Angers - OL : les notes du match

Dans un match difficile face à des Angevins motivés, l'Olympique Lyonnais a finalement pris les trois points grâce à un but de Tino Kadewere (1-0, 11e journée) et un grand Anthony Lopes dans les cages. Une victoire qui offre la deuxième place au club rhodanien.

Anthony Lopes sous les couleurs lyonnaises
Anthony Lopes sous les couleurs lyonnaises ©Maxppp
La suite après cette publicité

Un match pour intégrer le top 5 ou bondir sur le podium, derrière le PSG. Pour le compte de la 11e journée de Ligue 1, l'Angers SCO et l'Olympique Lyonnais se défiaient ce dimanche après-midi au Stade Raymond Kopa. Onzièmes au coup d'envoi, les Angevins pouvaient gagner de nombreuses places et s'installer au cinquième rang en cas de succès. Les Gones, septièmes, avaient eux l'opportunité de prendre la place de dauphin, mais il fallait ramener les trois points en Rhône-Alpes. Côté angevin, Stéphane Moulin alignait un 4-2-3-1 avec Bahoken en pointe. Rudi Garcia innovait avec un 4-3-3 et un duo Bard-Cherki dans le couloir gauche.

Dans un début de match marqué par ce coup de genou de Lopes dans le dos de Thomas sur une sortie de Lopes, les Angevins prenaient le contrôle du ballon alors que les Gones profitaient plus des contres pour opérer. Cependant, Thioub (14e) ou encore Bahoken (16e) tombaient sur un Lopes vigilant. Mais la première réelle opportunité était lyonnaise avec ce coup de tête de Kadewere de peu à côté sur un service de Depay (23e). Mais les locaux avaient le ballon et Lopes, encore lui, sauvait son équipe en réalisant une double parade (28e) avant de repousser un coup-franc de Capelle (33e).

Tino Kadewere encore buteur

Dominateurs en première période, les locaux poussaient et la tentative puissante de Bahoken fuyait de peu le cadre (41e). La réponse lyonnaise avec une tête de Mendes (43e) ne donnait rien et le score était toujours vierge à la pause. En seconde période, les Gones pensaient obtenir un penalty seulement trois minutes après la reprise mais l'arbitre, avec l'aide de la VAR, revenait sur sa décision puisque Thioub n'avait pas touché le cuir de la main (48e). Le tableau d'affichage ne bougeait toujours pas et de l'autre côté du terrain, Lopes maintenant son équipe dans le match devant Fulgini (54e) ou Bahoken (58e).

Dès lors, Rudi Garcia opérait trois changements pour faire bouger les choses. Des choix certainement payants car les Gones offraient de meilleures choses. Et après une tête de Dembélé captée par Bernardoni (67e) et un tir de l'ancien du Celtic (77e), l'OL ouvrait le score. Dans la surface, Dubois trouvait Kadewere qui réalisait un bel enchaînement pour marquer (78e, 0-1). Stéphane Moulin lançait alors plusieurs joueurs. Le chrono défilait et sur un tir de Doumbia, Diomandé réalisait un énorme sauvetage sur sa ligne (90e). L'OL tenait et s'imposait sur la plus petite des marges pour prendre la deuxième place. Le SCO restait 11e.

Le classement complet de Ligue 1 ici.

L'homme du match, Lopes (7,5) : souvent décisif dans ses cages, le gardien portugais a encore brillé. Si son coup de genou involontaire dans le dos de Thomas risque de faire parler (2e), il a ensuite écœuré les Angevins en captant des frappes de Thioub (12e) et Bahoken (16e), avant de réaliser une superbe double parade (28e) et un arrêt sur un coup-franc de Capelle (33e). En deuxième période, il a remis ça sur des tentatives de Fulgini (54e) ou de Bahoken (58e). Impassable.

Angers SCO

  • Bernardoni (5,5) : l'ancien gardien des Girondins n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent en première période. Il a dû attendre la 23e minute et un bon centre de Memphis pour voir Kadewere, de la tête, lui donner son premier frisson du match. Mais lorsqu'il a dû s'employer, le dernier rempart n'a pas tremblé et a remporté son un contre un avec Dembélé (77e). Avant de craquer sur l'ouverture de Kadewere où il ne peut absolument rien faire (79e).

  • Manceau (4,5) : s'il s'est par moments compliqué la vie en tentant des passes bien trop hasardeuses (11e), le latéral droit angevin s'est montré très actif dans son couloir, combinant à de nombreuses reprises avec son milieu de terrain et un Thioub inarrêtable à ses côtés. Défensivement irréprochable en première mi-temps avec de bons ballons récupérés face aux attaquants rhodaniens (20e), avant une seconde plus compliquée.

