Ligue 1 : un week-end sans accent sud-américain

Avec des matches dans la nuit de jeudi à vendredi dans le cadre des qualifications de la Coupe du Monde 2022, plusieurs écuries françaises vont devoir faire sans certains joueurs sud-américains ce week-end. Et de nombreuses stars vont manquer à l'appel.

Gerson, Messi, Neymar et Marquinhos vont manquer la 10e journée de Ligue 1
Gerson, Messi, Neymar et Marquinhos vont manquer la 10e journée de Ligue 1 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Comme souvent ces derniers temps, les trêves internationales ne passionnent pas tout le monde. Récemment, l'UEFA a mis en place la Ligue des Nations pour donner un peu plus de saveur à celles-ci, et l'équipe de France en a profité en ce mois d'octobre pour remporter la deuxième édition, deux ans après le sacre du Portugal, en battant la Belgique (3-2) et l'Espagne (2-1) lors du Final Four la semaine passée. Mais surtout, cette trêve n'est pas de tout repos, principalement pour les joueurs sud-américains ou plus généralement ceux partis de l'autre côté de l'Atlantique. Il y a déjà quelques mois, plusieurs acteurs du ballon rond s'étaient plaints de cette trêve à venir, à commencer par l'entraîneur du Paris Saint-Germain Mauricio Pochettino.

«On va essayer de faire une bonne utilisation de l’effectif en maintenant un équilibre. Pour les joueurs on verra avec le temps de jeu, en plus il y a une nouvelle trêve internationale qui arrive dans quelques semaines. Les Sud-Américains vont partir et joueront en même temps que nous face à Angers. On vit un moment de folie mais il faut s’adapter à ça. Il faut ménager le temps de jeu pour avoir des bonnes performances et ne pas prendre de risque pour leur santé. (...) Je ne peux rien faire. Les clubs, d’une certaine façon, nous sommes sans défense dans cette situation. On a de l’empathie pour les sélections mais il y a sûrement des choses à revoir à l’avenir pour trouver un équilibre et surtout la meilleure solution», avait expliqué le coach argentin. Et c'est vrai que la Ligue 1 n'aura pas ce goût si savoureux ce week-end.

Avec un match contre l'Angers SCO en ouverture de la 10e journée de Ligue 1 vendredi soir, le Paris Saint-Germain devra faire sans plusieurs stars au Parc des Princes. Le Brésil étant opposé à l'Uruguay (éliminatoires du Mondial 2022) à 2h30 dans la nuit de jeudi à vendredi, les Brésiliens Neymar et Marquinhos manqueront donc à l'appel. Mais ce n'est pas tout. Avec Argentine-Pérou à 1h30 et Chili-Venezuela à 2h, Lionel Messi, Leandro Paredes et Angel di Maria vont aussi être trop justes pour ce match face aux Scoïstes, tandis que le Costaricien Keylor Navas a lui joué jeudi à 1h contre les USA (défaite 2-1) et s'est même blessé... Le club de la capitale sera donc durement touché par ces matches mal programmés, mais il y a d'autres formations qui sont également touchées.

Peter Bosz très remonté

Concernant ces trois rencontres programmées quelques heures avant le premier match de la 10e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille devra, sauf décision surprenante de dernière minute, faire sans Gerson face au FC Lorient dimanche soir (20h45). Du côté de l'Olympique Lyonnais, Peter Bosz devrait façonner son onze de départ sans Lucas Paqueta pour la réception de l'AS Monaco samedi soir au Groupama Stadium (21h). Et justement, il y a quelques heures, le technicien de l'OLavait lui aussi remis une couche sur ce calendrier et cette trêve internationale mal placée : «c'est complètement impossible si Paqueta joue ce soir. S’il ne joue pas, il faut voir. Mais le Brésil joue cette nuit. Moi, je ne comprends rien là-dessus. Je ne sais pas qui organise tout ça mais là il y a trois matches en Amérique du Sud. Je ne parle pas que pour Lyon mais pour les joueurs. Trois matches dans le calendrier avec le dernier match dans la nuit de jeudi. Je ne comprends rien…»

«Les gens ne comprennent rien au foot quand ils font ça. C'est l'argent qui est le plus important, pas le foot, à mon avis, pas le joueur. Et je ne comprends pas ça», a même lâché le coach néerlandais en conférence de presse. Mais son adversaire du week-end sera aussi touché. Le club de la Principauté, lui, sera en effet privé du Chilien Guillermo Maripán, qui était titulaire lors des deux derniers matches asémistes. Et ce n'est pas tout dans l'Hexagone. Au RC Lens, la présence de Facundo Medina est très compromise pour la rencontre contre Montpellier prévue dimanche (17h), tout comme Alberth Elis avec Bordeaux. Après le match du Honduras contre la Jamaïque ce jeudi matin à 2h30 (0-2) dans lequel il était titulaire, le Hondurien risque également de faire l'impasse ce week-end...

Plus d'infos

Commentaires