Serie A : la Juventus peut remercier Cristiano Ronaldo, l’AC Milan atomise le Torino, l’Atalanta fait le job

Dans la course à la Ligue des champions, la Juventus se reprend et peut encore y croire après sa victoire face à Sassuolo (1-3). L’AC Milan atomise le Torino et conforte sa troisième place (0-7) tout comme l’Atalanta qui a tranquillement déroulé face à Benevento (2-0) et reprend la deuxième place à Naples.

Cristiano Ronaldo quelques secondes après son but contre Sassuolo
Cristiano Ronaldo quelques secondes après son but contre Sassuolo ©Maxppp

Pour la 36eme journée de Serie A, le suspense était au rendez-vous surtout dans la course à l’Europe. La Juventus, à l’agonie depuis plusieurs journées, devait impérativement gagner face à Sassuolo. Cinquième au coup d’envoi, la Vieille Dame était à trois points de la quatrième place et donc de la Ligue des Champions. Une anomalie surtout pour des joueurs comme Cristiano Ronaldo. Ce mercredi, les hommes d'Andrea Pirlo ont souffert. Sans idée, la Juventus a souvent été malmenée par un Sassuolo qui rêvait secrètement d’Europa League. Jeremie Boga et Domenico Berardi faisaient beaucoup de mal à la défense adverse. L’Italien manquait l’ouverture du score sur penalty. Son tir était bien repoussé par l’éternel Gianluigi Buffon (16e), qui a annoncé qu’il quitterait le club cet été. Après avoir fait le dos rond pendant presque trente minutes, les coéquipiers d’Adrien Rabiot retrouvaient un peu leur football.

La suite après cette publicité

Tout comme Cristiano Ronaldo, le Français a montré son envie de bien faire et a plus d’une fois lancé le pressing. C’est lui qui donnait l’avantage aux siens d’une belle frappe croisée (0-1, 29e). Le Portugais, lui, toujours disponible, y allait évidemment de son but, le 100eme à la Juventus, le 29eme de la saison (0-2, 45e). Mais si en attaque la Juve semblait aller mieux, en défense ce n’était pas vraiment rassurant et Buffon devait rester vigilant plus d’une fois (28e, 39e). Mais le vétéran de 43 ans ne pouvait pas tout renvoyer. Après une action collective magnifique, le jeune Raspadori ajustait tranquillement pour réduire l’écart (1-2, 59e). Pas suffisant pour faire chavirer la Juventus qui marquait cinq minutes plus tard. Paulo Dybala, jaloux de voir CR7 passer la barre des 100 buts avant lui, inscrivait lui aussi son 100eme but d’un joli piqué (1-3, 66e). Le score ne bougera plus. Malgré sa victoire, la Juventus devra jouer sa saison face à l'Inter ce week-end puisque ses concurrents ont aussi fait le travail.

L’AC Milan détruit le Torino, l’Inter douche la Roma, l’Atalanta tient bon

L’AC Milan aussi devait assurer les trois points pour ne pas voir la Juventus revenir à sa hauteur. Face au Torino, les Rossonneri n’ont pas tremblé, bien au contraire. Après une entame très sérieuse et solide, les Milanais ouvraient le score par l’intermédiaire de Théo Hernandez. Le Français inscrivait son 6ème but de la saison (0-1, 19e). Dominateur, l’AC Milan faisait le break quelques minutes plus tard par l’intermédiaire de Frank Kessie (0-2, 26e). En seconde période, le jeune Brahim Diaz y allait aussi de son but (0-3, 50e). Après ce troisième but, le Torino craquait complètement pour le plus grand bonheur de Hernandez qui marquait un doublé (62e) mais surtout Rebic qui inscrivait un triplé (67e, 72e, 79e) Score final 7-0. Très belle opération pour le club milanais qui conserve sa troisième place et qui soigne sa différence de buts.

L’autre Milan, l’Inter cette fois-ci, était déjà champion, mais a tout de même assuré la victoire face à l’AS Rome. Une victoire 3-1 grâce à Brozovic (12e), Vecino (20e) et l'incontournable Lukaku (90e). Mkhitaryan était le buteur côté Roma (31e). Derrière des Interistes déjà champion, l’Atalanta bataillait pour récupérer la deuxième place à Naples. Les hommes de Gian Piero Gasperini ont tranquillement déroulé leur football pour s’imposer face à Benevento. Le Colombien Luis Muriel ouvrait le score (1-0, 22e) avant que Pasalic ne fasse le break à l’heure de jeu (66e). Cette victoire assure la deuxième place à l’Atalanta. Enfin, la Lazio a été tenue en échec par Parme et rate une belle occasion de se rapprocher un peu plus de la septième place occupée par l’AS Rome. La bande à Ciro Immobile n’a pas su faire mieux qu’un triste 0-0. Une mauvaise opération dans la potentielle course à l'Europa League.

Les résultats de 20h45 :

  • Atalanta 2-0 Benevento : Luis Muriel (22e), Mario Pasalic (67e)

  • Bologne 0-2 Genoa : Davide Zappacosta (13e), Gianluca Scamacca (61e)

  • Inter 3-1 Roma : Marcelo Brozovic (12e), Matias Vecino (20e), Romelu Lukaku (90e) ; Henrikh Mkhitaryan (31e)

  • Lazio 0-0 Parme

  • Sampdoria 2-2 Spezia : Valerio Verre (32e), Baldé Keita (80e) ; Tommaso Pobega (15e, 73e)

  • Sassuolo 1-3 Juventus : Giacomo Raspadori (59e) ; Adrien Rabiot (28e), Cristiano Ronaldo (45e), Paulo Dybala (66e)

  • Torino 0-7 AC Milan : Théo Hernandez (19e, 62e), Franck Kessie (26e), Brahim Diaz (50e), Ante Rebic (67e, 72, 79e)

Plus d'infos

Commentaires