Liverpool : Klopp dévoile ses plans et annonce la couleur pour le mercato

Nommé entraîneur de Liverpool, Jürgen Klopp a fait part de son projet de jeu et de ses ambitions pour les Reds.

Klopp affiche ses ambitions
Klopp affiche ses ambitions ©Maxppp
La suite après cette publicité

Après quatre mois de vacances, Jürgen Klopp a donc enfilé le costume d'entraîneur de Liverpool. Une arrivée remarquée et très attendue par le peuple red frustré par les années Brendan Rodgers. Arrivé hier soir dans le nord-ouest de l'Angleterre, le technicien allemand a officiellement été intronisé dans la soirée avant de passer devant la caméra pour livrer ses premières impressions. « C’est un grand honneur pour moi d’être ici. C’est l’un des meilleurs moments de ma vie », a-t-il déclaré au micro de LFC TV. Tout heureux d'avoir rallié Anfield, Klopp avoue qu'il a particulièrement été sensible à l'idée de prendre les commandes de ce club mythique. « J’aime le football. L’intensité du football à Liverpool est énorme. Liverpool était mon premier choix. Ce n’était pas une décision difficile à prendre. Il y a quatre mois, je me demandais ce que j’allais faire. J’ai été en vacances pendant quatre mois c’est suffisant. Je suis très excité. Je veux voir, sentir, Anfield. C’est un bel endroit. C’est un endroit spécial. »

Fraîchement arrivé, Klopp va toutefois devoir se mettre rapidement au travail. Dixième du classement de Premier League, Liverpool est dans l'obligation de réagir, même si le nouveau capitaine à bord ne veut pas se montrer alarmant. « Douze points, ce n’est pas si mauvais. Personne n’est patient aujourd’hui. C’est mon travail. Je vais commencer à travailler, mais je sais ce que je veux. Je vais parler aux joueurs. Nous trouverons un terrain d’entente. Je crois au potentiel de l’équipe. Bien sûr, nous ne sommes pas la meilleure équipe du monde, mais qu’importe. Vous avez des problèmes, il faut les résoudre. Nous avons de la vitesse, de la technique, de bons défenseurs, de bons attaquants, de bons ailiers. Il faut savoir qui est en forme pour notre premier match à Tottenham. Je ne rêve pas. Je ne veux pas avoir Cristiano (Ronaldo), Lionel (Messi), je veux ces gars. »

Klopp prévient pour les transferts

Un message fort à destination de ses joueurs que Klopp compte remobiliser. Un esprit de groupe qui doit désormais rejaillir sur le terrain. Et sans surprise, Klopp a dévoilé ce qu'il attendait en premier lieu de sa nouvelle formation : le retour d'une défense de fer. «Ces derniers temps, toutes les grandes équipes jouent un foot basé sur la possession. C’est bien. Le Bayern, Barcelone, Real Madrid, Man City, etc... Mais personne n’est naturellement une équipe de possession. Vous devez avoir une défense stable, c’est la première chose à avoir parce que c’est la seule façon d’être confiant dans un match. Essayons d’être l’équipe la plus difficile à battre. Nous devons parler pour savoir quelles sont les attentes. Je ne suis pas ici pour promettre que vous allez voir contre Tottenham le nouveau LFC.»

Une fois son projet de jeu affiché, l'ancien du BVB est ensuite revenu sur l'un des points faibles des Reds : le recrutement. Alors que Liverpool a été fortement critiqué pour sa récente campagne de recrutement, Klopp a fait savoir que les choses allaient changer désormais. « Je ne veux pas dépenser l’argent que nous n’avons pas. Personne ne vendra de joueur avec lequel je veux travailler même si c’est une bonne affaire. Et je ne veux aucune recrue sans mon accord. Tout est OK, je n’ai besoin de rien. » Pas de grands chambardements à prévoir donc cet hiver. Enfin, le nouveau coach du LFC a également envoyé un message à tout l'environnement du club en affichant son principal objectif. « Le succès. Quand il y a Man City, Chelsea, Arsenal, Tottenham… Toutes ces équipes veulent avoir du succès. Pourquoi y arriveraient-elles et pas nous ou inversement ? Le plus important c’est : « qu’est-ce qu’on peut faire ensemble pour que ça change ? » La famille Liverpool est trop nerveuse, pessimiste. Elle n’y croit pas en ce moment. L’histoire, c’est bien, mais ça ne sert que pour les souvenirs. Nous avons la possibilité d’écrire l’histoire. » Un beau discours qui redonnera du baume au cœur des Scousers qui n'ont plus remporté de championnat depuis 1990 et qui restent sur une FA Cup remportée en 2006 et sur une coupe de la ligue brandie en 2012.

Plus d'infos

Commentaires