Ligue des Champions : la Juventus corrige le Barça et termine en tête de son groupe, Leipzig s'offre le scalp de Manchester United

Ce mardi soir, le choc de la sixième et dernière journée des phases de poules de la Ligue des Champions opposait le Barça à la Juventus. Et les retrouvailles entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont tourné à l'avantage du Portugais puisque les Bianconeri se sont imposés 3 à 0.

Cristiano Ronaldo a transformé deux pénalties face au Barça
Cristiano Ronaldo a transformé deux pénalties face au Barça ©Maxppp
La suite après cette publicité

Un match dans le match. Ce mardi soir, le FC Barcelone et la Juventus s'affrontaient pour le compte de la sixième et dernière journée de l'UEFA Champions League. Une belle affiche entre deux cadors européens d'ores et déjà qualifiés pour les huitièmes de finale. Les Bianconeri pouvaient ravir la première place du groupe en cas de succès par trois buts d'écart ou au minimum un 3-1 (ou 4-2, 5-3, etc...) . Très attendue par les médias comme les passionnés de ballon rond, cette rencontre marquait aussi les retrouvailles entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Les deux légendes étaient bien présentes au coup d'envoi.

D'entrée, les Bianconeri mettaient en place un pressing agressif. Ils confisquaient le ballon et se montraient les plus dangereux avec CR7, dont la frappe tendue captée par ter Stegen (8e), et Danilo, dont le tir puissant de 25 mètres passait à côté du cadre (9e). Les efforts des Turinois finissaient par payer. Fauché dans la surface par Araujo, Cristiano Ronaldo obtenait et transformait un pénalty d'un tir du droit plein axe (0-1, 13e). Au passage, il s'agit du premier but du Portugais face à La Pulga en Ligue des Champions. Bien entrée dans son match, la Juve continuait à pousser face à une équipe catalane en manque d'inspiration à l'image d'un Griezmann inexistant.

La Juventus renverse le Barça

Tout le contraire des Italiens qui doublaient la mise. Après avoir servi de relais à Ramsey, Weston McKennie était ensuite à la réception d'un centre parfait de Cuadrado et terminait cette belle action collective par une magnifique volée acrobatique (0-2, 21e). Peu en vue, Lionel Messi sonnait la révolte avec un tir du gauche qui obligeait Buffon à détourner le ballon en corner (22e). Mais les Bianconeri dominaient les débats lors d'une rencontre qui se tendait petit à petit. Bien contenu, le Barça peinait à créer du danger. Seul Messi essayait de réagir avec une frappe du gauche stoppée par Buffon (36e) puis une reprise du gauche (45e+1). Logiquement, la Juventus menait 2 à 0 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, Lionel Messi sollicitait vite Buffon avec un tir du gauche dans l'axe. Sans problème pour le portier italien (47e).

Ter Stegen était aussi solide sur sa ligne après un tir de Ramsey détourné (49e). Avant sur cette action, Lenglet touchait de la main le ballon et après consultation de l'arbitrage vidéo, l'arbitre désignait le point de pénalty (51e). CR7 se chargeait encore d'exécuter la sentence. La Juve menait ainsi 3 à 0 (52e) et prenait la tête du groupe. Outre l'entrée d'Umtiti, de retour à la compétition après une longue absence, le Barça essayait de réduire l'écart toujours avec Griezmann (tête sur la barre, 58e) et Messi (65e). Les Blaugranas pensaient obtenir un pénalty (73e), mais Griezmann était hors jeu sur l'action. Dans la foulée, un but de Bonucci était aussi annulé après consultation de la VAR (75e). Les deux formations se rendaient coup pour coup jusqu'au bout, mais le score ne changeait pas. Avec ce joli succès, la Juventus revient à hauteur du Barça (15 points) et prend même la tête du groupe G devant les Culés.

Victoire précieuse de Leipzig face à MU

Parmi les autres rencontres de la soirée, dans le groupe H, le Paris Saint-Germain, qui affrontait Istanbul BB (match interrompu), attendait aussi de connaître le résultat du match opposant le RB Leipzig à Manchester United. En effet, les deux équipes étaient elles aussi à 9 points avant le coup d'envoi. Les Allemands prenaient les devants et ouvraient le score grâce à un but du gauche d'Angeliño, bien servi par Sabitzer (2e, 1-0). Ils creusaient même l'écart avec Haidara (2-0, 13e) puis Kluivert (3-0, 69e). Malgré des buts de Bruno Fernandes (pénalty, 80e) et Pogba (82e) pour MU, Leipzig s'imposait 3-2. Le club allemand sera présent lors des 1/8es de finale de la Champions League. Man U est éliminé de la compétition, puisque le PSG, qui n'a pas terminé son match, devrait finir devant quoi qu'il arrive.

Autre club français en lice ce soir, le Stade Rennais, déjà éliminé de la Ligue des Champions, accueillait Séville pour un baroud d'honneur dans le groupe E. Mais les Bretons sortaient par la petite porte puisqu'ils s'inclinaient 3 à 1. Si Rutter sauvait l'honneur avec un pénalty (86e), la messe était déjà dite bien avant avec des buts signés Koundé (32e) et En-Nesyri (45e+2, 81e) pour les Andalous. Les anciens de L1 étaient en vue ce mardi soir puisque Cabella a marqué contre Chelsea. Mais son club, Krasnodar, ramenait un nul de Londres (1-1). Chelsea (1er) et Séville (2e) sont qualifiés pour les huitièmes de finale.

Les résultats de la soirée de mardi en Ligue des Champions :

Groupe E :

  • Stade Rennais 1-3 Séville FC (Rutter (86e, sp) pour Rennes; Koundé (32e), En-Nesyri (45e+2, 81e) pour Séville)

  • Chelsea 1-1 Krasnodar (Jorginho (28e, sp) pour Chelsea, Cabella (24e) pour Krasnodar)

Groupe F :

  • Lazio Rome 2-2 Club Bruges (Correa (12e), Immobile (27e, sp) pour la Lazio; Vormer (14e), Vanaken (76e) pour Bruges)

  • Zénit 1-2 Borussia Dortmund (Driussi (16e) pour le Zénit; Piszczek (68e), Witsel (78e) pour Dortmund)

Groupe G :

  • Dynamo Kiev 1-0 Ferencvaros (Popov (60e) pour Kiev)

  • FC Barcelone 0-3 Juventus (Cristiano Ronaldo (13e, sp; 52e, sp), McKennie (21e) pour la Juventus)

Groupe H :

  • Paris SG 0-0 Istanbul BB (match interrompu)

  • RB Leipzig 3-2 Manchester United (Angeliño (2e), Haidara (13e), Kluivert (69e) pour Leipzig; Bruno Fernandes (80e, sp), Pogba (82e) pour Man Utd)

Plus d'infos

Commentaires