La sensation Jérémie Boga affole le mercato

Véritable sensation en Serie A, Jérémie Boga affole les défenseurs par ses dribbles et s'est même transformé en un redoutable buteur. Fer de lance de Sassuolo, il voit chaque semaine la liste de ses courtisans se rallonger. De quoi devenir à n'en point douter l'un des joueurs les plus convoités du mercato estival. Explications.

Jéremie Boga célèbre un but avec Sassuolo
Jéremie Boga célèbre un but avec Sassuolo ©Maxppp

Lorsque Jéremie Boga achève en 2018 un troisième prêt consécutif loin de Chelsea, du côté de Birmingham City en Championship, la plupart des observateurs craignent le pire pour ce gamin de Marseille recruté très jeune par les Blues. Contre toute attente, il décide de rejoindre le club italien de l'US Sassuolo qui le recrute contre une indemnité de 4,5 M€. Un véritable pari pour le club italien, en Serie A depuis la saison 2013-2014, qui décèle en ce milieu offensif un vrai potentiel.

La suite après cette publicité

Et le moins que l'on puisse dire c'est que le club d'Émilie-Romagne ne regrette absolument pas son choix. Après une première saison d'adaptation, l'international ivoirien a dévoilé l'éventail de ses qualités, dont un sens du dribble et de l'élimination largement supérieure à la moyenne. Actuel meilleur dribbleur de la Serie A avec 115 dribbles réussis, l'ancien Blue fait également partie du top 15 des meilleurs buteurs du championnat italien avec 10 buts inscrits en 28 matches. Un score très honorable pour un milieu offensif qui le place au même niveau que Paulo Dybala, le stratège de la Juventus.

Forcément, de telles performances attisent la convoitise. En Italie, où le phénomène de 23 ans n'échappe plus à personne, plusieurs clubs sont sur ces traces. A commencer par l'AS Roma, l'AC Milan et le Napoli. Les deux premiers cités n'ont pas les moyens de s'offrir les talents du joueur, alors que le club napolitain, qui a essuyé un refus pour une offre de 22 M€, n'est pas encore revenu à l'offensive. L'option la plus sérieuse mènerait désormais à l'Atalanta Bergame. La Dea, qui dispose de l'un des jeux les plus léchés d'Europe, n'en finit plus de progresser et sera aux rendez-vous du final 8 de la Ligue des Champions. De son côté, Giovanni Carnevali, le président de Sassuolo, n'entend pas brader son joueur, allant même jusqu'à le déclarer intransférable.

Une cote estimée à une trentaine de millions d'euros.

Nul doute qu'à partir d'une trentaine de millions d'euros, le boss des Neroverdi devrait s'ouvrir à la discussion. Le club de la province de Modène a besoin de récupérer une somme conséquente pour réaliser une confortable plus-value. Il faut savoir que Sassuolo et Chelsea se sont mis d'accord pour annuler l'option de rachat prioritaire des Blues contre un % à la revente plus qu'intéressant. Du côté des courtisans, l'Allemagne n'est pas en reste. Nombreux sont les clubs de Bundesliga séduits par le profil percutant d'un joueur capable d'évoluer aussi bien à gauche qu'à droite et qui disposent de moyens confortables pour recruter cet été. Le Borussia Dortmund, le Bayer Leverkusen, Wolfsbourg et le Borussia Monchengladbach sont dans ce cas.

En France aussi, le profil de l'ancien Rennais ne laisse pas indifférent. Le club breton est justement intéressé, de même que Nice, qui a pris des renseignements auprès de l'entourage du joueur il y a peu. Malgré quelques rumeurs persistantes, ni l'OL ni l'OM n'ont entamé de rapprochement auprès du joueur. Quoi qu'il arrive, à 30 M€ le ticket d'entrée, il va être difficile pour Nice et Rennes de lutter face aux clubs allemands. Pour le moment, malgré de timides approches, le Séville FC, le FC Barcelone, Arsenal et Manchester United n'ont pas vraiment montré d'envie d'aller plus loin. Mais si Jérémie Boga continue d'affoler les défenses et de faire trembler les filets, nul doute que la donne pourrait vite changer. Une chose est sûre, le feuilleton Boga ne fait que commencer.

Plus d'infos

Commentaires