Info FM, agent Gaitan : «Nicolas n'aurait aucun problème à aller jouer en France»

Par Matthieu Margueritte
3 min.
Info FM, agent Gaitan : «Nicolas n'aurait aucun problème à aller jouer en France» @Maxppp

En manque de temps de jeu à l'Atlético Madrid, et annoncé dans le viseur des clubs français par la presse espagnole, Nicolas Gaitan va bien plier bagage cet hiver. Contacté par nos soins, son agent a fait le point.

La suite après cette publicité

Éblouissant à Benfica et courtisé de toutes parts, Nicolas Gaitan (29 ans) avait choisi de rejoindre l'Atlético Madrid en 2016. Véritable feu follet, l'Argentin souhaitait franchir un palier sous les ordres de Diego Simeone, au sein d'une équipe finaliste en Ligue des Champions en 2014 et 2016. Malheureusement pour l'ailier sud-américain, son aventure dans la capitale espagnole est un échec. Remplaçant de luxe la saison dernière (11 titularisations en Liga), Gaitan n'a pas réussi à inverser la tendance cette année (1 titularisation, 6 apparitions). Un constat qui a logiquement débouché sur des rumeurs de départ dans la presse espagnole.

Hier, AS en remettait d'ailleurs une couche en révélant que des écuries anglaises, italiennes et même françaises avaient manifesté leur intérêt pour l'ancien Benfiquista. Lié à l'Atlético jusqu'en 2020, Gaitan vit très clairement ses dernières heures en tant que Colchonero. C'est ce que nous a confirmé son agent José Iribarren. «Oui, il quittera sans doute l'Atlético en janvier. Il a beaucoup d'offres concrètes. Nicolas a été important quand il jouait en Argentine, à Benfica et en sélection nationale. Il ne peut plus évoluer dans ces conditions. S'il ne peut pas enchaîner les matches, ni avoir la confiance du coach... Un joueur veut jouer. On va voir avec l'Atlético quelle solution on va pouvoir trouver». En manque de temps de jeu, Gaitan veut surtout plier bagage pour retrouver le rythme, mais surtout pour avoir une chance de revêtir le maillot argentin qu'il n'a plus porté depuis octobre 2016, alors que se profile le Mondial russe à l'horizon.

À lire L’Atlético a contacté Dani Ceballos

«Oui, Gaitan quittera sans doute l'Atlético en janvier»

«Oui bien sûr. Vu qu'il n'a pas joué, il a perdu sa place en sélection et les prochains mois peuvent l'aider à la récupérer. C'est tout du moins ce qu'on espère. On espère trouver un club, quel le joueur y soit heureux et qu'il y joue régulièrement. Nicolas n'est pas un joueur qui se contente de 15 minutes par match. Il veut jouer tous les matches. Mais attention, il n'y a aucune rancœur vis-à-vis de l'Atlético Madrid. Le club n'a pas pu lui donner beaucoup de temps de jeu et lui faire comprendre qu'il est important. Nicolas a besoin de se sentir important pour tourner à plein régime. Chaque joueur fonctionne différemment», poursuit Iribarren. Mais si un départ est devenu inéluctable, pas question pour autant d'aller au bras de fer avec l'Atlético.

La suite après cette publicité

«L'Atlético obtient de bons résultats dernièrement, mais il ne pratique pas un style de jeu qui convient à Nicolas. La meilleure solution c'est qu'il change d'air. Il faut une équipe qui a besoin d'un joueur du profil de Nicolas. Il peut partir sous forme de prêt ou être vendu. Cette décision appartient à l'Atlético. Nous avons beaucoup de respect pour l'Atlético Madrid et son président (Enrique Cerezo, ndlr). Il faut trouver une solution qui convient au joueur et à l'Atlético. Nous voulons faire ça dans le plus grand des respects». Enfin, pour ce qui est du point de chute espéré, le représentant du joueur a avoué que l'intérêt annoncé de clubs français ne lui avait pas été signifié. Sans pour autant fermer la porte à un éventuel avenir en Ligue 1. «Je peux vous dire que des clubs anglais sont intéressés. En ce qui concerne les clubs français, je n'ai pas été contacté. Mais ce ne serait pas un problème ! S'il s'agit d'un club intéressant, Nico n'aurait aucun problème à aller jouer en France». À bon entendeur...

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité