Bordeaux a déjà une piste pour l'après Vladimir Petkovic

Si le poste de Vladimir Pektovic n'est pas encore menacé, les Girondins de Bordeaux commencent déjà à réfléchir à un successeur, surtout si le technicien serbe ne parvient pas à redresser le club au scapulaire durant le mois de janvier. Et le nom qui circule n'est autre que João Sacramento, l'ancien adjoint de José Mourinho à Tottenham puis à la Roma.

Joao Sacramento aux côtés de José Mourinho sur le banc de Tottenham
Joao Sacramento aux côtés de José Mourinho sur le banc de Tottenham ©Maxppp

Rien ne va plus dans la maison bordelaise. Entre des résultats catastrophiques, des individualités payées une fortune et qui n'ont pas le rendement espéré, les Girondins naviguent à une inquiétante 17e place en Ligue 1, à un point du premier barragiste Lorient. Après la défaite historique face à l'OM (0-1) et un bilan sportif famélique avec trois victoires en 20 matchs, Vladimir Pektovic est pour le moment en place. Mais jusqu'à quand ? La position de l'ancien sélectionneur de la Nati va vite devenir intenable si Bordeaux continue sa série infernale de mauvais résultats. 

La suite après cette publicité

Pour l'instant, Gérard Lopez et Admar Lopes ont décidé de taper sur les joueurs. Six joueurs (parmi les plus gros salaires du club) ont été écartés. La raison, un rendement insuffisant. Reste donc à savoir si la situation va évoluer dans le bon sens. Selon nos informations, il reste trois rencontres (à Rennes, à Reims et à domicile face à Strasbourg) au technicien serbe pour redresser la barre.

João Sacramento se tient prêt 

Dans le cas contraire, la direction bordelaise pourrait virer tout bonnement Pektovic. Selon nos informations, un candidat ressort déjà : João Sacramento. Ce nom ne vous dira peut-être rien puisqu'il n'a jamais officié en tant qu'entraîneur principal. Mais le Portugais de 32 ans, qui n'a jamais joué en pro malgré un passage au SC Braga, n'est pas n'importe qui. Tout d'abord analyste vidéo à Monaco puis au LOSC, il découvre le poste d'entraîneur adjoint au sein du club nordiste et côtoie notamment Christophe Galtier.

Mais sa carrière bascule en 2019 lorsqu'il rejoint José Mourinho à Tottenham. Adjoint du «Special One» chez les Spurs, il le suit à l'AS Roma jusqu'il y a une dizaine de jours où il a décidé de quitter le club de la Louve pour voler de ses propres ailes. Le Portugais de 32 ans est prêt à faire le grand saut et pourquoi pas aux Girondins. Ami d'Admar Lopes, le directeur sportif de Bordeaux, Sacramento n'aura pas de problèmes d'adaptation en Gironde et se tient déjà prêt en coulisse. 

Une nouvelle décision radicale de Lopez ?

Un plan de secours plutôt séduisant donc, mais un pari pour un club qui doit subir un ou plusieurs électrochocs pour se sortir du bourbier dans lequel il s'est fourré. C'est en tout cas la volonté des Ultramarines qui ont demandé des décisions radicales à Gerard Lopez, le boss du club. Nul doute que João Sacramento, dont le nom avait déjà été évoqué l'été dernier avant l'arrivée de Pektovic, va observer avec attention les futures performances girondines.

Plus d'infos

Commentaires