Les têtes ne vont pas tomber au PSG

Antero Henrique, Thomas Tuchel et Nasser Al-Khelaïfi semblaient menacés après l'élimination du Paris SG en 8es de finale de la Ligue des Champions, mais il n'en est rien. Les trois hommes devraient repartir pour une nouvelle saison.

Antero Henrique lors de la rencontre entre Amiens et le Paris SG en Ligue 1
Antero Henrique lors de la rencontre entre Amiens et le Paris SG en Ligue 1 ©Maxppp

Après l'élimination - piteuse - du Paris Saint-Germain en Ligue des Champions contre Manchester United en huitièmes de finales (2-0, 1-3), on imaginait aisément que le club de la capitale ne vivrait pas vraiment un été calme. Et pour cause, cela fait trois ans (depuis le départ de Laurent Blanc) que le club francilien dirigé par Nasser Al-Khelaïfi n'a pas atteint les quarts de finale de la plus prestigieuse des coupes européennes (le dernier était contre Manchester City).

La suite après cette publicité

Outre une régénération de l'effectif, les observateurs pensaient que des têtes allaient tomber. Thomas Tuchel, l'entraîneur allemand, débarqué lors du dernier mercato estival n'était pas une cible potentielle tant il a su se faire aimer et apprécier dans son vestiaire comme dans le football français. En revanche, Antero Henrique, le directeur sportif portugais du Paris SG, semble lui être le bon fusible à faire sauter d'autant que ce qu'on peut lui reprocher existe réellement.

Malgré ses affaires Al-Khelaïfi est conforté

Tout d'abord, le recrutement d'un numéro 6 n'a jamais été fait et cela a aussi coûté au Paris SG sa place en quart de C1. En outre, il ne s'entend pas avec l'entraîneur, ce qui pose problème puisqu'ils décident tous deux du sportif. Mais, selon Le Parisien, l'ancien du FC Porto ne devrait pas, lui non plus, quitter la Porte d'Auteuil la saison prochaine. Confirmé, cela aussi devrait être le cas du président délégué Nasser Al-Khelaïfi selon le quotidien.

Malgré le fait qu'il se soit vu récemment lié à l'affaire de corruption sur les conditions d’attribution du Mondial 2019 d’athlétisme, qui se déroulera au Qatar, le natif de Doha garde la confiance de l'Émir et devra faire face à de nombreux défis cet été comme tenter coûte que coûte de conserver Kylian Mbappé et Neymar, ardemment courtisés par le Real Madrid qui devrait faire de grosses emplettes sur le marché estival de juin à août prochain...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires