Pep Guardiola fracasse un de ses tauliers, l’Espagne en folie après la remontada du FC Barcelone

Par Antoine Grasland
3 min.
Pep Guardiola fracasse un de ses tauliers, l’Espagne en folie après la remontada du FC Barcelone @Maxppp

Pep Guardiola s’en prend à un de ses joueurs, la presse espagnole s’enflamme pour le FC Barcelone et l’Italie tombe sur la Juventus, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

Pep Guardiola voit rouge pour Rodri

En Angleterre, Manchester City s’est imposé dans la douleur contre Nottingham Forest (2-0) ! Si l’après-midi avait bien débuté pour les Citizens, elle a tourné au vinaigre avec l’expulsion de Rodri qui a littéralement pété un plomb ! Comme le placarde le Daily Mail, c’est «la rage de Rodri» ! «Pep s’en prend à Rodri pour son carton rouge, mais insiste sur le fait que l’arbitre Taylor était également fautif.» En effet, Pep Guardiola n’a pas apprécié le coup de sang de son milieu de terrain. « Aujourd’hui, il n’était pas le meilleur milieu du monde. Je suis énervé contre lui. J’espère que Rodri apprendra de son erreur et qu’il ne recommencera plus ce genre de comportement. Il doit se contrôler, gérer ses émotions. Moi, je peux prendre un carton jaune car je ne suis pas sur le terrain, mais les joueurs doivent se contrôler.» Le Daily Star aussi parle de la rage de l’Espagnol. La presse anglaise n’est pas tendre avec le joueur de 27 ans. En revanche, Manchester United peut remercier Bruno Fernandes, auteur du but de la victoire pour les Red Devils contre Burnley ! Pour le Daily Mirror, c’est «Saint Bruno. Le capitaine fantastique arrête la dégringolade des Mancuniens.»

La suite après cette publicité

L’incroyable remontada du Barça

Mais évidemment, l’équipe européenne qui a fait sensation hier soir, c’est le FC Barcelone qui réalisé une fantastique remontada contre le Celta de Vigo (3-2). En effet, les Blaugranas étaient menés 2-0 à 10 minutes de la fin du match mais ils sont revenus de nulle part pour s’imposer grâce à 3 buts dans les dernières minutes. Pour Mundo Deportivo, c’est «délirant» ! «Dans un final époustouflant, le Barça a renversé un déficit de 0-2 en neuf minutes pour remporter le match et prendre provisoirement la tête du classement. Après un duel terne et la blessure de De Jong, le doublé de Lewandowski et le dernier but de Cancelo ont mis Montjuic en ébullition», explique le quotidien catalan. Même chose en Une de Sport forcément qui parle d’«une grande remontada en 7 minutes» ! «Avec la victoire contre le Celta, l’équipe blaugrana a dormi en tête du classement et l’attaquant polonais est déjà le meilleur buteur de la Liga.» Pour l’Esportiu, cette victoire «tombe du ciel» ! Enfin pour AS, «Cancelo met la cerise sur le gâteau de cette folle remontada» ! Bref, le Barça va pouvoir capitaliser sur ce sursaut d’orgueil pour la suite de la saison.

À lire Man City : Pep Guardiola ne décourage pas après la série négative

La Juventus sombre, Harry Kane retrouve ses standards

En Italie, là, c’est la soupe à la grimace pour la Juventus ! Hier, les Bianconeri ont perdu dans les grandes largeurs face à Sassuolo (4-2). Alors ce matin, Tuttosport n’y va pas par quatre chemin et placarde : «145 millions pour ces horreurs» ! Soit le montant dépensé par le club pour l’effectif actuel. Il y a «de nombreux joueurs mis en cause pour des erreurs flagrantes. Même s’il manque un carton rouge pour Berardi», estime le quotidien turinois. De son côté, La Gazzetta dello Sport parle de la victoire de l’AC Milan (1-0) contre le Hellas Verone qui s’en remet uniquement à Rafael Leao et c’est tout ! Un mot évidemment, sur le buteur du week-end, Harry Kane, auteur d’un triplé et de deux passes décisives dans le carton du Bayern Munich (7-0) conte Bochum ! «Le triplé de Kane fait tomber Bochum», résume Bild ce dimanche !

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité