OL : Mapou Yanga-Mbiwa, autopsie d'un échec

Arrivé en 2015 à l'Olympique Lyonnais, Mapou Yanga-Mbiwa n'a pas vraiment convaincu avant d'être placardisé. En fin de contrat à l'issue de la saison, le défenseur vit ses dernières semaines chez les Gones. Une expérience qui a été un échec aussi bien pour le joueur que pour le club.

Mapou Yanga-Mbiwa va quitter l'OL
Mapou Yanga-Mbiwa va quitter l'OL ©Maxppp

Jason Denayer, Nicolas Nkoulou, Federico Fazio. En 2015, l'Olympique Lyonnais avait dressé une liste de plusieurs défenseurs à suivre en vue du mercato d'été. Mais aucun d'entre eux n'avait été finalement recrutés durant cette intersaison-là. Les Gones s'étaient ainsi penchés sur le cas de Mapou Yanga-Mbiwa. Et le 14 août 2015, l'écurie rhodanienne avait finalement mis la main sur le défenseur, alors propriété de l'AS Roma. «Mapou Yanga-Mbiwa s'engage 5 ans à l’OL pour un montant de 8M€ pouvant être complété par de 2M€ d’incentives», avait annoncé le club du président Jean-Michel Aulas. Le roc né en 1989, recruté pour venir épauler Samuel Umtiti, arrivait avec des ambitions plein la tête. «Je suis très content de revenir en France et très heureux de pouvoir jouer pour l’OL. J’espère faire de grandes choses et vivre de très bons moments ici à Lyon. C’est une très bonne équipe qui donne beaucoup de fil à retordre aux clubs adverses. Je suis content de faire maintenant partie de cette équipe. Je suis touché et reconnaissant de l’attention que le club et son président m’ont témoigné ».

La suite après cette publicité

Après la parole, place aux actes. C'est sur le terrain que le natif de Bangui devait convaincre. Mais il n'a pas toujours été à la hauteur et a même été en grandes difficultés à certains moments. Ce qu'il avait reconnu avec beaucoup d'honnêteté en novembre 2015. « Il y a beaucoup de choses, c’est un nouveau challenge, ce n’est pas facile. J’ai rencontré des difficultés en Angleterre et en Italie, chaque championnat a ses difficultés et j’apprends. C’est à moi de continuer à me battre et à faire ce qu’il faut. Pour le moment, ce n’est pas bon du tout, il faut continuer à travailler, ça va revenir. J’étais venu pour ces matches-là, pour l’instant je ne suis pas à la hauteur, donc je suis déçu ». Auteur de 35 matches lors de sa première saison entre Rhône et Saône (2 buts), il a enchaîné la saison suivante avec 34 apparitions malgré les arrivées de Nicolas Nkoulou et Emanuel Mammana à l'été 2016. Après deux saisons à plus de 30 matches, Mapou Yanga-Mbiwa a rétrogradé dans la hiérarchie des centraux en 2017.

La fin d'une drôle d'aventure à l'OL

En effet, il n'entrait plus dans les plans de Bruno Genesio qui comptait sur Marcelo (arrivé durant l'été), Jérémy Morel et Mouctar Diakhaby. Poussé vers la sortie, le défenseur souhaitait rester pour avoir un laps de temps suffisant pour inverser la tendance, comme nous l'avait expliqué longuement l'un de ses proches. Mais il a été envoyé en réserve et n'a disputé que trois rencontres avec les pros durant la saison 2017-2018. Sur le marché, Mapou Yanga-Mbiwa est de nouveau resté lors de l'été 2018, alors que Jason Denayer posait ses valises entre Rhône et Saône. Ce qui ne faisait pas les affaires de l'OL sur le plan sportif ainsi que sur le plan économique puisque le joueur touche et touchera jusqu'à fin juin environ 280 000 euros par mois. Le joueur ne comprenait pas non plus cette situation, comme il l'avait expliqué dans Lyon Capitale en février 2019 (0 match en pros en 2018-2019). « Franchement ? Je ne comprends pas. Tout le monde est perdant dans l’affaire. Je ne joue pas, donc ma cote baisse. Et le club voit fondre ma valeur. Peut-être que Lyon décidera de me faire craquer. Mais ce n’est pas mon genre, même si parfois le mental a pu lâcher un peu par moments. C’est digéré, j’ai évacué le négatif. Si je dois aller au bout de mon contrat, j’irai. »

Malgré son statut de lofteur, Mapou est resté un élément professionnel, ce que n'a jamais manqué de souligner Bruno Genesio, doté d'un état d'esprit remarquable et très apprécié du groupe lyonnais. Cet été 2019, l'international tricolore n'a pas quitté les pensionnaires du Grouapama Stadium, alors qu'il entrait dans sa dernière année de contrat. Présent à la reprise avec Sylvinho, il a même participé à plusieurs matches amicaux lors de la préparation estivale, avant de retrouver l'équipe réserve. Si l'ancien joueur de Newcastle a pu être convoqué dans le groupe professionnel, notamment depuis l'arrivée de Rudi Garcia, il n'a pas joué le moindre match avec l'équipe fanion de l'OL cette saison 2019-2020. D'ailleurs, son dernier match officiel avec la formation professionnelle remonte au 13 décembre 2017. C'était lors d'un match de Coupe de la Ligue face à son ancien club, Montpellier (défaite 4-1). Le MHSC qui s'est d'ailleurs penché sur son cas cet hiver. Libre cet été, il pourra profiter de ce statut pour rebondir. Si la saison est actuellement arrêtée en raison de l'épidémie de coronavirus, Mapou Yanga-Mbiwa dispute quoi qu'il arrive sa dernière année au sein de l'Olympique Lyonnais. Un club où il n'a pas réussi à atteindre ses ambitions, mais où il laissera l'image d'un garçon plutôt apprécié dans l'équipe comme nous l'ont assuré des proches du groupe.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires