Bundesliga : le Bayern Munich remporte un Klassiker fou contre le Borussia Dortmund !

Choc au sommet en Bundesliga, le match entre le Bayern Munich et le Borussia Dortmund s'est achevé par un succès 3-2 des Bavarois. Erling Braut Haaland a marqué mais Robert Lewandowski lui a parfaitement répondu.

Robert Lewandowski (Bayern Munich) buteur contre le Borussia Dortmund
Robert Lewandowski (Bayern Munich) buteur contre le Borussia Dortmund ©Maxppp

La 14e journée de Bundesliga se poursuivait ce samedi avec le Klassiker, le choc entre le Bayern Munich (1er) et le Borussia Dortmund (2e) en tête du championnat. À domicile, les Marsupiaux de Marco Rose optaient pour un 4-4-2 losange avec Gregor Kobel comme dernier rempart derrière Thomas Meunier, Manuel Akanji, Mats Hummels et Raphaël Guerreiro. Emre Can, Julian Brandt, Mahmoud Dahoud et Jude Bellingham se retrouvaient dans l'entrejeu. Marco Reus et Erling Haaland étaient associés devant. De son côté, le Bayern Munich misait sur un 4-2-3-1 avec Manuel Neuer dans les cages derrière Benjamin Pavard, Dayot Upamecano, Leo Hernandez et Alphonso Davies. Corentin Tolisso et Leon Goretzka assuraient le double pivot. Seul en pointe, Robert Lewandowski était soutenu par Kingsley Coman, Thomas Müller et Leroy Sané.

La suite après cette publicité

Le show Kingsley Coman

Il ne fallait pas arriver tard dans ce match rapidement très animé. Suite à un mauvaise relance de Manuel Neuer, Jude Bellingham déclenchait un tir capté par le gardien allemand (2e). Une première alerte pour le Bayern Munich qui était suivi de la sanction avec un gros travail de Jude Bellingham sur la gauche qui trouvait Julian Brandt sur la surface. Il se jouait d'Alphonso Davies avant de conclure d'une lourde frappe (1-0, 5e). Surpris, le Bayern Munich ne mettait pas longtemps pour revenir à la charge. Robert Lewandowski déclenchait un tir qui était détourné par Mats Hummels (7e), mais ce n'était que partie remise. Suite à un long ballon en profondeur, Thomas Müller se jouait de Mats Hummels et cela profitait à Robert Lewandowski. Le buteur polonais logeait le ballon sur la droite du but de Gregor Kobel (1-1, 9e).

Relancé, le Bayern Munich insistait et Leroy Sané décochait une lourde frappe à l'entrée de la surface qui ne trouvait pas le cadre (12e). Kingsley Coman (18e) puis Benjamin Pavard (19e) insistaient à leur tour. Sur une mauvaise relance de Gregor Kobel, Emre Can se manquait et Kingsley Coman en profitait, mais son tir était contré par Mats Hummels (22e). Les mouvements s'enchaînaient et Kingsley Coman dans un grand soir malmenait encore Gregor Kobel (26e). Le Borussia Dortmund reculait et encore une fois c'est sa pépite norvégienne qui initiait la révolte. S'appuyant sur Marco Reus avant d'être trouvé en profondeur par son coéquipier, Erling Haaland rentrait dans la surface et résistait à Dayot Upamecano. Son tir se dérobait sur la droite néanmoins (29e). Jude Bellingham se procurait aussi une jolie frappe (32e), mais Leroy Sané relançait les ardeurs bavaroises. Finalement, cela payait puisque Kingsley Coman d'une lourde frappe déviée par Marco Reus puis Raphaël Guerreiro trouvait la faille (2-1, 44e).

Erling Haaland frappe, Robert Lewandowski répond

Au retour des vestiaires, le Borussia Dortmund ne mettait pas longtemps à réagir. D'un bon débordement, Thomas Meunier finissait par centrer de la droite vers la surface. Dayot Upamecano se manquait au second poteau et Jude Bellingham servait Erling Braut Haaland qui logeait un amour de frappe dans la lucarne droite de Manuel Neuer (2-2, 48e). Ce match virait à la folie et le Bayern Munich faisait tout pour revenir au score. Leroy Sané frappait un coup franc qui manquait de puissance (52e) puis Kingsley Coman tombait sur un excellent Gregor Kobel (57e). Dans la foulée, le Borussia Dortmund réagissait avec une frappe d'Erling Braut Haaland contrée par Benjamin Pavard (59e). Quelques minutes plus tard, Julian Brandt restait au sol suite à un choc avec Dayot Upamecano. Sonné, il sortait sur civière et laissait sa place à Marius Wolf (70e).

L'ailier allemand ne se faisait pas prier et dès son entrée sur le terrain il déclenchait une lourde frappe qui était contrée par Lucas Hernandez (70e). Le Français donnait son corps à la science puisqu'il sortait sur blessure dans la foulée (74e). Alors qu'on se dirigeait vers un match nul, Mats Hummels commettait une erreur de main dans sa surface (76e). Cela offrait une occasion en or pour Robert Lewandowski qui logeait la sphère sur la droite du but alors que Gregor Kobel était proche de repousser le penalty (3-2, 77e). Cela avait le don d'énerver Marco Rose qui était exclu pour contestation (79e). Le Borussia Dortmund essayait d'égaliser à l'image d'un tir de Jude Bellingham (85e). Les Marsupiaux insistaient avec un geste acrobatique manqué de Donyell Malen (90e +3) ou un tir de Thomas Meunier (90e +6) mais cela ne suffisait pas. Finalement, le Bayern Munich s'impose 3-2 dans ce Klassiker et conforte son fauteuil de leader avec 4 points d'avance sur le Borussia Dortmund.

Le classement de la Bundesliga

Plus d'infos

Commentaires