Îles Féroé U21-France U21 : Sylvain Ripoll n'en revient pas

Sylvain Ripoll en pleine réflexion dans sa zone technique
Sylvain Ripoll en pleine réflexion dans sa zone technique ©Maxppp

Incroyable mais vrai, l'équipe de France Espoirs n'a pas réussi à faire mieux qu'un match nul (1-1) sur le gazon synthétique des Îles Féroé ce lundi, dans le cadre des qualifications pour l'Euro U21. Pourtant, les hommes de Sylvain Ripoll ont monopolisé le ballon et dominé tout au long de la rencontre. Ils ont en revanche fait preuve de trop de maladresse dans la finition, face au bloc regroupé adverse. Cerise sur le gâteau, Illan Meslier, le gardien des Bleuets, s'est rendu coupable d'une boulette impardonnable offrant le but de l'égalisation aux Îles Féroé. Après la rencontre, le sélectionneur tricolore était forcément déçu et surpris de ce résultat.

La suite après cette publicité

«Je me demande encore comment on a fait pour pas le gagner. C'est incroyable. On aurait du mener ce match deux trois voire quatre zéro... On était pas à l'abris d'un coup du sort. En deuxième mi-temps, on a joué face à une équipe recroquevillée et on n'a pas réussi à trouver la faille. C'est regrettable. On a des situations pour se mettre à l'abri. On a manqué d'agressivité et de justesse, c'est un mix des deux. Les conditions (la pluie, le synthétique, NDLR) ne sont pas une excuse, on était prévenus. On laisse des points en route. Ça se joue sur des détails comme ça. Il faut être juste, faire les bons déplacements, trouver les joueurs lancés dans les 16 mètres... Maintenant, c'est trop tard. Les regrets, on ne peut pas les avoir. On connaissait le contexte. Il faudra faire un mois d'octobre prolifique (contre l'Ukraine et en Serbie)», a ainsi lâché Sylvain Ripoll au micro de Canal +. Cette nouvelle contre-performance ne va pas aider à améliorer l'image négative du sélectionneur des Bleuets auprès du grand public.

Plus d'infos

Commentaires