Les trois joueurs que Lille peut sacrifier en janvier

Confronté à la nécessité d'équilibrer les comptes, le LOSC est conscient que cela passe par la vente de joueurs importants de l'effectif. Trois d'entre eux ne seront ainsi pas retenus lors du prochain mercato hivernal en cas de bonne offre.

Renato Sanches, sacrifié par le LOSC en janvier ?
Renato Sanches, sacrifié par le LOSC en janvier ? ©Maxppp

159 M€. C'est la dette laissée au LOSC par la précédente direction, selon les calculs de l'actuel président Olivier Létang. Le champion de France en titre a ravi ses supporters en 2020-2021, beaucoup moins ses créanciers et si le mercato estival a contribué à éponger certaines dettes, il n'a pas eu l'envergure espérée. Dès lors, la fenêtre hivernale pourrait servir à cela.

La suite après cette publicité

Selon nos informations, trois joueurs ont des possibilités de partir en janvier. Il s'agit de Jonathan Ikoné, suivi par le FC Séville et également courtisé par des clubs italiens, de Renato Sanches, avec l'option Wolverhampton notamment, et Zeki Celik, qui avait déjà des touches l'été dernier. Trois hommes importants pour l'entraîneur Jocelyn Gourvennec, mais qui auraient déjà pu partir l'été dernier.

Renato Sanches et la piste Wolverhampton

En effet, Ikoné (23 ans) est suivi en Italie depuis de longs mois déjà et une offre de 20 M€ avait même été repoussée en juin dernier par le LOSC, en provenance de l'Atalanta. Selon nos informations, un autre club italien est très chaud sur le milieu offensif français. Le FC Séville s'est également ajouté à la liste des prétendants, et Lille réclamera peut-être moins d'argent en janvier, tant il doit récupérer des liquidités. Renato Sanches (24 ans), lui, représente la plus grande valeur marchande de l'effectif, en compagnie de Jonathan David, considéré intransférable. Ce n'est pas le cas de l'international portugais.

« Si une offre d’un grand club arrive, Renato pourra partir », avait déclaré Olivier Létang récemment. Elle pourrait venir de Wolverhampton, club qui recense 8 joueurs portugais dans son effectif, et pourrait s'élever à 25 M€. Enfin, Celik, âgé de 24 ans et sous contrat jusqu'en 2023, était dans le viseur de l'Atlético de Madrid l'été dernier et ne sera pas retenu en cas de bonne offre. D'autant que le LOSC a commencé à plancher sur le recrutement de son successeur et lorgne principalement en Ligue 1. Une chose est sûre, la grande braderie de Lille est aussi prévue pour janvier cette année !

Plus d'infos

Commentaires