  • Traoré (3,5) : rapidement pris dans son dos par Memphis, puis par Kadewere peu de temps après (23e), le défenseur central a connu une entame de match très compliquée, notamment dans l'appréciation des nombreux ballons en profondeur cherchés par les Lyonnais. Heureusement pour lui, sans danger. Moins à l'aise qu'à son habitude ce dimanche, le roc ivoirien n'a pas été à la hauteur du rendez-vous.

  • Thomas (5,5) : rapidement touché au dos après un contact litigieux avec le genou du portier lyonnais (2e), le vétéran du club, arrivé en 2013, ne s'est pas laissé déstabiliser et a très vite fait preuve de vigilance dans les nombreux duels aériens auxquels il a dû faire faire cet après-midi (6e, 10e, 18e, 62e), ne laissant rien passer, ni même les rares tirs adverses (29e). Il a également eu l'occasion d'ouvrir le score sur un ballon mal repoussé par Lopes, mais ce dernier se rattrapait d'un magnifique arrêt devant le défenseur angevin (28e). Une performance cependant ternie par Dubois qui se jouait de lui avant de servir Kadewere qui ouvrait le score (79e).

  • Doumbia (5) : si le jeu a globalement penché à droite au cours du premier acte, le latéral gauche ivoirien n'a pas été mis en difficulté dans ce dernier. En deuxième période, ce fut par moments plus compliqué lorsque Cherki se mettait à jouer avec lui aux abords de la surface (48e). Offensivement plus concerné, il n'a pas été loin d'ouvrir le score à deux reprises en décochant une puissante frappe, mais Lopes puis Diomandé sur sa ligne, dégoutaient une nouvelle fois le SCO (57e, 90e).

  • Amadou (5) : efficace à la récupération du ballon (15e, 25e), l'ancien milieu de terrain du LOSC n'a pas chômé au cours du premier acte, à l'origine de bonnes percées offensives (19e). Il a toutefois mis par moments trop d'envie à la récupération et a commis quelques fautes évitables (9e, 30e). Il s'est même essayé au tir de loin, néanmoins sans réussite (57e).

  • Capelle (4,5) : très remuant au milieu de terrain et assez bon dans la récupération du ballon en première période (12e), le gaucher a, aux côtés d'Amadou, livré une belle bataille dans le cœur du jeu, faisait parler la qualité de sa patte gauche en délivrant quelques bons centres, notamment sur coups de pieds arrêtés, peu loin de tromper la vigilance du portier portugais (33e). Moins en vue en seconde période. Remplacé à la 80e par Coulibaly qui n'a pas eu le temps de s'illustrer en si peu de temps.

  • Thioub (5) : s'il a rapidement mis beaucoup d'envie sur le terrain, en multipliant les pressings, grattant mêmes quelques bons ballons dans les pieds des défenseurs lyonnais (15e), l'ancien Nîmois, trop timide dans ses frappes, n'a pas été en réussite dans le dernier geste (13e). Il a failli voir son match viré au cauchemar au retour des vestiaires lorsque M. Delerue indiquait le point de penalty pour une main inexistante, mais la VAR veillait au grain (48e). Remplacé à la 69e par un El Melali très provoquant qui n'a eu besoin que d'une petite minute pour donner le tournis à la défense adverse (72e). Cependant insuffisant pour l'emporter.

  • Fulgini (6) : dans son rôle d'organisateur, le milieu de terrain offensif du SCO, très remuant entre les lignes cet après-midi, n'a pas mis très longtemps à être trouvé par ses partenaires. Il a ensuite cherché à de nombreuses reprises Thioub et Bahoken pour amorcer les offensives de son équipe. Et lorsqu'il s'essayait sans l'aide de personne, ce n'était pas loin de faire mouche, mais son tir repoussé par Lopes manquait de puissance (28e). Un match intéressant pour le joueur remplacé à la 80e par Cho.

  • Mathias Lage (3,5) : l'un des Angevins les moins en vue au cours des quarante cinq premières minutes. L'ancien Clermontois s'est montré plus timide que ses coéquipiers offensifs et n'a pas souvent été concerné par les opportunités des siens. Il lui a fallu attendre l'heure de jeu pour s'affirmer un peu plus et donner quelques frayeurs aux Gones sur deux-trois bons centres. Une performance à oublier pour le milieu droit portugais. Remplacé à la 80e par Bobichon.

  • Bahoken (5) : souvent cherché par l'ensemble de ses partenaires et un Fulgini intenable en première période, l'ancien Strasbourgeois n'a cependant jamais réussi à convertir ses nombreuses opportunités, manquant de réalisme dans le dernier geste (16e, 41e, 58e). Pas plus en réussite lorsqu'il a cherché à porter le ballon tout seul (20e). Remplacé à la 69e par Diony qui n'a pas existé durant ces vingt dernières minutes.

