Ligue 1 : Lens arrache un nul miraculeux face à Reims, Angers enfonce Nîmes

Mené de deux buts en toute fin de rencontre, Lens a arraché un incroyable match nul à domicile contre Reims 4-4. Pendant ce temps, Angers s'est fait plaisir en allant gagner largement à Nîmes 5-1. Nantes ramène aussi la victoire de Lorient (2-0) pendant que Metz et Dijon ont fait match nul 1-1.

Benza a ouvert le score pour Lens
Benza a ouvert le score pour Lens ©Maxppp

Après la défaite de Lille à Brest et avant le derby entre Nice et Monaco, ce multiplex de Ligue 1 concernait essentiellement les formations de la seconde moitié de tableau. Sèchement battu par le Gym la semaine passée, le SCO s'est bien rattrapé en étrillant une équipe de Nîmes, qui n'en finit plus de s'enfoncer. Vainqueurs 5-1 dans un Costières qui n'a décidement plus rien de la forteresse imprenable d'antan, les Angevins ont pris les devants après 40 secondes de jeu seulement. Pereira-Lage (1e), un doublé de Bahoken (23e, 56e) et des buts de Diony sur penalty (82e) puis de Cabot (90e+4) offrent un succès probant et permettent à leur équipe de grimper à la 7e place. A l'inverse, et malgré la réduction de l'écart de Koné (90e+2), les Crocos enchaînent un 4e revers de suite et occupent une inquiétante 18e place.

La suite après cette publicité

On prend maintenant la direction du stade Felix Bollaert-Delelis où Lens recevait une équipe de Reims complètement relancée depuis trois semaines. Prévenus, les Sang et Or, auteurs d'un excellent début de saison, se sont pourtant faits très peur. Tout avait bien commencé cependant avec l'ouverture du score signée Banza (21e) seulement les choses se sont compliquées après la pause. Cafaro (47e) et Dia (54e) ont renversé la situation. Foket égalisait malgré lui (77e) mais Medina marquait à son tour dans son propre but pour redonner l'avantage aux Rémois (79e). Boulaye Dia pensait même sceller le sort de cette rencontre d'un numéro somptueux (81e) sauf que le Racing est parvenu à arracher un nul miraculeux par un doublé de Sotoca (90e, 90e+1). Le scénario aurait même pu être encore plus dingue si la VAR n'avait pas refusé ce dernier penalty aux Lensois, qui s'en sortent tout de même très bien avec ce score de 4-4.

Nantes l'emporte à Lorient

Christian Gourcuff retrouvait Le Moustoir où il a officié en tant que joueur puis comme entraîneur pendant 25 ans. Cette fois, il occupait le banc d'en face dans la peau de l'entraîneur du FC Nantes. La décision a été longue à se dessiner mais ce sont bien les Canaris qui se sont imposés 2-0. Dominateurs, les Merlus n'ont pas réussi à convertir leurs occasions durant leur temps fort en première période. Les débats se sont équilibrés durant la seconde mi-temps et après cette frappe sur le poteau de Marveaux (72e), Bamba (80e) et Blas (83e) se montraient beaucoup plus réalistes pour ramener une victoire précieuse, une 15e place et un peu d'air frais à leur entraîneur.

Enfin, Metz recevait une équipe dijonnaise qui a vécu une semaine compliquée avec les départs de son entraîneur Stéphane Jobard et de Peguy Luyindula le directeur sportif. Avec désormais David Linarès sur le banc, les Bourguignons démarraient fort et prenaient même les devants par Baldé (13e). Les Messins égalisaient vite grâce à Yade (21e). Le score ne bougeait plus pourtant les faits de match étaient nombreux entre un penalty arrêté de chaque côté (par Racioppi devant Nguette 7e, puis Oukidja face à Chouiar 30e). Le DFCO aurait même pu l'emporter sur la fin si Konaté avait fait mieux que trouver le poteau (83e). Ce nul ne suffit pas à la lanterne rouge même si un point à l'extérieur est toujours à prendre, alors que les Grenats sont 8es.

Les résultats de l'après-midi :

Nîmes 1 - 5 Angers : Koné (90e+2) ; Pereira-Lage (1e), Bahoken (23e, 56e), Diony (sp 82e), Cabot (90e+4)

Lorient 0 - 2 Nantes : Bamba (80e), Blas (83e)

Metz 1 - 1 Dijon : Yade (21e) ; Baldé (13e)

Lens 4 - 4 Reims : Banza (21e), Foket (csc 77e), Sotoca (90e, 90e+1) ; Cafaro (47e), Dia (54e, 81e), Medina (csc 79e)

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires