Super League : à quoi ressemblerait l'équipe de France sans ses bannis ?

La Super League apparaît comme un séisme dans le monde football. Prévue pour 2022, cette compétition marque une scission entre 12 grands clubs européens et l'UEFA. Cela pourrait conduire à des sanctions comme l'interdiction d'endosser la tunique de leur sélection pour les joueurs évoluant dans ces formations membres de la Super League. Voici à quoi pourrait ressembler l'Équipe de France en 2022 si cette situation se concrétise et que les joueurs concernés ne changent pas de club.

L'équipe de France pourrait être largement remaniée
L'équipe de France pourrait être largement remaniée ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ce dimanche 18 avril a été très mouvementé avec notamment l'annonce de la création d'une Super League par douze des clubs les plus puissants de la planète. Ainsi, le Real Madrid, l'Atlético de Madrid, le FC Barcelone, l'Inter Milan, l'AC Milan, la Juventus, Arsenal, Tottenham, Chelsea, Liverpool, Manchester United et Manchester City ont soumis un projet commun avec une Ligue semi-fermée. Une nouvelle compétition que l'UEFA voit d'un mauvais oeil et cette dernière - avec le soutien de la FIFA - a été menaçante. Les clubs impliqués dans cette Super League risquent d'être exclus des compétitions européennes ainsi que de leurs championnats nationaux. De plus, les joueurs de ces 12 écuries pourraient être privés de sélection. Un choix fort qui pourrait avoir de terribles conséquences et notamment pour l'équipe de France.

Alors que la Super League pourrait voir le jour en 2022, la sélection française ne sera clairement pas touché pour l'Euro 2020 qui se jouera cet été. Cependant, les Bleus pourraient avoir un visage bien différent si ces sanctions voient le jour. Si on se réfère ainsi à la dernière liste de Didier Deschamps, 15 des 26 joueurs appelés font partie des 12 clubs fondateurs de la Super League. On retrouve 3 joueurs de Tottenham (Lloris, Ndombélé et Sissoko), 3 joueurs de Chelsea (Zouma, Kanté et Giroud), 3 joueurs de Barcelone (Lenglet, Dembélé et Griezmann), 2 joueurs de Manchester United (Pogba et Martial), 2 joueurs du Real Madrid (Mendy et Varane), 1 joueur de l'Atlético (Lemar) et 1 joueur de la Juventus (Rabiot). Cela provoquerait un véritable changement au sein du groupe France.

Lucas Hernandez, Kylian Mbappé et Kingsley Coman toujours présents

Perdant ainsi sa colonne vertébrale, les Bleus ne pourront compter que sur Mike Maignan (Lille), Alphonse Areola (Fulham), Steve Mandanda (Marseille), Léo Dubois (Lyon), Presnel Kimpembe (PSG), Lucas Hernandez (Bayern), Benjamin Pavard (Bayern), Lucas Digne (Everton), Kingsley Coman (Bayern), Kylian Mbappé (PSG) et Wissam Ben Yedder (Monaco) parmi les joueurs qui figuraient dans le dernier rassemblement. Une liste assez réduite et qui obligerait Didier Deschamps à piocher parmi les clubs ne participant pas à la Super League. Même des joueurs aux portes de la sélection comme Théo Hernandez (AC Milan) ou Aymeric Laporte (Manchester City) ne seraient plus sélectionnables. Dans ce cas de figure, Didier Deschamps devrait composer avec des joueurs qui évoluent pour certains avec les Espoirs comme Jules Koundé (Séville), Aurélien Tchouaméni (Monaco), Jonathan Ikoné (Lille), Houssem Aouar (Lyon) ou encore Eduardo Camavinga (Rennes).

D'autres éléments jeunes comme Nordi Mukiele (Leipzig), Christopher Nkunku (Leipzig) ou encore Marcus Thuram (Borussia Mönchengladbach) pourraient en profiter. Très bon en Italie, Jordan Veretout (AS Roma) pourrait lui aussi figurer dans cette équipe de France remaniée suite aux sanctions de l'UEFA. Le onze de l'équipe de France pourrait ressembler à ceci. Dans les buts, Mike Maignan et Steve Mandanda se battraient pour le poste de titulaire. La défense pourrait être constituée de Benjamin Pavard, Jules Koundé, Presnel Kimpembé et Lucas Hernandez. Dans l'entrejeu, Aurélien Tchouaméni, Boubacar Kamara, Eduardo Camavinga et Houssem Aouar seraient en concurrence pour les trois places de titulaires. Enfin, les Bleus pourraient aligner une attaque composée de Kylian Mbappé, Wissam Ben Yedder et Kingsley Coman. Si ces sanctions sont appliquées, ce serait un sacré coup dur pour les Bleus, mais ces derniers disposeraient quand même d'une équipe solide.

Une liste des 23 de l'équipe de France sans les joueurs concernés par la Super League

Gardiens : Mandanda (OM), Maignan (Lille), Areola (Fulham)

Défenseurs : Kimpembe (PSG), Koundé (Séville), Upamecano (Leipzig), Hernandez (Bayern), Digne (Everton), Pavard (Bayern), Dubois (OL), Mukiele (Leipzig)

Milieux : Tchouaméni (Monaco), Camavinga (Rennes), Aouar (Lyon), Kamara (OM), Tolisso (Bayern), Nkunku (Leipzig) ou Veretout (AS Rome)

Attaquants : Coman (Bayern), Ben Yedder (Monaco), Mbappé (PSG), Thauvin (OM), Thuram (Borussia Mönchengladbach), Ikoné (Lille)

Plus d'infos

Commentaires