Chelsea ne parvient pas à régler le problème Tammy Abraham

Relégué au statut de remplaçant depuis le restart, Tammy Abraham est en nette perte de confiance. Outre ses problèmes de finition devant le but, l'attaquant n'a toujours pas réussi à convaincre ses dirigeants de le prolonger à un salaire élevé. D'ailleurs, depuis la crise, cette même direction a prolongé Olivier Giroud et recruté Timo Werner...

Tammy Abraham est dans une mauvaise passe à Chelsea
Tammy Abraham est dans une mauvaise passe à Chelsea ©Maxppp

Et si l'histoire entre Chelsea et Tammy Abraham était en train de se terminer ? Impensable en début de saison quand le jeune attaquant anglais marquait but sur but, ce scénario est désormais envisagé outre Manche. Sous contrat jusqu'en 2022, le joueur de 22 ans a refusé une prolongation en mars dernier, juste avant l'arrêt temporaires des compétitions. On ne peut pas dire qu'il a eu le compas dans l’œil car la crise sanitaire est arrivée et avec elle le confinement, les difficultés économiques puis la prolongation d'Olivier Giroud et enfin le transfert de Timo Werner.

La suite après cette publicité

«Pour le contrat de Tammy, je pense que nous n'en sommes pas à un niveau critique. Je vais lui laisser le soin de discuter avec le club. Je ne pense pas que ce soit quelque chose qui soit très clair dans son esprit actuellement. Du moins ça ne semblerait pas être le cas. Ce qui doit être dans son esprit en ce moment, ce sont les matchs que nous avons à jouer et combien il peut nous donner sur le terrain, que ce soit en tant que remplaçant ou en débutant dans le onze de départ », a expliqué Frank Lampard en conférence de presse ce lundi, à la veille du déplacement sur la pelouse de Crystal Palace ce soir à 19h.

Problème de contrat et de confiance

Une rencontre importante pour les Blues qui, en cas de victoire, peuvent chiper la 3e place à Leicester, en déplacement du côté de l'Emirates Stadium contre Arsenal un peu plus tard dans la soirée. Il ne serait pas surprenant de voir Abraham être à nouveau sur le banc de touche. Outre une prolongation qui ne vient pas, l'international anglais (4 sélections, 1 but) traverse une grave crise de confiance en ce moment. Auteur de 13 buts lors des 22 premières journées de championnat, il n'a plus trouvé le chemin des filets depuis le 11 janvier, soit 11 matches de championnat. Abraham a même perdu sa place dans le onze puisqu'il n'a été titulaire qu'à une seule reprise depuis le restart. C'était contre West Ham le 1er juillet dernier, pour une défaite 3-2 et un remplacement à l'heure de jeu par Giroud.

A l'inverse le Français retrouve des sensations, marquant deux fois sur les quatre derniers matchs (3 titularisations) auxquels il a participé. «Abraham a connu une très bonne saison mais il n'a pas marqué autant durant la seconde moitié de la saison. C'est encore un jeune joueur. Quand vous traversez ce genre de périodes, il n'y a qu'une seule issue: le travail et la répétition à l'entraînement. Le contrat, c'est entre lui et le club. Il doit se concentrer sur le terrain et sur ce qu'il peut nous donner, comme plus tôt dans la saison. Il causait tellement de problèmes aux défenseurs et marquait régulièrement. Tout cela venait de la façon dont il s'entraînait et travaillait au cours de la semaine. C'est exactement ce qu'il doit maintenir tout le temps.»

Sans nouvelle d'une prolongation, relégué dans la hiérarchie, alors que Werner ne peut pas encore jouer, Tammy Abraham vit une sale période, probablement la plus délicate de sa jeune carrière. Avec un mercato qui se profile, l'attaquant serait bien inspiré de retrouver la confiance afin de convaincre ses dirigeants qu'il doit toucher le salaire qu'il estime mériter après son très bon début de saison. C'est à dire celui d'un titulaire en pointe à Chelsea. Enfin ça, c'était avant. Depuis, la crise est passée par là et la donne a changé.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires