crédit gagné par Sampaoli avec le Chili principalement, où même avec Séville, qui « jouait bien ».

Alors, bon ou mauvais choix pour l'OM ? « J'ai du mal à dire s'il va apporter, ou pas, à l'OM », répond Omar Da Fonseca, qui sait cependant que l'atmosphère olympienne peut apporter au séjour de Sampaoli un souffle épique. Quand l'aventure débutera-t-elle ? Selon La Provence, il pourrait débarquer dimanche, mais devra attendre encore un peu avant de prendre les rênes de l'équipe en raison du protocole sanitaire. Encore un peu de patience donc !

Plus d'infos

Commentaires