Olympique Lyonnais

  • Lopes (7,5) : voir ci-dessus

  • Dubois (5,5) : avec un travail défensif amoindri - même s'il a bien contenu Pereira Laga - puisque les locaux ont souvent joué de l'autre côté, le latéral français a évolué assez haut dans cette partie. Après quelques montées pas très dangereuses, l'ancien Nantais a réalisé un très bon appel dans le dos de la défense pour trouver Kadewere sur l'ouverture du score. Un match plutôt propre. Remplacé par Diomandé (81e) qui a sauvé son équipe sur sa ligne (90e).

  • Marcelo (6,5) : souvent pointé du doigt la saison passée, le Brésilien répond présent en 2020/21. Très précieux dans le jeu aérien, surtout sur le plan défensif, le joueur de 33 ans a réalisé des interventions très importantes sur des attaques angevines dangereuses (20e, 51e, 73e). L'ancien joueur du Besiktas a une nouvelle fois fait du bien à son équipe.

  • Denayer (5) : toujours présent en charnière centrale, le Belge a eu un client aujourd'hui en la personne de Bahoken. Très actif sur le front de l'attaque du SCO, ce dernier a fait du mal au défenseur lyonnais, qui a tenté de le contenir. Chose que le numéro 5 lyonnais a plutôt réussie malgré quelques fautes concédées.

  • Bard (5) : pour sa troisième titularisation de la saison, le jeune latéral lyonnais a eu du travail. Les espaces ont été nombreux dans son dos et Thioub en a profité mais avec sa vitesse, le joueur de 20 ans a pu se reprendre plusieurs fois. Il a énormément couru et a laissé sa place à l'Italien De Sciglio (60e). Rapidement averti, le joueur prêté par la Juventus a dû limiter les interventions.

  • Caqueret (5) : déjà titulaire contre l'AS Saint-Etienne, le milieu français a encore été aligné au Stade Raymond Kopa. Dans la bataille du milieu, le joueur de 20 ans n'a pas forcément réussi à tirer son épingle du jeu, son coéquipier Thiago Mendes faisant une bonne partie du travail à la récupération. Pas très en vue, le natif de Vénissieux a tout de même couru du début à la fin et apporté un peu offensivement.

  • T. Mendes (6) : placé devant sa défense au poste de sentinelle, le milieu brésilien a été intéressant, dans le jeu avec ballon ou sans. Plutôt vif balle au pied, il a surtout fait un bon travail de récupération, dans les pieds et en anticipant les transmissions adverses. Offensivement, il a même eu une occasion mais son coup de tête est passé au-dessus (42e). Remplacé par Jean Lucas (90e+2).

  • Paqueta (4,5) : plus offensif que les deux autres milieux de l'OL, l'ancien joueur de l'AC Milan a tenté de faire la transition entre les lignes. S'il a eu quelques opportunités (29e, 35e), il a cependant manqué de réalisme. Dans l'entrejeu, on l'a moins vu que Mendes ou Caqueret, d'où certainement sa sortie à l'heure de jeu puisque Bruno Guimaraes (61e) a pris sa place. Le Brésilien a tenté d'apporter de la sérénité dans l'entrejeu.

  • Cherki (3,5) : après quatre matches sur le banc, le joueur de 17 ans a eu une nouvelle chance à Angers. Malheureusement, côté droit, il n'a pas su la saisir. Très peu trouvé par ses coéquipiers, l'élément formé au club n'a jamais été dangereux et n'a rien montré d'intéressant. Un match à oublier pour Cherki, remplacé par Dembélé (61e). L'ancien attaquant du Celtic s'est rapidement illustré mais Bernardoni a capté sa tête (68e) avant de sortir sa frappe (77e).

  • Depay (4) : capitaine de cette équipe rhodanienne, l'international néerlandais n'a pas été décisif comme en sélection (2 buts en 2 matches lors de la trêve internationale). Hormis un superbe centre vers Kadewere (23e), l'ancien Mancunien n'a pas réussi à prendre le dessus et montrer la voie à ses coéquipiers. Il faut dire que les défenseurs centraux angevins l'ont bien contenu.

  • Kadewere (6,5) : titulaire côté gauche, le héros de l'OL dans le derby avant la trêve a remis ça. Celui qui a beaucoup tenté ce soir a finalement été récompensé en marquant sur un centre de Dubois (79e). Un but très important qui offre la victoire aux Gones dans un match difficile. Avec le match contre l'ASSE, l'ancien Havrais a rapporté six points aux Gones en deux journées !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires