Info FM : pourquoi Corentin Tolisso a dit non à Naples

Corentin Tolisso reste donc une saison de plus à l'Olympique Lyonnais, puisqu'il a officiellement refusé de céder aux avances de Naples. Pourquoi cette décision ? Décryptage.

Tolisso a décliné l'offre napolitaine
Tolisso a décliné l'offre napolitaine ©Maxppp

Après Maxime Gonalons en 2014, Corentin Tolisso pose à son tour un lapin à Naples. Comme son capitaine, le milieu relayeur a décidé de ne pas céder aux sirènes du club transalpin, préférant rester encore une saison de plus au moins dans la capitale des Gaules. Pourtant, l'offre formulée par les Partenopei avait de quoi faire tourner les têtes, avec une proposition à hauteur de 37,5 M€ dont 7,5 M€ de bonus dans les caisses de l'OL, et un juteux contrat en terres transalpines pour le jeune homme qui fêtera ses 22 ans le 3 août.

La suite après cette publicité

Mais alors, pourquoi pareille décision ? Selon nos informations, l'intéressé a longtemps hésité. Dans un premier temps, le natif de Tarare était favorable à l'idée de rallier l'ambitieux club de Serie A, la proposition financière qui lui était formulée étant tout à fait alléchante. Mieux, le joueur voyait en Naples un tremplin pour franchir encore un palier et rallier le véritable club de ses rêves, à savoir Arsenal. Seulement, au cours des deux dernières semaines, l'international Espoirs français a pris conseil auprès de nombre d'anciens partenaires et de joueurs passés par Naples.

Tolisso a pesé le pour et le contre

C'est alors que, petit à petit, le numéro 8 rhodanien a revu sa position. En cause, l'engouement beaucoup trop important du peuple napolitain, exerçant une pression quotidienne sur les joueurs du club. C'est ainsi que des proches de Lavezzi lui ont, selon nos informations, fait savoir que Pocho ne pouvait même pas mettre le nez en ville quand il y était. Autre argument décisif, qui a longuement fait réfléchir Tolisso, celui de l'intransigeance de la direction napolitaine, réputée dure en affaires et capable de retenir ses meilleurs éléments contre leur gré à l'image du dossier Higuain où la Juventus a été contrainte de payer le montant de la clause libératoire pour enfin avoir gain de cause.

Par peur de se retrouver bloqué à Naples, le jeune cadre de l'OL a donc revu ses plans, d'autant qu'une discussion avec Bruno Genesio ce mardi a fini de convaincre le joueur. En effet, convoqué expressément par son entraîneur suite à l'offre XXL formulée par Naples, Tolisso a pu entendre le discours de son technicien, qui lui a clairement signifié qu'un départ était pour lui inconcevable et qu'en cas de défection de lui ou Lacazette, il ne pourrait atteindre les objectifs fixés par sa direction, à savoir terminer sur le podium de Ligue 1. Renforcé dans son statut de pilier de l'équipe, Tolisso a reçu cet ultime argument comme la preuve du bien-fondé d'un maintien à l'OL.

Plus d'infos

Commentaires