Ce Monaco peut-il croire au titre ?

Victorieux sur la pelouse du Paris SG (0-2, 26e journée de Ligue 1), Monaco a réalisé une superbe opération au classement. De quoi se mettre à rêver du titre ?

Guillermo Maripan et l'AS Monaco se sentent pousser des ailes
Guillermo Maripan et l'AS Monaco se sentent pousser des ailes ©Maxppp
La suite après cette publicité

Sensation au Parc des Princes ce dimanche. L'AS Monaco s'est imposée face au Paris SG (0-2, 26e journée de Ligue 1) en maîtrisant parfaitement son sujet et Kylian Mbappé. Grâce à ce succès, le club de la Principauté a conforté sa quatrième place, avec 52 points, faisant le trou sur son plus proche poursuivant, le RC Lens, 40 points.

À six longueurs du leader Lille, les Rouge-et-Blanc peuvent-ils ambitionner d'aller se mêler à la course au titre ? Niko Kovac s'est montré clair en conférence de presse d'après-match. «Non, notre objectif n'a pas changé, c'est une qualification européenne. La question est légitime, mais je reste sur ma position. Nous progressons. Je suis très satisfait de la manière dont on progresse. Mais nous ne sommes pas au même niveau que Paris, Lille et Lyon», a-t-il lâché avant de poursuivre.

Douze matches sans défaite

«L'objectif, c'est de creuser l'écart sur nos poursuivants. Si à la fin du Championnat, il reste quelques matches à jouer, et qu'on est qualifiés pour les places européennes, on tentera notre chance, mais il est trop tôt pour se projeter là-dessus», a lancé le Croate, souhaitant que son groupe garde la tête sur les épaules après ce succès de prestige. Benoît Badiashile a bien entendu le message. «Parler de titre, ce n'est pas le bon chemin à suivre. Il reste encore énormément de matches. Les équipes devant nous ont énormément d'expérience. On fait notre petit bonhomme de chemin et si, à la fin de la saison, on peut encore jouer quelque chose, on pourra en parler», a martelé le jeune défenseur.

Toujours est-il que l'ASM reste sur une impressionnante série de douze matches sans défaite toutes compétitions confondues (dix succès, deux nuls) et possède la deuxième meilleure attaque de L1 à égalité avec l'Olympique Lyonnais (54 buts), derrière le PSG (57). S'ils parviennent à défendre sur la durée aussi bien qu'à Paris ce dimanche, les Monégasques, uniquement concentrés sur le championnat et la Coupe de France, peuvent pourquoi pas rêver plus grand.

Plus d'infos

Commentaires