Coupe du Monde 2022, Pays de Galles : le bilan désastreux de Gareth Bale

Par Matthieu Margueritte
2 min.
Coupe du Monde 2022, Pays de Galles : le bilan désastreux de Gareth Bale @Maxppp

Sèchement battus par les Anglais (0-3), les Gallois terminent derniers de leur groupe. Leader de cette formation, Gareth Bale a vécu un bien triste Mondial.

La suite après cette publicité

Après neuf ans passés sous contrat avec le Real Madrid, Gareth Bale (33 ans) avait choisi de signer un bail d’un an avec le Los Angeles FC afin de se maintenir physiquement pour disputer sa première Coupe du Monde avec le Pays de Galles. Un événement majeur pour les Dragons qui n’avaient plus participé à ce tournoi depuis 1958. Mais ce qui devait être une joie s’est transformé en calvaire.

Avec zéro victoire au compteur et un seul petit but inscrit (par Bale sur penalty face aux USA) en trois matches, le Pays de Galles est éliminé en finissant bon dernier du groupe B, derrière l’Iran, les États-Unis et l’Angleterre. Après 64 ans d’attente pour jouer une Coupe du Monde, il y a de quoi être très déçu. Et ce n’est pas Bale qui dira le contraire. Leader naturel des Dragons, l’ancien Merengue a traversé ce Mondial comme une ombre.

À lire Angel Di Maria commente son avenir avec l’Argentine

Le fantôme Bale

Hormis son penalty marqué face aux Américains, rien à signaler. Et que dire de sa prestation d’hier contre l’Angleterre ? Il n’a touché que 7 ballons, en a perdu 5, a perdu son seul duel disputé, n’a réussi que 1 passe sur 4 et n’a fait aucun tir. Le tout, avant d’être remplacé à la mi-temps. Un bilan désastreux conclu par une scène peu flatteuse après le coup de sifflet final. Alors qu’il s’était levé du banc de touche pour aller consoler ses coéquipiers, Bale a repoussé brusquement un caméraman qui le suivait à deux reprises.

La suite après cette publicité

Cette sortie par la toute petite porte a néanmoins confirmé la tendance observée au tour de cette équipe galloise : les cadres ne répondent plus. Mais visiblement, Bale n’a pas l’intention de se retirer de la scène internationale. «Je continuerai aussi longtemps que je le pourrai et aussi longtemps que je serai voulu. C'est un moment difficile, évidemment, mais nous retournerons au combat. Nous avons une campagne de qualification (pour l'Euro) qui recommence en mars », a-t-il déclaré à la BBC. Reste à savoir si son sélectionneur en décidera autrement.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité