Zinedine Zidane recale froidement le Bayern Munich !

Par Chemssdine Belgacem
2 min.
Zidane @Maxppp

Alors que l’Allemagne fantasme de le voir arriver sur le banc du Bayern Munich pour l’année prochaine, Zinedine Zidane a visiblement tranché. Et sa déclaration sans équivoque au Grand Prix de Miami ne devrait pas plaire en Bavière…

Après une saison ratée en championnat, le Bayern Munich peut encore sauver sa saison avec la Ligue des Champions. Mais voilà, après avoir concédé le nul à l’Allianz Arena face au Real Madrid lors de la demi-finale aller, les Bavarois ne partent pas dans la peau des favoris avant de se déplacer au Santiago-Bernabeu ce mercredi (21h).

La suite après cette publicité

En cas d’élimination, la saison sera définitivement une déception pour les dirigeants munichois qui sont très occupés ces derniers temps. Alors que Thomas Tuchel ne sera plus l’entraîneur du club à l’issue de la saison, ces derniers s’activent pour lui trouver un remplaçant. Plusieurs noms étant avancés ces derniers temps, force est de constater que le Bayern n’a toujours pas trouvé chaussure à son pied. Au gré des mauvaises pistes et des refus, le club bavarois songe à plusieurs noms plus ou moins alléchants.

À lire Mercato Bayern : quel avenir pour Matthijs de Ligt ?

Zinedine Zidane va supporter le Real Madrid contre le Bayern Munich

Depuis quelques semaines, le nom de Zinedine Zidane revient également. Sans club depuis la fin de son aventure avec le Real Madrid en 2021, Zizou ne veut pas se précipiter et profite de sa vie avec son sourire habituel. Présent au Grand Prix de Formule 1 de Miami ce dimanche, le champion du monde 1998 sera aussi au Santiago-Bernabeu ce mercredi pour assister à la demi-finale retour entre le Real Madrid et le Bayern Munich. Et alors qu’il profitait tranquillement du soleil floridien, les journalistes de Sky Germany ne l’ont pas loupé.

La suite après cette publicité

Interrogé dans un premier temps sur l’équipe qu’il supportera la semaine prochaine, ZZ a ensuite été interrogé sur son éventuelle nomination sur le banc bavarois l’an prochain. Sa réponse est sans équivoque : «si je serai le prochain entraîneur du Bayern ? Non. Je vais regarder la demi-finale, j’espère que le Real Madrid va gagner. Mais ça va être un match difficile.» Le message est passé. Reste désormais à savoir qui semble vraiment enclin à rejoindre la Sabener Strasse alors que les dirigeants bavarois n’arrêtent pas de se voir indiquer la négative depuis plusieurs semaines.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité