La fête d'anniversaire du trio Icardi-Cavani- Di Maria a du mal à passer au PSG

Les dirigeants du champion de France n'ont pas apprécié la publication massive d'images de la fête, qui aurait dû rester dans le domaine du privé, des trois attaquants.

Les deux Argentins célèbrent un but cette saison
Les deux Argentins célèbrent un but cette saison ©Maxppp
La suite après cette publicité

Jeudi soir, de nombreux joueurs du Paris Saint-Germain s'étaient réunis pour fêter un triple anniversaire, celui du trio Edinson Cavani, Angel Di Maria et Mauro Icardi, au Pavillon Dauphine dans le 16e arrondissement de la capitale. En plus des trois Sud-américains, Neymar, Kylian Mbappé, Keylor Navas, Ander Herrera et Leandro Paredes, entre autres, étaient aussi présents, alors que d'autres comme Marco Verratti, Pablo Sarabia ou Juan Bernat ont préféré rester au repos que d'y assister.

Une fête privée, sur un jour de repos, qui est cependant devenue publique très rapidement puisque de nombreux invités ont partagé des vidéos de la soirée sur les réseaux sociaux. Rien de bien méchant en somme, puisqu'on voit les stars du PSG s'amuser. Mais ces images ont du mal à passer auprès de certains observateurs et de certains fans puisqu'elles surviennent juste après cette défaite face au Borussia Dortmund. Comme l'explique le quotidien Le Parisien, cette célébration n'a pas plu du tout aux dirigeants du leader du championnat de France.

Les images n'auraient pas dû sortir

Wanda Nara, compagne et agent de Mauro Icardi, est notamment dans le viseur parisien après avoir partagé de nombreuses images sur les réseaux sociaux. Une totale discrétion avait d'ailleurs été demandée aux invités, comme ce fut le cas lors de l'anniversaire de Neymar, ce qui n'a visiblement pas été respecté. « Ils auraient pu rester plus discrets », explique ainsi un proche du vestiaire au journal. L'Equipe confirme que les images ont déplu aux décisionnaires parisiens, et ce alors que Leonardo avait mis en garde les joueurs en début de saison sur l'importance et le danger des réseaux sociaux.

Plus que la fête, c'est clairement la publication des images qui embête le PSG. Une anecdote qui retombera aussitôt dans l'oubli si le Paris Saint-Germain se ressaisit et élimine le Borussia Dortmund, mais qui continuera de faire parler en cas d'élimination. Thomas Tuchel et compagnie pourront au moins se rassurer en constatant qu'ils ont un groupe plutôt soudé. La lecture d'une telle fête peut d'ailleurs être positive et ainsi servir à resserrer les liens au sein du groupe après un moment difficile en terres allemandes.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires