Indice UEFA : alerte rouge pour les clubs français

Par Maxime Barbaud
3 min.
Khéphren Thuram ici contre le Sheriff Tiraspol @Maxppp

Si Nice, dernier représentant tricolore, s’est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue Europa Conférence, deux clubs hollandais sont toujours présents sur la scène européenne. Une très mauvaise nouvelle pour le football français.

Heureusement que l’OGC Nice existe ! Dernier rescapé des six représentants français toutes coupes d’Europe confondues, le Gym a eu la bonne idée hier soir de confirmer sa victoire acquise au match aller. Emmenés par un trio d’attaque Laborde-Moffi-Brahimi inspiré, les Azuréens ont de nouveau battu le Sheriff Tiraspol (3-1) et se retrouvent en quarts de finale de la Ligue Europa Conférence. C’est à 14h qu’ils connaîtront le nom de leur adversaire lors du tirage au sort. Plus que pour sauver l’honneur du foot français, ils seraient bien inspirés de poursuivre leur parcours encore un peu.

La suite après cette publicité

Car le danger se rapproche toujours un peu plus à l’indice UEFA. De semaine en semaine, l’écart avec les Pays-Bas se resserre. La semaine passée, il était encore de 2,764 points mais après les rencontres de ces derniers jours, il n’est plus que de 2,097 points. Ce n’est sans doute pas terminé par les Néerlandais ont toujours deux clubs sur la scène européenne : Feyenoord en Ligue Europa, et l’AZ Alkmaar en C4. Ce dernier peut d’ailleurs tomber sur l’OGC Nice au prochain tour. Toujours est-il que sur l’ensemble de cette saison, la France vient de chuter de la 5e à la 7e place.

À lire Nice : Dante prolonge d’une saison !

Le tirage des coupes d’Europe aura une grande importance

Serait-ce un mauvais présage pour la suite ? C’est possible car rappelons, si besoin est, que la réforme des coupes d’Europe arrive vite, à l’aube de la saison 2024/2025. Dans un peu plus d’un an, la 5e place à l’indice UEFA offrira non plus deux clubs directement qualifiés en C1, mais bien bien trois, plus un en tour préliminaire. Faut-il encore pouvoir conserver cette 5e place, plus que jamais menacée par les Pays-Bas, et même le Portugal. Ici aussi l’écart s’est amoindri, passant de 5,282 à 5,115 unités. Et ce n’est sans doute pas fini.

La suite après cette publicité

Il y a encore deux clubs portugais en lice, Benfica en Ligue des Champions et le Sporting CP, qui est venu à bout d’Arsenal, en C3. Deux mauvaises nouvelles si on se veut chauvin. Heureusement pour nous d’ailleurs que l’Inter a arraché sa qualification en C1 aux dépens du FC Porto. Les tirages au sort à venir auront donc une importance assez capitale pour l’avenir du football français, et sa place dans le concert des nations européennes. En plus de cela, le calcul des points à l’indice UEFA offre un point de bonus par tour passé à partir des demi-finales…

Classement des nations au coefficient UEFA pour la saison 2022/23 (entre parenthèses, le nombre de clubs restants en compétition et le nombre de clubs qualifiés cette saison pour les compétitions européennes) arrêté au 17/03/2023 :

-1. Angleterre 19,857 points (4/7)

-2. Italie 17,642 points (6/7)

-3. Allemagne 16,375 (2/8)

-4. Espagne 14,428 points (2/7)

-5. Belgique 13,400 points (3/5)

-6. Pays-Bas 12,500 points (2/5)

-7. France 12,416 points (1/6)

-8. Portugal 12,166 points (2/6)

-9. Turquie 11,800 points (0/5)

-10. Pologne 7,200 points (1/4)

Classement des nations au coefficient UEFA sur les cinq dernières saisons (entre 2018 et 2023) :

-1. Angleterre 106,427 points

-2. Espagne 90,855 points

-3. Allemagne 81,731 points

-4. Italie 77,211 points

-5. France 60,997 points

-6. Pays-Bas 58,900 points

-7. Portugal 55,882 points

-8. Belgique 41,400 points

-9. Écosse 36,400 points

-10. Autriche 34,000 points

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité