OL : un dégraissage qui avance au ralenti

Décidé à dégraisser cet été, l'Olympique Lyonnais avance au ralenti pour le moment.

Jean-Michel Aulas et Juninho pendant une conférence de presse
Jean-Michel Aulas et Juninho pendant une conférence de presse ©Maxppp
La suite après cette publicité

Cet été, le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille se montrent très actifs sur le mercato. De son côté, l'Olympique Lyonnais a opté pour une stratégie bien différente. En plus d'avoir changé d'entraîneur, les Gones ont accueilli pour le moment Damien Da Silva et Henrique. Peter Bosz aimerait recruter André Onana et attend également un attaquant pour compenser le départ de Memphis Depay, parti libre au FC Barcelone. Ce jeudi, Le Progrès cite le nom de Paul Onuachu de Genk.

Des ventes espérées

Parallèlement à cela, les pensionnaires du Groupama Stadium doivent gérer un dégraissage important. Mardi, Cenk Özkaçar a été prêté sans option d'achat au club belge de Louvain jusqu’au 30 juin 2022. Trois semaines avant, Yaya Soumaré a, lui, rejoint Dijon sous la même formule. Mais Juninho et l'OL doivent encore réduire leur effectif d'ici la clôture du mercato. Mais ça n'avance pas autant qu'espéré. Tout d'abord, il faut s'occuper des joueurs de retour de prêt qui ne devraient pas s'éterniser.

Ce qui est le cas de Joachim Andersen. Auteur d'une bonne saison à Fulham, le Danois, qui était présent à l'Euro, a des courtisans. Selon nos informations, Tottenham et Manchester United l'ont à l'œil. Une vente d'une trentaine de millions d'euros est espérée pour lui. Moussa Dembélé, lui aussi, est concerné. De retour après son prêt à l'Atlético de Madrid, le Français souhaite repartir définitivement dans la capitale espagnole. Diego Simeone comme les cadres de l'équipe sont pour. Les deux clubs discutent d'un nouveau prêt avec une option d'achat d'un peu plus de 30 M€.

Des bons de sorties mais pas de départ encore

En attendant, le joueur reste professionnel, démentant les rumeurs à son sujet sur un soit disant coup de pression pour s'en aller. Alors que Jeff Reine-Adelaïde et Youssouf Koné souhaitent rester ou que Pape Cheikh Diop devra trouver un point de chute, Jean Lucas est courtisé par l'AS Monaco, prête à mettre 10 millions d'euros sur la table. Si le dossier avançait aux dernières nouvelles, pour le moment le Brésilien n'a pas encore été vendu. Outre ces dossiers-là, les Olympiens doivent également gérer d'autres cas particuliers.

Il y a celui de Thiago Mendes. Juninho a ouvert la porte à un départ en fin de saison. Flamengo pousserait pour le milieu de terrain. Hormis cela, ça ne se bouscule pas au portillon. Maxwel Cornet bénéficie aussi d'un bon de sortie. Suivi par quelques écuries britanniques, dont Leeds et Watford, l'Ivoirien n'est pas encore parti. Idem pour Houssem Aouar. L'AC Milan était un temps sur le coup. Arsenal maintiendrait le contact sans pour autant avancer concrètement puisque les Gunners doivent vendre avant de recruter. A un mois de la reprise du championnat face à Brest, l'OL espère bien donner un coup d'accélérateur sur le mercato !

Plus d'infos

Commentaires